Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Outremer français : Les ministres de la présidence Hollande, choisis pour leur compétences ou pour la forme ?

Avant d'être élu 24ème Président de la République française, le candidat de la gauche François Hollande avait promis un gouvernement avec deux nouveautés : un nombre égal de femmes et d'hommes ministres, et de toutes origines ethniques et culturelles.

Avec la large majorité d'électeurs récoltée à la présidentielle par le candidat Hollande dans les régions d'outremer, les blogueurs des Antilles étaient impatients de découvrir quelles personnalités politiques guyanaise, martiniquaise ou guadeloupéenne se verraient confier un ministère de premier plan.

Avant l'annonce oficielle du 16 mai 20012, un blogueur guadeloupéen sur Indiscrétions estimait improbable que Christiane Taubira obtienne un poste important :

Christiane Taubiraby, image taken from her own blog. Photo by Jean Francois Robert. Visit Taubira's blog @http://chtaubira.tumblr.com/

Christiane Taubiraby, image de son blog. Photo  Jean Francois Robert. Adresse du blog de Mme Taubira : @http://chtaubira.tumblr.com/

La guyanaise Christiane Taubira, qu'on a entendu et réentendu en boucle sur les médias oraux nationaux le 10 mai, pourrait être ministre. Un ministère symbolique, tout comme sa présence d'ailleurs. Car, malheureusement, on ne donne que des fonctions symboliques aux ressortissants d'outre-mer quand on les prend au gouvernement. A quand un vrai ministère, comme le Budget ou l'Agriculture ?

Mais cette fois il en est allé différemment et comme l’annonce le Martiniquais Bel Balawou :

Christiane Taubira originaire de la Guyane, a été nommée ministre de la justice et garde des sceaux dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

Un blogueur guyanais sur Blada republie quelques-uns des messages officiels de félicitations à la nouvellement nommée, son sans exprimer quelques réticences :

Deux raisons de faire sauter les bouchons de champagne sous les palmiers… ou d'avaler cul sec un bol de vinaigre lorsqu'on a une haute idée de ce que peut être la justice.

Official government publicity photo of George Pau Langevin taken from her profile on the website of the French National Assembly (http://www.assemblee-nationale.fr/)

Photo officielle du gouvernement de George Pau Langevin, prise de son profil sur le site Internet de l'Assemblée Nationale française (http://www.assemblee-nationale.fr/)

Bel Balawou félicite également George Pau Langevin, une femme politique née à la Guadeloupe, nommée ministre déléguée à la Réussite Educative.

Parmi ces missions bien accueillies, les réactions à la désignation de Victorin Lurel au ministère des Outre- mer sont discordantes. Le blogueur guadeloupéen sur Carib Creole News publie un billet sous le titre “Victorin Lurel, dernier ministre des dernières colonies“ où il dénonce les palinodies du nouveau ministre :

Lurel ministre, qui s’en étonne ? Personne. Lurel ministre des « outremers» (à CCN nous disons des Dernières Colonies : MDC) c’est la big surprise. Notre ex président de Région avait toujours clamé urbi et orbi, qu’il ne souhaitait surtout pas, ce ministère qu’il considérait comme « dévalué ».
Sa « préférence » allait vers l’agriculture ou les collectivités territoriales. Mais il semble bien que Lurel n’ait guère eu la possibilité de choisir.

Dans ce même billet, CCN rappelle aux lecteurs que depuis la crise sociale de 2009 en Guadeloupe, M. Lurel, alors membre de l'opposition de gauche à la présidence Sarkozy, n'a jamais cessé de dénoncer les multiples causes du mécontentement (prix, emploi, statut de la langue créole, enseignement et formation professionnelle, et gouvernance) et de condamner les politiques du gouvernement d'alors. Il se demande comment le nouveau ministre va résoudre les problèmes qu'il pointait.

Victorin Lurel. Photo de son profil  Twitter @VictorinLurel

A propos de la nomination de M. Lurel, Bel Balawou ne publie pas de commentaire de son cru, mais republie une lettre de Patrick Karam, d'origine guadeloupéenne, et qui a été délégué interministériel dans l'équipe Sarkozy, qui étonnamment exprime son total soutien à son anvien rival Victorin Lurel.

Le plus compétent et populaire des ultramarins, qui fut de tous les combats en faveur des outre-mer, l’homme qui a tenu bon face au LKP pendant la crise de 2009 et dont le comportement irréprochable et courageux avait été salué par le Président de la République Nicolas Sarkozy [...]

Des incohérences également soulignées par le blogueur martiniquais de Montray Kréyol, qui publie une lettre de Victorin Lurel, dans son billet intitulé “Les contorsions de Toto” (le surnom de Lurel dans sa Guadeloupe natale). Lurel, avant sa nomination, y légitime la décision du président Hollande d'honorer l'homme d'Etat français Jules Ferry lors de son intronisation. Un choix jugé maladroit, et l'appui de Lurel encore plus, puisque Jules Ferry a été l'avocat bien connu de l'expansion coloniale française.

Le blogueur martiniquais de Bondamanjak se demande plaisamment pourquoi aucun homme politique natif de Martinique ne figure dans ce nouveau gouvernement.

Le hic dans cette histoire c'est que la Martinique, terre d'Aimé Césaire… creuset de la démocratie participative est étrangement absence de cette réunion de compétences.

Voir le site du magazine français Le Nouvel Obs pour les visages du nouvel exécutif français.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.