Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

Monde arabe : Le Prix Nobel de la Paix pour les blogueurs arabes ?

[Liens en anglais, sauf mention contraire] Twitter débordait d'excitation en Egypte la nuit dernière, alors que des noms de blogueurs arabes circulaient comme possibles nominés au Prix Nobel de la Paix pour le rôle qu'ils ont joué durant les révolutions du monde arabe.

Selon une dépêche de l'agence Reuters, les Égyptiens Wael Ghonim (@Ghonim) et Esraa Abdelfattah (@Esraa2008) ainsi que le Mouvement du 6 avril étaient cités, de même que la blogueuse de Global Voices en Tunisie, Lina Ben Mhenni (@benmhennilina), qui blogue sur A Tunisian Girl. Le Prix Nobel de la Paix 2011 sera annoncé  le 7 octobre.

"Free Revolution zone" image by Flickr user khalid Albaih (CC BY 2.0).

"Free Revolution zone" image sur Flickr de khalid Albaih (CC BY 2.0).

Wael Ghonim et Esraa Abdelfattah ont tous deux contribué à la révolution égyptienne par leur cyber-activisme. Wael Ghonim est devenu mondialement célèbre après avoir été détenu onze jours [en français] durant la révolution égyptienne. On a appris ensuite que Wael, cadre chez Google Moyen Orient, était l'un des administrateurs de la page Facebook We are all Khaled Said, créée en mémoire du jeune homme d'Alexandrie battu à mort par la police égyptienne. La mort de Khaled avait provoqué les premières manifestations contre les exactions de la police. La date du 25 janvier 2011, choisie pour la première manifestation de ce soulèvement, coïncidait avec la Journée de la police en Egypte, et avait été choisie à dessein par les jeunes manifestants égyptiens pour protester contre les méfaits de la police et tous les abus du régime Moubarak.

Esraa Abdelfattah a co-fondé le mouvement et le groupe Facebook du Mouvement du 6 avril, fondé en 2008 pour  appeler à une journée de grève générale dans toute l'Egypte en soutien aux ouvriers du secteur textile du district de El Mahalla El Kubra. Ce “Jour de la colère“, comme il a été surnommé, a constitué une répétition générale du soulèvement de cet hiver, en terme de mobilisation de la jeunesse en ligne, d'utilisation des médias sociaux pour informer le monde sur ce qui se passait sur le terrain.

Comme Wael Ghonim, Esraa Abdelfattah a également été arrêtée pour son activisme en ligne.

La blogosphère tunisienne n'avait pas encore, à l'heure de publication, réagi aux spéculations autour du nom de Lina Ben Mhenni, mais en Egypte, Twitter bourdonne de réactions autour des noms de  Wael Ghonim et Esraa Abdelfattah.

Omar Elhady félicite les supposés nominés :

مبروك لوائل و6 أبريل وإسراء، ترشيحكم لنوبل فخر شخصي لي، وتكريم لكل شباب مصر الأحرار ‎@Ghonim‏ ‎@GhostyMaher‏ ‎@Esraa2008‏
@Asdax:Félicitations à Wael, 6 Avril et Esraa. Votre nomination pour le Prix Nobel de la Paix est une source de fierté personnelle pour moi, et un honneur pour tous les Égyptiens jeunes et libres.

Dalia Mogahed explique :


@DMogahed
: La nomination de @Ghonim et Esraa pour le Prix Nobel de la paix est une façon pour la communauté internationale de saluer la #EgyptianRevolution dans son ensemble.

Gigi Ibrahim demande :

@GSquare86: Et pourquoi on ne parle plus de nommer le peuple entier de la révolution égyptienne pour le Prix Nobel de la Paix ?!!

Ahmed Hassan Tantawy résume les réactions négatives :

@Tantawist: Beaucoup d'activistes égyptiens sont jaloux de Ghonim, Esraa & 6 Avril pour leur nomination au prix Nobel de la Paix…quel dommage #Fail #Egypt

Wael Ghonim, en particulier, est vivement critiqué après cette possible nomination :

Arabista écrit :

@Arabista: @JustAmira #Ghonim ne mérite pas ça. Il y a tant de héros sans nom qui ont été bien plus courageux. Il est juste meilleur pour faire sa propre promotion.

Tom Gara prend la défense de Wael Ghonim :

@tomgara: @Arabista C'est vraiment injuste de dire ça, ce type ne fait pas du lèche cul avec les médias, pas du tout. Il refuse la plus grande partie des interviews demandées par les médias étrangers.

Tarek Shalaby tente d'expliquer.


@tarekshalaby
: Les gens sous-estiment la pression énorme qui pèse sur @Ghonim depuis sa libération, et surtout maintenant avec cette nomination. Il n'a pas choisi tout ça.

Mohammed Abdelfattah ajoute :


@mfatta7
: Tout mon soutien à  @Ghonim et je lui souhaite de recevoir le Prix Nobel. Un homme de notre génération est une fierté pour nous tous.

De son côté, le Libyen Ghazi Gheblawi exprime une autre inquiétude. Il tweete :

@Gheblawi: J'espère que le Prix #Nobel de la Paix se tiendra au large des révolutions arabes, sa crédibilité a été ternie à de nombreuses reprises, j'ai peur que ça rende trivial le combat authentique pour la liberté.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues