Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

Koweït : Une exposition d'art ferme ses portes pour « indécence »

L'artiste koweïtienne Shurooq Amin est sous le choc après la fermeture de son exposition de peintures sans aucune explication. Selon différents comptes rendus, des hommes se sont introduits dans l'exposition 3 heures après son ouverture et ont décroché ses peintures, prétextant avoir reçu des plaintes sur la teneur des tableaux.

Le 5 mars, durant l'incident, l'artiste  a tweeté :

@shurooqamin:Ils veulent décrocher les #peintures! #art #censure #Koweït

Ces derniers jours, en soutien à l'artiste, de très nombreux tweets ont été publiés au Koweït avec le hastag  #painttofreedom (Peindre jusqu'à la liberté). En réponse aux allégations qui définissent les peintures comme «  immorales et pornographiques » un utilisateur koweïtien de Twitter a écrit :

@AladdinsWife:  Si vous ne connaissez pas la définition de la pornographie ce n'est pas notre problème ! Ouvrez un foutu dictionnaire !

Artwork by Kuwaiti Mohammed Sharaf against censorship

Shahd Alshammari ajoute :

@ShahdAlshammari:  Ceci est tellement décevant, que  l'art soit condamné a mort

Dans une  interview  avec le journal Al-Quabas, Amin a accusé les services de la censure au  Koweït, disant que les hommes qui ont fermé son exposition ont interprété les peintures comme ils les entendaient eux, disant qu'elles étaient “irrespectueuses des traditions de la société koweïtienne”. Al-Quabas a indiqué que c'est probablement le premier incident de ce genre dans toute l'histoire du Koweït .

De plus, le Mouvement de la gauche koweïtienne a publié un communiqué en ligne pour exprimer leur rejet de ce qu'ils appellent « la tutelle gouvernementale sur l'art ».

Le chroniqueur et professeur à l'université du Koweit Suad Al Mojed(@suadalmojel)  a également tweeté [arabe]:

ماحدث في معرض الفنانه شروق أمين من تعدي سافر يؤكد بأن دولة طالبان قد أصبحت قريبه
@suadalmojel:  Ce qui s'est passé a l'exposition de Shurooq est clairement une violation et indique qu'un état « Taliban » est pour bientôt.

Abrar AlShammari a écrit sur son blog un article intitulé  « Peindre pour la liberté »:

 Nous ne pouvons plus trouver de livres dans notre pays avec la fermeture du magasin Virgin et l'interdiction de tous les bons écrivains dans les librairies. Nos films sont censurés, à la place, on nous gave de publicités pour nous transformer en robots consuméristes pendant ces 15 minutes de gloire qui ont été volées au cinéma. Nos écrits sont censurés, il est indécent d'écrire sur l'amour, il est inapproprié d'aborder les problèmes sans fin auxquels notre société est confrontée. Comment croire que le déni peut aider qui que ce soit ? Pourquoi penser qu'ignorer un problème le fera disparaître ? Ignorer les problèmes ne fait que les aggraver.

Abrar AlShammari ajoute :

 Les intellectuels de la société arabe ont besoin de s'unir pour lutter contre la censure, l'ignorance et la régression.

Les oeuvre en question sont indécentes aux yeux de certaines personnes car elles s'attaquent au tabou du sexe. L'exposition été intitulée  ”C'est un monde d'hommes” et voici une des photos “controversées”  publiées sur Twitter :

One of Shurooq Amin's paintings, posted by May Al Najjar on Twitter

Une des oeuvres d'e Shurooq Amin, publiée par May Al Najjar sur Twitter

En réaction à la fermeture de son exposition, Shurooq Amin a publiée des photos de ses oeuvres sur son site internet.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues