Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

Libye : Première victoire en football en tant que pays “libre”

Ce billet fait partie du dossier spécial de Global Voices sur le soulèvement en Libye en 2011.

L’équipe nationale libyenne de football a battu le Mozambique 1-0 lors des qualifications de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), signant sa première victoire depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi. La joie est palpable sur Twitter où les citoyens libyens savoure cette première victoire en tant que pays “libre”.

Ibn Omar résume le sentiment général.

@IbnOmar2005 : GAME OVER ! LA #LIBYE S’OFFRE SA PREMIÈRE VICTOIRE EN TANT QUE PAYS LIBRE !

Durant le match, disputé en Égypte, Ismaël Zmirli, du blog ChangeInLibya, rappelait les règles draconiennes imposées par le régime de Kadhafi :

@ChangeInLibya : Incroyable, le commentateur de la TV libyenne appelle les joueurs par leurs noms. C’était illégal lorsque Kadhafi était au pouvoir, lol. #libya

Il nous fait remarquer :

@ChangeInLibya : La plupart des joueurs qui ont battu le Mozambique aujourd’hui était en première ligne dans les combats contre les forces de Kadhafi il y a seulement quelques semaines. #libya

Ibn Omar partage cette photo d’une famille libyenne suivant la rencontre depuis Tripoli :

@IbnOmar2005 : Une famille libyenne regarde le match à #Tripoli. À leur place, j’aurais peut-être tiré quelques fois sur le téléviseur, lol. yfrog.com/nybqosj

Tripoli family watching match

Une famille suivant le match à Tripoli

En effet, les manifestations de joie se sont traduites par de nombreux coups de feu à travers le pays.

Libya-Horra raconte :

@libya_Horra : Je viens d’appeler un ami à #Tripoli. Il dit que les célébrations ont mis la ville sans dessus dessous. En entendant les tirs, on pourrait croire que les combats ont repris.

Akram, qui publie des tweets sous le pseudo flyingbirdies, explique depuis Tripoli :

@flyingbirdies : Laissons place aux feux d’artifices ! S’il vous plaît, plus de tirs, même si c’est pour exprimer la joie.  #Libya #football

Kelvin Brown rapporte qu’à Benghazi l’heure était aussi à la fête :

@kelvinbrownnews : C’est la folie à Benghazi après la victoire contre le Mozambique lors des qualifications pour la CAN.

Tristan Redman, journaliste pour Al Jazeera en anglais, confirme :

@TristanAJE : Benghazi exulte suite à la victoire de l’équipe nationale de football au Caire. Si vous sortez ce soir, portez un casque !

Septimius-sever constate que Kadhafi en personne était de la fête à Tripoli, en publiant cette photo :

Libyans watch Libya's football victory with Gaddafi

Des Libyens suivent la victoire de leur équipe de football accompagnés de Kadhafi en effigie

Au même moment, sur Shabab Libya, le compte Twitter du Mouvement national de la jeunesse, les yeux sont déjà rivés sur le prochain match.

@ShababLibya : La Libye doit encore battre la Zambie le mois prochain pour décrocher son ticket d’entrée pour la Coupe d’Afrique des nations 2012.#Libya

Ce billet fait partie du dossier spécial de Global Voices sur le soulèvement en Libye en  2011.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues