Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le podcast de Global Voices : Moments d'école

Global Voices Podcast HomepageSubscribe in iTunes

Bonjour tout le monde!

Bienvenue sur le podcast de Global Voices. Dans cette édition, nous allons à l'école. D'une formation en conditions extrêmes dans les écoles du bord du fleuve Niger au Mali à la mauvaise expérience de harcèlement à l'école qu'a vécu un garçon de 12 ans, ou à travers l'évocation des moments les plus beaux ou les plus mémorables de leur scolarité racontés par les collaborateurs de Global Voices.

Donc, comment c'était l'école, selon des auteurs et traducteurs de Global Voices partout dans le monde ?

Un souvenir “explosif”

Paula GoesPaula Goes au Brésil est notre rédactrice en chef des éditions en langues autres que l'anglais. Voici l'un de ses souvenirs les plus drôles de l'école de journalisme qu'elle a fréquentée, où une salade pommes de terre-mayonnaise servie lors d'une fête costumée à thème (Super héros) a provoqué une course frénétique des étudiants vers l'hôpital, au grand amusement des médecins et des passants.

Tout le monde a survécu pour apprécier l'histoire des années plus tard.

Enseigner l'Internet à partir d'un bateau

Dans cet épisode, nous avons aussi une histoire extraordinaire d'enseignement, de bateau et de rivière.

Eddie Avila, directeur du projet Rising Voices parle avec Boukary Konaté au Mali du projet Ségou village connection qui a amené l'Internet dans les villages le long du fleuve Niger en bateau. Lire plus sur le voyage qui a amené l'Internet à 800 villageois [en anglais] et appreciez les photos de Boukary partagées sur Flickr.

Un professeur inoubliable

Veroniki Krikoni

Les souvenirs de jours d'école peuvent être étroitement liés à des amis ou des ennemis, mais ils peuvent aussi être liés à des lieux et des enseignants. Certains disent que c'est à la fois les meilleurs et les pires enseignants qui restent dans l'esprit  des années après que vous ayez quitté l'école. Veroniki Krikoni en Grèce partage un bel hommage à une époque, un lieu et un enseignant.

Politique de la cour de récréation

Cyrus Farivar

Ces moments d'apprentissage dans notre enfance peuvent aider à faire de nous ce que nous sommes aujourd'hui. Cyrus Farivar est un journaliste, producteur et auteur. Il décrit un moment de folie dans la cour de récréation qui l'a propulsé dans le plus grand problème qu'il ait jamais connu à l'école … après avoir mordu son ami.

Un autre moment decisif dans la cour de récréation : Juliana Rincón Parra de  Colombie explique comment elle a été forcée de négocier un moment difficile de l'égalité entre les sexes afin de jouer au simple jeu de «maison» avec ses amis.Juliana Rincon

Comment Ethan a appris a taper si vite sur un clavier

Ethan Zuckerman

L'école peut être un moment où vous vous realisez où vous voudriez aller plus tard dans la vie. Mais y arriver n'est pas toujours facile.

Un garçon nommé Ethan Zuckerman, qui deviendra plus tard le co-fondateur de Global Voices, raconte comment ses luttes avec l'écriture en classe de CM1 lui ont presque fait perdre espoir… Jusqu'à ce qu'il ait appris à taper à la machine. Rapidement!

Faire face aux intimidations

Rencontrer des problèmes à l'école peut faire trouver des solutions comme l'illustre l'histoire de Ethan. Malheureusement, certains d'entre nous ont grandi entourés de peu d'amis et de davantage d'ennemis. La violence à l'école est un problème très répandu, dans le monde entier. Trouver une parade n'est pas simple.

Vuk's mom Danica RadisicUne personne qui a du faire face au harcèlement est Vuk. Il a 12 ans, il blogue, et c'est le fils de notre  Danica Radisic en Serbie. Ensemble, ils expliquent ce qui s'est passé et comment ont vit l'école avec ce type de menaces pesant sur vous. S'il y a quelqu'un qui vous cherche, dit-il, il ne faut pas rester seul, il faut trouver quelqu'un à qui en parler.

Etudier à l'étranger

Francois-Xavier Ada-AffanaFrancois-Xavier Ada-Affana est un de nos auteurs et traducteurs et se décrit lui-même sur son blog comme “Un gentil Camerounais qui cherche son chemin dans le monde”.

Il nous explique pourquoi faire ses études actuelles à Chypre (partie grecque), lui ont permis d'approfondir sa compréhension de l'histoire et l'éducation et de s'ouvrir à de nouvelles cultures et personnes.

Le long chemin vers l'école

Victor KaongaEnfin, nous avons un voyage, dans le passé, sur les  3 km que devait faire Victor Kaonga pour aller à l'école chaque jour au Malawi à 8 ans, souvent sous la pluie, avec des feuilles de bananiers comme parapluie. Aujourd'hui, Victor est un journaliste de radio. Quand il passe en voiture devant l'école qu'il fréquentait, dit-il “la distance est restée la même, mais maintenant, elle  semble infiniment plus courte.”

Merci de votre attention

Voici pour cette édition, l'école, et les histoires sur nos années d'école, sont un rappel de moments de vie que nous partageons tous, où que nous vivions dans le monde. Y repenser permet d'évaluer le long chemin parcouru depuis !

Un énorme merci à nos collaborateurs qui ont accepté de participer à ce numéro et à ceux qui ont partagé sur Huge thanks to all of our contributors who took us back in their lives as well as those who shared a picture of education today. I think we all learned something!

Music Credits

Ce podcast comprend un grand nombre de morceaux de musique sous licence Creative Commons. Merci à Mark Cotton  pour ses compositions et merci à ceux qui ont fait les doublages et traductions ou contribué aux enregistrement. La devise de GV est Le monde parle. Ecoutez-vous? Nous espérons que vous écoutez.

Global Voices Podcast HomepageSubscribe in iTunes

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.