Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

France : L'élection présidentielle vue de l'étranger

Alors que les français se préparent à choisir un président,  certains français à l'étranger et dans les régions d'outre-mer ont déjà soumis leurs bulletins de vote. Dans une élection qui aura aussi des répercussions importantes sur le plan international quelqu’ en soit l'issue, les internautes et les médias  à l'étranger réagissent à ce scrutin à l'aube du premier tour.

Dessin de Petar Pismestrovic en Autriche partagé par @alissabernathy sur Twitter

Interdiction de tweeter les résultats des élections avant 20 heures même à l'étranger ?

La Loi n° 77-808 du 19 juillet 1977 relative à la publication et à la diffusion sondages d'opinion interdit la diffusion des premières estimations, par anticipation avant 20 heures. Avec la diffusion de publications dans le cyberspace, cette mesure devient assez vite problématique à appliquer.  Tefy Andriamanana, originaire de Madagascar, résume la complexité et les enjeux de cette loi. Comme l'explique maître Eolas sur son blog, cette mesure devrait aussi s'appliquer à la publication par des français des sondages dans les médias étrangers:

Notons qu’ainsi rédigée, la loi interdit de faire un rappel de l’évolution des intentions de vote des candidats après vingt heures mais avant minuit le jour du scrutin, même une fois les bureaux de vote fermés et les estimations proclamées. C’est une pure maladresse de rédaction, mais la loi est la loi, je fais confiance au parquet pour être ferme (..)

Les article 113 du Code pénal posent les règles d’application de la loi pénale française dans l’espace (pas au sens de “Des cochons dans l’espace”, mais dans le sens de sa territorialité). Ces règles sont les suivantes : la loi pénale française s’applique à toute personne se trouvant sur le territoire français, quelle que soit sa nationalité. Une infraction est réputée commise en France dès lors qu’un de ses éléments constitutifs est commis en France. On assimile au territoire française les bateaux battant pavillon français et les aéronefs immatriculés en France (article 113-4). Quand les faits sont commis à l’étranger, la loi française peut leur être applicable, à certaines conditions. Sans rentrer dans les détails, qui feront les tortures des étudiants de L2 de droit, la loi pénale française s’applique à l’étranger quand l’auteur est français, ET, condition cumulative, que les faits constituent un crime…

Beaucoup de français à l'étranger s'étonnent de cette loi et se posent la question de ce qui constituerait une violation de cette loi. Paul demande :

créer un compte twitter qui vous envoie automatiquement les résultats (en avant-première) en DM n’est donc pas délictueux, puisqu’on reste dans la communication privée ?

Joe pose l'hypothèse suivante :

..Un agent provocateur Bordure, depuis son ordinateur de Szohôd (donc en Bordurie) décide de poster à 18h30 les premières estimations qu’il aura entendues à la radio Syldave sur un forum public, par exemple dans les réactions du blog d’un célèbre avocat blogueur Français…

L’agent Bordure ne risque rien (si j’ai bien compris la démonstration du Maître), mais est-ce que le responsable Français du forum peut être inquiété ?

Affiche de campagne par JC Benoist sur Wikimedia CC License -3.0-BY

Les internautes étrangers trouvent que la loi française est rigide et obsolète. Trésor Kibungala, originaire de la RD du Congo blogue sur Africain du Nord :

Seulement voilà, depuis 1977, les choses ont changé. Les nouveaux médias sont arrivés et cette loi paraît inadaptée à la nouvelle donne. Déjà, les pays voisins de l’Hexagone ne se priveront pas de rendre public les résultats de la présidentielle française avant la messe de 20 heures. RTBF par exemple a déjà annoncé qu’elle dévoilera les résultats du scrutin à 18 heures 30 (..) Sur les réseaux sociaux, pas sûr non plus que les twittos obtempèrent. Certains ont commencé à mettre en place le dispositif Radio Londres. Une chose est sûre : on va bien rigoler ce dimanche sur twitter, facebook et autres. Mais, chut !@Tresor_k ne tweetera pas non plus les résultats avant 20 heures ! Rendez-vous sur les ondes de #RadioLondres.

Radio Londres, c'est donc le fil conducteur sur twitter pour commenter en language codé des élections sans risquer d'enfreindre la loi. Radio Londres fait réference au programme quotidien de quelques minutes sur les ondes de la radio britannique la BBC aux premiers résistants qui ont fui l'occupation allemande intitulé “Les Français parlent aux Français”. Les significations des messages codés utilisés pednantla résistance peuvent être trouvés sur doctsf.com dont le célèbre “Bercent mon coeur d'une langueur monotone” qui annoncait le débarquement.

Enjeux internationaux des élections en France 

Les médias étrangers regardent avec un intêret non dissimulé les élections en France et réagissent à cette loi de 1977. Jean-françois Munster en Belgique ne comprends pas que l'on garde cette mesure, il affirme :

Une loi complètement obsolète à l’heure d’internet et des réseaux sociaux et qui profite aux médias étrangers, dont Le Soir, qui diffusent les premières estimations sur leur site internet dès qu’elles sont disponibles – à partir de 18h45 – alors que les médias français doivent rester muets. (..) Les médias (français) respecteront la loi. Cela ne les empêche pas de dire tout le mal qu’ils en pensent. « Cette loi est ubuesque sur le fond, dénonce Thierry Thuillier. Aujourd’hui, une information produite est une information diffusée. Il faudra impérativement la dépoussiérer ».

Il se pourrait pourtant que les médias étrangers soient poursuivis pour toute diffusion qui enfreint la loi française. Boris Mahenti rapporte que:

La Commission de contrôle va plus loin et menace de poursuivre les médias belges et suisses qui diffuseront les résultats de la présidentielle dès 18 heures. “Si une information est diffusée sur le territoire français, alors le média tombe sous le coup de la loi française. Les médias belges et suisses sont susceptibles de poursuites”

Campagne présidentielle à Antananarivo par Legislative Francais de l'Etranger sur Facebook

Sur le continent africain, on ne s'attarde guère sur la polémique des diffusions avant 20 heures et on s'attarde plutôt sur les conséquences sur le long terme des résultats des élections pour le continent. Au Kenya, Laila, traductrice de Global Voices,  est enthousiaste à l'idée de pouvoir voter de Nairobi au Kenya :

 ”@hardcorekancil: Bureau de vote de Nairobi: A 10h30, plus de 100 électeurs avaient déjà voté. Le bureau est ouvert de 8h à 18h. #présidentielle2012 ”

A Madagascar, les campagnes des candidats sont venus faire du porte à porte.  Le profil de Legislative Francais de l'Etranger sur Facebook raconte  :

La démarche du porte à porte est inédite à Madagascar. Nous avons suivi une équipe en campagne vers Ivato puis à Tsaralalana. L’accueil est réceptif. Les franco-malgaches sont d’abord surpris puis ravis que l’on s’intéresse à eux et que l’on prenne le soin de venir chez eux pour leur parler et les inviter à une réunion de quartier..

en Côte d'Ivoire, Théodore Kouadio prend le pouls des électeurs franco-ivoiriens. Il rapporte les intentions de vote de quelques électeurs:

« Moi, j’ai l’habitude de voter socialiste, car ce sont eux qui sont sensible à la cause des minorités en France. Mais surtout à la situation des noirs. Mais je vais voter Sarkozy », explique Cissé Mamadou, un sexagénaire. Pour lui, c’est sa manière à lui de merci à Nicolas Sarkozy pour son implication dans la résolution dans la crise post-électorale en Côte d’Ivoire, qui a fait 3000 morts officiellement. Noel Koffi, installé dans la zone depuis 2 ans, mais de nationalité française est du même avis. Pour lui, ce serait une bonne chose que le Nicolas puisse rester au pouvoir pour accompagner les autorités ivoiriennes dans la reconstruction et dans le processus de réconciliation nationale.Dan Emmanuel, lui est alarmiste. Il pense qu’une défaite de Nicolas Sarkozy au soir du 7 Mai va être catastrophique pour le gouvernement ivoirien en place.

Geostratégie publie un interview de Charlotte Sawyer intitulé De la Françafrique à la France sans l’Afrique et inversement où elle affirme:

L’Afrique a, surtout, appris une chose : qu’on ne pouvait plus faire confiance aux Français, devenus détrousseurs de grands chemins et grande compagnie. Enfin, à peu près tout ce qu’on voudra, sauf l’ami et le protecteur dont rêvaient encore certaines capitales africaines.(..) Demandez donc aux Maliens ce que vaut l’égide française ? Quant aux Ivoiriens, beaucoup se demandent ce que vous avez fichu dans leur capitale..

Enfin en Allemagne, Daniel Dagan rassemble quelques dessins humoristiques allemands sur les présidentielles françaises.

3 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues