Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Côte d'Ivoire : Les citoyens en marche vers une “Révolution Orange” ?

[Liens en français] Malgré une atmosphère déjà inquiétante en Côte d'Ivoire, la tension a encore grimpé d'un cran ces derniers jours.  Après des échauffourées le 12 décembre entre les forces des deux camps et la prolongation du couvre feu par le Président Gbagbo, Alassane Dramane Ouattara et ses partisans appellent maintenant « la population à engager maintenant sur tout le territoire national le combat pacifique et démocratique pour installer les autorités légitimes et légales de Côte d’Ivoire ». Une marche est organisée aujourd'hui 16 décembre 2010.

Un des utilisateurs les plus actif sur Twitter du mot clé #civ2010 (@bzkdjc), le fil principal de discussion sur Twitter pour les élections ivoiriennes, a baptisé ladite marche “Marcheurs aux mains Nues”.

“Mon 2010è tweet pour #civ2010: MARCHEURS AUX MAINS NUES nous serons ce jeudi. Sans violence, ns ne ferons que marcher.”

L'information sur la marche a très vite été diffusée dans le pays grâce au téléphone et aux journaux quotidiens locaux. FM 105.1 (Radio Liberté), une radio pirate lancé à l'Hôtel du Golfe, l'actuelle résidence du Gouvernement Ouattara, informe les habitants d'Abidjan de la route empruntée pour la manifestation. Le 14 décembre, lorsqu'un membre du Conseil National de la Communication Audiovisuelle de Côte d'Ivoire (CNCA) a annoncé que les promoteurs de la radio seront poursuivis en justice, cela a suscité une réaction de la part d'un utilisateur Twitter basé à Abidjan (@sanders225) qui remarque ironiquement :

“Sans le savoir, la #RTI et le CNCA donnent des auditeurs à la radio RHDP sur les105.1 FM #civ2010″

La marche partira de l'Hôtel du Golfe et se terminera devant le siège de la Radio Télévision Ivoirienne (RTI), la seule chaine de télévision nationale, considérée comme étant un média pro Gbagbo.

Claudius Richmond, un utilisateur de Twitter vivant en Afrique du Sud (@cjrichie007) écrivait hier sur sa timeline :

“#NowPlaying Sors De Ma Télé @TIKENJAHFAKOLY dédié à Brou Amessan rdv dm1 à la maison “bleue”#civ2010″

La paix comme leitmotiv

Sur le fil #civ2010, plus que jamais la Paix est un Leitmotiv.
Comme @bzkdjc, @toustoutes invite tous les ivoiriens de Twitter à publier des statuts contenant l'expression “Marcheurs aux mains nues“, afin que les médias diffusent l'information selon laquelle la marche est non violente. L'autre but de la démarche est d'empêcher les forces de Sécurité (FDS) de Gbagbo d'utiliser les armes contre les manifestants :

“#civ2010 Utilisez largement les termes “MARCHEURS AUX MAINS NUES”, ça interdit aux FDS le recours à la violence.”

En référence à l’annonce récente de la Cour Pénale Internationale sur le Kenya, @PaixCIV écrit :

“#civ2010 Pas d'appel à violence, Souvenez-vous TPI vous surveille. Personne ne tirera sur personne sur ce fil. Ni ailleurs non plus j'espère.”

Malgré les efforts considérables mis en œuvre pour assurer une atmosphère paisible sur la Twittosphère, certains ont exprimé des craintes de débordements. On peut considérer qu'une sorte d'auto-modération des Tweets a été mise en place sur le fil #civ2010 pour empêcher la diffusion de rumeurs. En réponse à @ivoirevox qui écrivait que la manifestation serait infiltrée par des mercenaires armés qui tireraient sur les FDS, @Koneissa prévient :

“@ivoirevox : Stp idiot, ta propagande communiste tu peux la faire ailleurs.Ici, on développe des arguments.#civ2010“

Cela n'a pas empêché de craindre que les choses tournent mal ce jeudi. Un utilisateur de Twitter pro Gbagbo, @dogothetrue, fait cette prière sur son profil:

“#civ2010 que Dieu nous donne de voir lundi 20. Qui vivra Vera. Pitié pour toutes ces âmes qui risquent de disparaitre .”

Pour contrecarrer les effets potentiels d'une réaction des FDS, @gabnorev a posté un long tweet pour donner quelques conseils aux futurs manifestants :

“Pour les lacrymogènes, un foulard imbibé de citron ou vinaigre permet de mieux respirer.”

Tout cela a poussé certains utilisateurs du réseau social Twitter à mettre en place une surveillance de la marche.

Surveillance citoyenne de la marche

Certains, comme Diaby Mohamed, un blogueur basé en Côte d'Ivoire et l'un des promoteurs du fil #civ2010, s'interroge sur ce qui pourrait être mis en place pour couvrir la manifestation. Un activiste français, Emmanuel Letourneux, suggère :

“Twitter depuis des téléphones portables et des photos et films pour identifier les fauteurs de troubles éventuels #civ2010“

Ceci ramène sur le devant de la scène wonzomai, la plateforme Ushahidi mise en place pour la surveillance pendant les deux tours de l'élection présidentielle. L'outil sera utilisé pour la marche d'aujourd'hui, comme l'indique @jpehouman, un des instigateurs du site, qui invite tous ses concitoyens ivoiriens à y poster des rapports d'incidents :

“pour reporter tt incident lié à la marche d demain en #civ2010 n'hésitez pas à utiliser @wonzomai http://bit.ly/f1U6xepr 1e large diffusion”

Réactions des partisans de Gbagbo

Abidjan.net est le meilleur site d'informations en ligne de par son nombre de visiteurs. Le site tient un forum politique où beaucoup, anonymes ou non, développent une discussion.

Seplou (un des surnoms de Gbagbo qui signifie littéralement “l'oiseau éclaireur du danger” en Bété) écrit sous couvert d'anonymat :

“La RTI est toujours à Cocody elle vous attend à bras ouvert. Tous les candidats à la mort sont les bienvenus. Mais ne pleurnichez pas après hein ! Soyez dignes dans la douleur car vous aurez la réponse des FDS ! A bon entendeur salut ! (…) Chair à canon de Allassane Ouattara, réfléchissez dêh !”

Un autre participant anonyme prévient :

“venez c'est la que votre petit gros devenu ministre de golf dougou ( NDLR le premier ministre G. Soro) va savoir que votre Dramane est indésirable,on vous attends venez”

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.