Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Libye : Le soulèvement populaire expliqué par le fils Kadhafi

Ce billet fait partie du dossier de Global Voices sur le soulèvement en Libye 2011.

Colonel Gaddafi's son

posté sur Twitpic 20 février 2011 par salam93

Le fils du dictateur libyen Saif Al Islam Al Kadhafi s'est adressé aux Libyens à la télévision d'Etat, accusant tout sauf son père pour les manifestations massives et le bain de sang que connaît ces jours-ci le pays.

Cibles de ses reproches pour le carnage infligé à la Lybie : Facebook, les mercenaires étrangers, les islamistes, les toxicomanes et un armée qui n'était pas entraînée à faire face aux civils. Les utilisateurs de Twitter se sont mis en devoir de transcrire son discours et de le commenter :

Et voici ce qu'ils écrivent sur Twitter :

@sate3: Saif al-Islam Muammar al-Kadhafi parle maintenant à la télévision libyenne #Libya #Feb17 http://twitpic.com/420j5v

@SultanAlQassemi: Saif Al Islam : Bien sûr il y a eu beaucoup de morts, ce qui a mis en colère beaucoup de monde à Benghazi, mais pourquoi y a -t-il eu des tués ?

@acarvin: Le fils Kadhafi : En bref, voici ce qui s'est passé à Benghazi. Ça s'est développé en grosses batailles dans les villes, est devenu un mouvement séparatiste

@weddady: Sayif: “ce sont des temps difficiles, pas le temps pour les gracieusetés. nous savons qu'il y a des opposants avec des quantités d'amis en #Libya & ils imitent l'Egypte”

@acarvin: Le fils Kadhafi : il y a des éléments ici et des supporters à l'étranger qui agissent ici et en Egypte, la soi-disant révolution Facebook

@SultanAlQassemi: Saif Al Islam: Il y a des gens qui essaient d'utiliser Facebook pour une révolution pour copier l'Egypte

@abdu: Saif Al Islam Kadhafi: les groupes d'opposition intérieurs et extérieurs ont utilisé le malheureux jour du #feb17 et se sont servis de Facebook #Libya

@ArabVoicesSpeak: Sayif : une vague de démocratisation balaie le monde arabe & et je serai très franc, nous savons que beaucoup d'opposants vivent à l'étranger & ont des supporters

@acarvin: Le fils Kadhafi : les gens avaient le droit d'être en colère parce qu'ils ont subi des morts. chacun accusait l'autre.

@Coolred38: #Libya Saif, “ce sont des jours difficiles”…OUI….pour les dirigeants corrompus du moyen-orient.

@weddady: Sayif: “les chiffres des victimes sont largement exagérés, il y a un accord avec certaines chaînes pour répandre cette désinformation” #Libya

@acarvin: Le fils de Kadhafi : Entendu qu'il y a 250 tués. C'est une exagération inimaginable. Mais il y a eu des erreurs des deux côtés. Les gens étaient en colère.

@abdu: Saif Al Islam Kadhafi : l'armée était en tort, ils ont été attaqués et ils ont riposté. Je leur ai parlé. Chacun a sa version.

@acarvin: Le fils Kadhafi : Les islamistes ont volé des armes à la police, veulent déclarer un émirat islamique. Les autres se droguaient. (OK, je n'arrive plus à suivre)

@acarvin: Le fils Kadhafi : ce n'est pas un secret. Il y a de l'immigration légale et illégale. Elles ont toutes contribué dans cette cause.

@weddady: Sayif: “il y a des fractions qui veulent mener des petits états indépendant dans l'Est de la #Libya, les islamistes etc” #Libya

@Ssirgany: Ah, les intérêts étrangers sont arabes ! Seif Islam Kadhafi : nous avons arrêté des dizaines d'Arabes

@SultanAlQassemi: Saif Al Islam : Ce média arabique est la propriété d'Arabes qui déforment les faits mais aussi nos médias ont échoué à couvrir les événements

@abdu: Saif Al Islam Kadhafi : que des mensonges, qu'il y a des mercenaires ou des centaines de tués#Libya

@ArabRevolution: Saif : Une grande erreur est que notre télévision d'Etat n'ait pas convenablement couvert les événements. Le vide a été rempli par les médias étrangers.

@acarvin: Le fils Kadhafi : c'est plus que les libyens et les jeunes imitant l'Egypte est la Tunisie. La Libye ce n'est pas elles. Ne soyez pas trop enthousiastes.

@themoornextdoor: Seif : les Arabes se moquent de nous en buvons le thé/le café tout en nous regardant brûler le pays — véritable rire @ son papa,il pleure pour les gens

@acarvin: Le fils de Kadhafi : la sécession pourrait ramener (le pays) à l'état d'il y a plus de 70 ans.

@acarvin: Le fils Kadhafi : en Libye, s'il devait y avoir une sécession, elle la briserait. Elle a été bâtie à l'origine sur trois parties.

@SultanAlQassemi: Saif Al Islam : Qui va gérer ce pétrole ? Comment allons-nous nous répartir le pétrole ? Qui paiera nos hôpitaux ?

@acarvin: Le fils Kadhafi : Comment nous répartirions-nous cela ? Qui investirait dans nos gosses, hôpitaux, etc ? C'est de la sédition.

@abdu: Saif Al Islam Kadhafi : Ça nous ramènerait aux jours du mal et de la pauvreté. Nous n'arriverons pas à partager le pétrole #Libya

@SultanAlQassemi: Saif Al Islam : Vos enfants n'iront pas à l'école ou à l'universités. Il y aura le chaos, nous devrons quitter la Libye si nous ne pouvons pas partager le pétrole

@acarvin: Le fils de Kadhafi : Les enfants n'auraient pas à manger, les gens n'auraient pas de banques.

@AfriNomad: traîtres, manipulation de la presse, islamistes, mercenaires, drogués. Quelqu'un pourrait-il svp faire la carte du grand complot de la #Libye ? Je suis perdu..

@weddady: Sayif semble s'apprêter à lâcher une théorie du complot.. #Libya

@weddady: Sayif: “nous avons capturé des dizaines d'Arabes et d'Africains embauchés par les riches prêts à être utilisés” #Libya

@monaeltahawy: “Des éléments étrangers” en #Libya : donc des mercenaires, oui, Saif? #Libya

@evgenymorozov: Hosni avait un bien meilleur studio télé

@norashalaby: révolution Facebook? Saif, merci de nous épargner cette merde #Libya

@RuwaydaMustafah: Ainsi d'après Saif  l'armée n'était pas entraînée, et ça justifie de tuer par centaines à #Benghazi. #Libya

@monaeltahawy: #Gaddafi fils dit que des #Libyans drogués ont “attaqué” l'armée. On dirait papa et Internet et ceux qui sont “sous l'emprise de la drogue”. Univers parallèle

@BaghdadBrian: Saif Al Islam parle & mentionne la mort avec beaucoup de nonchalance. Les morts résultent de ce que les protestataires étaient des drogués & des ivrognes #Libya

@AfriNomad: Conseil amical au fils #Gaddafi – cessez d'insulter votre police & armée, il n'en reste plus tellement de votre côté. Je dis seulement.. #Feb17

@monaeltahawy: Le pétrole qu'a la #Libya, comme dit le fils #Gaddafi, serait le pétrole que son Papa traite comme sa source personnelle de richesse, dilapidée, refusée au peuple

@AliDahmash: Le fils #Gaddafi (Saif el eslam) dit n'importe quoi et accuse les intérêts et télévisions étrangers, tout comme ce que disait Moubarak #Libya

@themoornextdoor: Séparatistes! Fitna! Le peuple nous a attaqués !

@weddady: Ok Sayif, c'est moins qu'honnête ici de parler des islamistes, c'est lui qui les a lâchés pour gagner de la crédibilité dans l'ouest #Libya

@evgenymorozov: Saif vient-il d'être d'accord avec Glenn Beck ? Tout ça fait partie d'un vaste complot !

@RuwaydaMustafah: Le fils #Gaddafi justifie de tuer les protestataires en disant que l'armée n'éait pas entrainée à traiter les civils. Quel discours idiot ! #libya

@rania_hafez: RT @staciefrost: ce discours est pathétique #Libya il accuse tout le monde sauf son père et le gouvernement, tout est de la faute des contestataires !

@Ssirgany: La même rhétorique : les chaînes arabes ont alimenté la violence ; propagé les rumeurs

@NatashaTynes: Saif Al Islam: Nos frères arabes par les média ont gonflé ça #Libya.

@blakehounshell: Donc simplement, les étrangers, les islamistes et les consommateurs de LSD complotent pour détruire la Libye #Seif

@habibahamid: J'ai honte que Sayf soit allé à la même uni où j'ai étudié pour perfectionner son métier ; il accuse pourtant une nation d'être des toxicomanes

@NawafAlthani: Saif Al Islam déblatère encore et encore … Que du vent ! #Ghadafi #Feb17

@sate3: Tel père tel fils. L'avenir de la #Libya n'aura pas de Saif al-Islam. Le mot clé ici est : “pas” #Feb17

@Ssirgany: pas l'agenda étranger, idiot ! Seif El-Islam part sur la rhétorique de l'opposition à l'étranger


1 commentaire

  • Djemmali

    Personne n’a imité personne, c’est un vent de liberté qui a balayé et qui n’a pas fini de balayer tous les régimes illégitimes et corrompus du monde arabe. Cette espérance est mondiale et la théorie du battement d’ailes du papillon, qui a commencé en tunisie, va se vérifier lorsque la tornade emportera tous les régimes pseudo-démocratiques d’europe et d’ailleurs.

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.