Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

Sahara Occidental : Commentaires sur les révélations de Wikileaks

Les réactions aux télégrammes diplomatiques divulgués par le site Wikileaks continuent à fleurir sur toute la blogosphère. Les révélations concernant le conflit du Sahara Occidental ont généré quelques commentaires.

Ali Amar est un journaliste marocain. Ecrivant sur VoxMaroc, un blog hébergé par le quotidien français Le Monde, il souligne le fait que si les fuites ont mis au jour les réserves des diplomates américains sur la mauvaise gouvernance et la corruption au Maroc, elles ont montré le soutien américain sans faille à la position du royaume sur le Sahara Occidental :

[A]ux yeux de Washington, le Maroc demeure une monarchie bananière, régentée par une clique proto mafieuse. La realpolitik reprend cependant le dessus lorsqu’il s’agit d’épauler le régime de Mohammed VI, sur la question du Sahara Occidental notamment : un rapport de l’ex ambassadeur Thomas Riley daté de 2009 soutient sans détour le plan d’autonomie préconisé par Rabat.

Stephen Zunes écrivant sur le Huffington Post, est d'accord. Il écarte [en anglais] les idées exprimées par un diplomate dans un télégramme daté d'août 2009, comme viciées et déformées par une idéologie qui, dit-il, rappelle la guerre froide (lien ajouté par l'auteur) :

Ce télégramme rappelle fortement l'effort de longue date des responsables du Département d'Etat pendant la guerre froide pour délégitimer les luttes de libération nationales en prétendant qu'elles n'étaient autres que des créations de Cuba, de l'Union Soviétique, ou de quelque autre Etat défiant l'hégémonie des USA. De fait, dans une régression à la rhétorique de la guerre froide, Jackson [le diplomate, auteur du télégramme] affirme que le Front Polisario, qui a été reconnu gouvernement légitime du Sahara Occidental par plus de 80 gouvernements, est “semblable à Cuba.” Dans le télégramme, Jackson souhaite le soutien des Etats-Unis aux appels du Maroc à un recensement et à l'audit des programmes internationaux dans les camps de réfugiés tenus par le Polisario, mais non à l'appel international pour des contrôleurs des droits humains dans le territoire occupé.

Un télégramme publié au début du mois laisse entendre que le président algérien recherche une solution du conflit qui permettrait à son pays de “sauver la face.” Fayçal, qui écrit sur le site internet algérien d'actualité Algerie Focus commente :

L’Algérie aurait-elle tourné le dos au Front Polisario ? La question mérite d’être posée, surtout quand on lit un câble du site WikiLeaks assez intriguant qui montre un Président algérien voulant en finir avec un problème devenu trop embarrassant pour l’Algérie.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues