Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : prof de droit à vendre…

[Liens en chinois]  La semaine dernière, cette photo circulait partout sur les plate-formes de microbloging en Chine.

Drame dans la rue

Cette photo a été prise le 3 septembre à Pékin.  On y voit le professeur Yang Zhizhu de la China Youth University for Political Sciences tenant une affiche sur laquelle il offre de se vendre comme esclave pour payer l'amende dont il doit s'acquitter pour avoir violé la loi de l'enfant unique :

我叫杨支柱,原是中国青年政治学院法律系副教授。因妻子意外怀孕,不忍堕胎,于2009年12月21日生下第二个女儿,我今年4月被学校下岗。现在 我工资单上每月应发工资960元,实发工资368元。两个月后再减960元,变负数了。北京市海淀区计划生育委员会又向我征收24万所谓“社会抚养费”, 我无力缴纳,只好把自己卖了。考虑到卖身之后不能照顾孩子了,我希望多卖40万元补偿她们。一口价64万元人民币,谁买我我就给谁当奴隶,鞠躬尽瘁死而后 已。我拒绝好心人的捐助,因为我不想做“超生”孩子身上的寄生虫。

Je m'appelle Yang Zhizhu et j'étais professeur-assistant à la China Youth University for Political Sciences. Ma femme s'est retrouvée enceinte par accident et n'a pas eu le courage de se faire avorter.  Le 21 décembre 2009 elle a accouché de notre seconde fille.  En avril de cette année, l'université m'a licencié.  Mon salaire mensuel devrait être de 960 yuan mais je ne touchais alors plus que 368 yuan.  Deux mois plus tard, ils ont déduit 960 yuan supplémentaires.  En plus, le comité de planning familial de Haidian me demande de payer 240 000 yuan de “frais sociaux d'éducation”.  Je n'ai pas d'argent et le seul moyen pour moi de payer ce que je dois est de me vendre. Puisque je ne pourrai plus subvenir aux besoins de mes enfants après avoir été vendu, je dois fixer mon prix à 640 000 yuan.  Je deviendrai l'esclave de celui qui m'achètera et le servirai jusqu'à ma mort. Je refuse les dons car je ne veux pas devenir un parasite à cause de mon enfant.

Le but de cette photo dramatique est d'attirer l'attention de l'opinion sur la loi extrêmement dure de l'enfant unique et  l'amende associée pour “frais sociaux d'éducation”. Yang a décidé de saisir la justice contre le comité de planning familial de Haidian.  Selon les règles des frais sociaux d'éducation publiées le 2 septembre 2010, les frais de 240 000 yuan correspondent à son revenu annuel multiplié par neuf :

Frais sociaux d'éducation

Yang a publié un résumé d'un entretien télévisé sur son blog le 7 septembre pour expliquer la démarche motivant son action en justice :

问:你为什么要拒绝缴纳“社会抚养费”?

答:不该交。孩子是我们自己在养,不是社会或者政府在养。我们若楠连户口都没有,在中国这样一个无证寸步难行的国家,没有户口意味着没有被承认为一个人, 完全不能享有作为人最起码的权利,更不要说社会福利了,跟养了条宠物狗差不多。中国政府并没有对养宠物狗征收“社会抚养费”呀。若楠唯一享受的社会福利大 概就是免费注射一类疫苗了,那都是几块钱一支、最多几十块钱一支的便宜疫苗,贵一点的二类疫苗还是要交钱的。而若楠出生以后他们把若一曾经享受的独生子女 费和我工资中的“幼补”都要回去了,四年就有两千多块,已经远远超过若楠免费注射疫苗的成本了。何况若楠长大后还要纳税,一个人一生所纳的税扣除他(她) 幼年、晚年、生病和失业时所享受的社会福利外应该还有剩余…

Q : Pourquoi refusez-vous de payer les frais sociaux d'éducation ?
A : Il n'y a aucune raison de payer.  C'est nous qui nourrissons nos enfants, pas la société ou le gouvernement.  Notre Renan (notre seconde fille) n'est même pas reconnue officiellement comme faisant parti de notre foyer.  Dans un pays comme le notre, si vous n'êtes pas rattaché à un foyer, vous n'êtes pas reconnu comme un être humain et vous n'avez aucun droit, sans parler de couverture médicale.  Cela revient à s'occuper d'un animal de compagnie.  Et pourtant le gouvernement chinois ne demande pas aux propriétaires d'animaux de compagnie de payer des frais sociaux d'éducation.  Les seuls soins couverts par la sécurité sociale que Renan a reçu à ce jour, c'est un vaccin gratuit qui coûte quelques yuan, dix yuan au plus.  Nous devons payer pour tous les autres, qui sont plus chers.  Encore pire, après la naissance de Renan, ils ont arrêté de verser les allocations familiales pour mon premier enfant.  Cet argent aurait couvert le prix de tous les vaccins. Quand Renan sera grande, elle devra payer des impôts dont le montant sera supérieur à tout ce qu'elle pourra recevoir durant sa vie…

问:你认为“一胎化”强制计划生育对中国社会的可持续发展有哪些危害?
答: …强制计划生育使得大多数“超生”孩子的母亲不敢进正规医院的门,计划生育政策所倡导的性与生育分离的观念导致青少年视堕胎为儿戏并导致性病泛滥成灾,还有 计划生育所提倡的晚婚晚育,导致了新生儿出生缺陷率的大幅度增加。独生子女的普遍化导致独生子女养育模式成为几乎所有孩童的养育模式,从小娇生惯养,生存 能力和心理素质严重下降。巨额“超生”罚款和社会抚养费夺去了“超生”父母抚养、教育孩子的财产,导致“超生”家庭的孩子营养不良,受教育程度相对下降。 仅仅上世纪80年代中国农村“超生”的孩子就有一亿左右,这意味着至少4亿人的生活水平受到了严重影响。因此计划生育决不像国家计生委所说的那样是“优生优育”,而是恰恰相反,是劣生劣育。

Question : Quels sont les problèmes que le contrôle forcé des naissances pour l'enfant unique posent au développement de la société chinoise ?
Réponse :… Beaucoup de femmes enceintes n'osent pas aller à l'hôpital à cause de la règle de l'enfant unique.  La dissociation entre relations sexuelles et la reproduction préconisée par les règlements du planning familial ont causé la multiplication des avortements chez les jeunes.  Les mariages et les naissances tardives ont augmenté le nombre de bébés à problèmes.  La règle de l'enfant unique a aussi changé les règles traditionnelles d'éducation des enfants et beaucoup d'enfants sont pourris gâtés.  Les amendes et les frais sociaux d'éducation ont privé les familles de leurs moyens financiers pour élever et éduquer leurs enfants.  On estime qu'il y a 0,1 milliard de naissances illégales en Chine rurale, ce qui veut dire que les moyens financiers de plus de 0,4 milliard de gens ont été affectés.  C'est pourquoi le contrôle des naissances ne crée pas un environnement plus favorable pour les enfants mais au contraire les fait grandir dans des conditions désespérées.

Voici une vidéo d'un entretien avec Yang et sa femme où ils parlent de leurs conditions de vie depuis qu'ils ont enfreint la règle de l'enfant unique :

Échos et soutien

L'initiative de Yang a suscité beaucoup de compassion en ligne. Voici ce que feichujisheng dit dans les commentaires en réponse à son billet :

看到杨支柱老师的行动,正义的信念让我不能只看不写,所以特意注册个用户名,支持杨老师,我在山东声援杨支柱先生,如果要搞游行,我第一个报名参加,为了中国人的生育自由,我可以随时奉献。
本 人是70年代的独生子女【74年出生,是中国第一批计划生育政策的受害者,当时政策规定,母亲生完孩子后要带环,隔六年允许生第二个孩子,(这个政策到 75年就变了,不需要带环了)但是到了80年,国家又变政策了,一对夫妇只能生一个孩子,现在父母都感觉上了国家的当,整天念叨当时要是有2个孩子就好 了】,我从小没有兄弟姐妹,没有快乐,独生子女政策也影响了我的性格,现在父母年龄已大,而自己又要工作,又要照顾小孩,没法分出更多的时间照顾父母,尤 其是父母有病住院时,我感到特别无助,从我的亲身经历来说,计划生育是非人性的,是一个无赖的政策,我坚决反对。
我很羡慕那些姊妹多的,生活中互相帮助,遇事互相商量,充满了天伦之乐,所以我们要团结起来,争取早日废除这个害人的政策。

L'initiative du professeur Yang me motive pour exprimer notre confiance en la justice plutôt que de rester un observateur.  C'est pourquoi j'ai créé un compte ici pour montrer mon soutien au professeur.  Je lui envoie mon soutien de Shandong.  Si vous organisez une manifestation dans les rues, je serai le premier à vous rejoindre.  Je suis prêt à me dévouer à la cause du droit du peuple chinois à avoir des enfants et à être libre.
Je suis né en 1974, et je fais partie des premières victimes du planning familial.  Selon les règles en vigueur à l'époque, ma mère a subi l'opération de ligature du col de l'utérus et n'avait le droit d'avoir un deuxième enfant que six ans plus tard (la règle sur cette opération a changé en 1975). Mais dans les années 80, les règles ont été changées à nouveau et chaque couple ne pouvait plus avoir qu'un enfant.  Mes parents ont eu l'impression s'être fait avoir par le gouvernement.  Je n'ai pas de frères et sœurs et je ne suis pas heureux. La règle de l'enfant unique a changé ma personnalité.  Maintenant que mes parents sont âgés, il faut que je travaille et que je m'occupe de mon propre enfant.  Je ne peux pas passer beaucoup de temps avec mes parents.  Je me sens particulièrement impuissant quand ils sont hospitalisés. Mon expérience est que ce genre de contrôle des naissances est inhumain et honteux.  Je me battrai pour m'y opposer.

jyc__2 dit :

给杨教授的几点建议(仅供参考)
1 不要激动,要冷静,不要有过激言行。
2 作为法律系的副教授,为什么不充分运用法律武器呢?计生委和学校的做法是否无懈可击呢?赞成你在博客上系统的阐明自己的观点。
3 最后一条:死猪不怕开水烫,虱子多了不痒,没有钱交,又能怎么样?中国并不是一个真正的法治社会。

Quelques petits conseils pour le professeur Yan  (juste en passant)
1. Ne soyez pas trop émotif, restez calme et choisissez bien vos mots et vos actes.
2. En tant que professeur de droit, pourquoi ne pas utiliser des moyens légaux ?  Les décisions de l'école et du planning familial sont discutables.  Je soutiens votre droit d'expression sur votre blog.
3. Enfin : selon le proverbe, un cochon mort ne craint pas l'eau chaude et une fois que vous avez assez de puces sur vous, ça ne gratte plus.  Si vous n'avez pas les moyens de payer l'amende, que peuvent-ils faire ?  De toutes les façons, la société chinoise n'est pas une société de droit.

180 thousands, une autre victime de la règle de l'enfant unique, dit,

杨老师,
上次您博客上留过言。
我是中关村街道计生委管辖下的“超生”妈妈。
上周五去了计生委交所谓入户申请,借人口普查东风的较低“罚款-社会抚养费”为十八万。
不想多说什么了,您是我们这一群的一个代表,想到您,我会感到一些坚持下去的力量。谢谢您了!

Professeur Yang, j'ai déjà laissé des messages sur votre blog.
Je suis l'une des mères “quotas dépassés” selon le comité du planning familial du village de Zhongguan.
Vendredi dernier, j'ai demandé l'inscription au foyer à notre comité et les frais sociaux d'éducation “avec rabais”  étaient de 180 000 yuan. Vous êtes notre représentant, par vos actions, nous continuerons.  Merci.

Sur le micro-blog sina, l'un des billets a été repris 3 611 fois et a généré 1358 commentaires :

@韩浩月:社会抚养费?有个冷笑话,一个二胎宝宝一年不到意外死亡了,家长要求计生委退还巨额社会抚养费,因为社会抚养已经终止了,这个理由不过分吧。计生委居然回复没有法律依据。什么是吃肉不吐骨头?社会抚养费的荒唐,可以穷尽人间所有笑话(9月11日 05:18)

@韩浩月: Il y a de l'humour noir sur les “frais sociaux d'éducation” : des parents perdent leur deuxième enfant dans un accident et demandent au comité de leur rembourser les frais sociaux puisque l'enfant n'aura plus besoin d'être “éduqué”.  Le comité répond alors qu'il n'y a pas d'obligation légale de rembourser.  C'est manger la viande sans recracher les os !  Quelle blague idiote !  (05:18 Sep 11)

@老榕:回复@LANE1092:有些事儿不是这么简单的,不是放开生育人口就一定会爆炸。例如,香港对生育是鼓励的,别说罚款了,不仅生孩子免费,多生还有奖励。可是,他们的人口自然增长率到今天还是负数。

@老榕
réponse à @LANE1092 : Les choses ne sont pas si simples.  Arrêter le contrôle ne fera pas forcément exploser la population.  A Hong Kong par exemple le gouvernement encourage les naissances.  Il n'y a aucun frais pour avoir des enfants et ils donnent des allocations.  Pourtant, leur taux de renouvellement des générations est toujours négatif.

夏日清晨的栀子花 可叹可恨!当年我叔叔因为生了第二胎(这是因为前面失去了一个非常可爱的聪明的儿子,才那么渴望要有一个同样的宝贝吧),结果整整八年时间仅领取基本工 资,差点开除党籍,不能评高级教师。幸好他的两个女儿现在很争气,否则他真的是一辈子都会有阴影。(9月10日 20:02)

C'est si odieux ! Il y a plusieurs années, mon oncle a eu un second enfant (il avait perdu un fils et voulait en avoir un autre).  Pendant 8 ans, il n'avait que son salaire de base et il a pratiquement perdu sa carte du parti et son statut d'enseignant.  Heureusement ses deux filles se sont avérées être très brillantes sinon il aurait pu avoir des regrets.  (20:02, Sep 10)

Hommage à Chen Guangcheng

L'acte de Yang a coincidé avec la remise en liberté du célèbre avocat des droits humains aux pieds nus Chen Guangcheng, qui s'est dévoué dans le combat pour le droit d'avoir des enfants en Chine rurale. Chen avait été condamné à 4 ans et 3 mois d'emprisonnement et est encore sous surveillance depuis sa libération le 9 septembre.  Son nom figure sur la liste noire de la plupart des moteurs de recherche chinois.  Malgré tout, ses positions ont inspiré beaucoup de gens, dont Yang, qui le soutient.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.