Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Mali: Silence radio du web local

Les Maliens se préparaient pour des élections.  Les principaux candidats préparaient leurs comptes twitter, facebook et google+. Les citoyens préparaient leur blogues et affutaient leurs twits acérés. Tous ont été pris de court par un coup d’État et la menace de partition du Nord Mali.

Si les nouvelles du Nord, isolé et privé d’électricité, viennent au compte-goutte, au Sud, internet permet la mobilisation.

Antenne parabolique au Mali via @Mbokoniko sur twitter

Le Collectif des Ressortissants du Nord (COREN) a 303 membres sur sa page facebook. Depuis quelques semaines, le COREN mobilise les Maliens pour l’intégrité territoriale du Mali. La page sert notamment à annoncer les multiples évènements dans les prochaines semaines ou de montrer sa solidarité :

Statut facebook promouvant l'unité du Mali

Mettez le drapeau du Mali sur votre profil pour soutenir son unicité

 

Alors que la webosphère est inondée de blogues, de tweets et de vidéos de l’étranger, les internautes maliens restent muets. La capitale Bamako est toujours touchée par de graves coupures d’électricité alors que le fuel pour alimenter les centrales électriques manque. La priorité n’est donc pas à transmettre un message, mais de trouver l’information sur les nouveaux maitres du nord.

Le site du Mouvement National de Libération de l’Azawad, le MNLA est hors-service  depuis une semaine (NDRL: le site est maintenant de nouveau accessible le 10/04/2012).  Le mouvement continue néanmoins de poster des vidéos sur son compte youtube, Azawad17janvier2012.  Le MNLA a choisi de faire sa déclaration d'indépendance sur les ondes de la chaine française France 24. La déclaration a choqué les maliens qui multiplient colère et railleries sur le net, comme celle-ci sur twitter :

@Skante2: Propagande du MNLA, les médias devraient alors inviter tous les séparatistes du monde sur leur plateau. On verra l'embouteillage.”

Mais ce qui vole la vedette, c’est surtout les images du mouvement islamiste Ansar Dine qui a pris la ville de Timbouctou. Les images prises par AFP-Télé ont atteint les 7,200 vues. Elles ont été largement discutées dans les rues de Bamako.

N’empêche, alors que le chaos règne sur la situation au nord mali, certains ont tout de même trouvé un moyen d’en tirer profits :

Vente de drapeau Azawad en ligne

@flagsonline: les drapeaux d'Azawad en soldes moins 20% code: az125115 achetez maintenant ! #azawad #flag #vexillology

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.