Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

Mongolie : Les projets miniers privent de ressources les éleveurs

[Liens en anglais] Les projets miniers en Mongolie promettent le développement des infrastructures économiques et sociales et un allégement de la pauvreté, mais sur le bas-côté, les populations voisines des mines ressentent les impacts négatifs pour leur environnement et leurs moyens d'existence traditionnels.

L'ONG de défense de l'environnement CEE Bankwatch Network a fait une étude sur les projets miniers au Kirghizistan et en Mongolie, projets qui ont été encouragés par la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement. Les préoccupations de Bankwatch, exprimées dans ‘La ruée vers l'or peut laisser les gens en arrière, BERD‘, concernent l'épuisement des ressources, notamment en eau, et les variations dans les prix des matières premières :

Les revenus promis aideront-ils la Mongolie à développer une protection sociale dont elle a grand besoin et à édifier une économie capable de faire face à l'épuisement de ses ressources ou à une variation soudaine du prix des matières premières, cela reste toutefois une question ouverte. La prédominance du secteur minier a déjà fait naître des peurs de “maladie hollandaise” ou “malédiction minière”.

Open pit mining in Mongolia. Image by Flickr user pjriccio2006 (CC BY-NC-SA 2.0).

Mine à ciel ouvert en Mongolie. Photo sur Flickr de pjriccio2006 (CC BY-NC-SA 2.0).

Cette courte vidéo a été réalisée par CEE Bankwatch Network en Europe de l'Est, Urgewald en Allemagne, le Bank Information Center aux USA et Oyu Tolgoi Watch en Mongolie, qui se sont rendus en Mongolie pour étudier l'impact environnemental et social qu'a déjà la mine de charbon d'Ukhaa Khudag dans le désert de Gobi au sud de la Mongolie :

Si la vidéo précédente montrait les premiers effets de l'exploitation minière en Mongolie, au Kirghizistan ses méfaits sur l'environnement, la santé et les communautés locales ont déjà une longue histoire. La vidéo suivante nous emmène dans la région glaciaire du Kirghizistan, aux alentours de la mine d'or à ciel ouvert de Kumtor, ouverte depuis plus de 15 ans. Empoisonnement au cyanure et contamination des eaux, voilà le lot des populations ; rien du développement et des bénéfices annoncés ne leur est parvenu.

Les vidéos et contextes miniers tant mongols que kirghizes ont été décrits dans ‘Richesses de la terre, malheurs des hommes. L'exploitation minière en Asie Centrale‘ :

Les cas en question – les mines d'Oyu Tolgoi et Tavan Tolgoi en Mongolie et la mine d'or de Kumtor au Kirghizistan – sont d'importantes contributrices au revenu national de leur pays et reçoivent (ou, pour Oyu Tolgoi recevraient bientôt) le soutien de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD). Pour les communautés locales, elles sont pourtant porteuses de dangers qui ne peuvent être compensés en termes monétaires.

Ces pays ne sont pas les seuls à être confrontés à un développement entaché des effets négatifs apporté par l'exploitation minière. Dans le Tibet voisin, des villageois ont réussi à stopper un projet de mine en cours sur l'une de leurs montagnes sacrées.

Le sujet porte à controverse : de quel prix une population est-elle prête à payer le développement de son pays ? Vladlena Martsynkevych, responsable Asie Centrale à Bankwatch écrit :

L'industrie extractive peut très bien contribuer au développement économique d'un pays et apporter les emplois et revenus désirés. Dans le même temps, l'exploitation minière est une activité hautement perturbante qui a des impacts négatifs considérables sur l'environnement et les moyens d'existence des communautés locales. Dans les pays où les structures démocratiques sont sous-développées, les capacités institutionnelles défaillantes ou la corruption simplement présente, la nocivité peut rapidement l'emporter. Les profits peuvent alors court-circuiter le niveau local et enrichir pour finir les compagnies concernées et, non moins, le progrès technique et les finances des nations développées.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues