Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

Angola/Chine: Des villes fantômes !

En Angola comme dans beaucoup de pays africains, une personne arrive difficilement à gagner plus de deux dollars par jour. Le gouvernement angolais a lancé un programme de développement visant à mettre le pays au niveau du reste du monde. Pour exemple ce projet de construction de logements dans la région de Kalimba, à environ 30 km de la capitale Luanda. Dans ce but, le gouvernement à signé un contrat avec une entreprise chinoise, China International Trust and Investment Corporation qui se paye sur la ressource naturelle du pays : le pétrole.

Les nouveau logements dans la ville nouvelle de Kalimbas. Photo: Avec autorisation de constructiondigital.com

 

La compagnie chinoise a donc fait  son travail et construit 750 immeubles d'appartements de 8 étages, chaque appartement est vendu 75 000 €, un prix inaccessible pour la population locale, même avec un financement sur 20 ans !

Francois-Xavier [en anglais], un bloggeur, estime que le gouvernement devrait utiliser les ressources du pétrole pour développer les industries locales, et ainsi créer des emplois pour les habitants du pays.

Car l'exploitation des ressources naturelles en Afrique ne profite souvent qu'aux banques et aux multinationales ! Il est honteux pour un gouvernement africain d'adopter cette stratégie. Les bénéfices du pétrole et des autres ressources naturelles devraient être utilisés pour développer l'industrie lourde, le moteur principal de toute économie qui manque tellement en Afrique. Ceci permettrait l'accès à l'emploi , une juste redistribution des richesses et une augmentation du pouvoir d'achat des Africains “de base”. Tous les Africains ne sont pas en manque de luxe. Un mensonge diffusé par les médias occidentaux agissant en accord avec une petite, mais grandement corrompue élite africaine qui le fait croire.

Commentant les prix, il ajoute :

Il faudra plus de vingt ans à un homme avec une femme et quatre enfants pour le payer ! Un imbécile pourrait dire : “Pourquoi a-t-il quatre enfants?” Je lui  répondrais:” Vas au diable, n'enfonce pas l'Afrique dans ta spirale de la crise !”

C'est l'afrique“ sur le blog Tia-mysoa [en anglais] tente d'expliquer pourquoi il existe des villes fantômes en Chine et en Angola.

Il serait facile de résumer la raison de cette insanité en un seul mot : Communisme ! ou éventuellement en quatre mots : Communisme et Marxisme-Léninisme ! en admettant que le parti unique qui est au pouvoir en République populaire de Chine est officiellement compromis avec cette idéologie socio-politique;  mais mon instinct me dit qu'il y a autre chose derrière ce phénomène de construction à l'avance de villes.

L'histoire montre que dans presque tous les pays du monde où un mouvement socialiste révolutionnaire a pris racine, et particulièrement dans les pays dirigés par un parti unique, il existe toujours des injections massives de capital (vol légal) sur décision gouvernementale.

Alors que voulaient donc ces ” maîtres de l'obscurité” en construisant ces nombreux ensembles, en majorité vides, dans des lieux inhabituels et éloignés ? Ces villes nouvelles avec leurs rues goudronnées, leurs pelouses vertes ornées de fleurs, leurs alignements de blocs d'appartements ? Certainement pas en faire bénéficier la classe ouvrière car le coût de n'importe lequel de ces investissement immobiliers est bien au delà des possibilités d'une famille de la classe moyenne. Le manifeste du parti communiste qui clame bien haut: ” Nous représentons les intérêts des travailleurs” est un non-sens absolu !

UChinaTravel blog a écrit [en anglais] :

On raconte qu'il s'agit d'un des plus importants projets de construction immobilière  de tout le continent africain. En réalité la raison pour laquelle cette histoire a tellement attiré l'attention vient de ce que cette réalisation  a été présentée comme la création d'une “ville fantôme” . En effet, les 5000 hectares d'appartements sont manifestements vides. Le premier lot de 2800 appartements a été proposé il y a presqu'une année et a peine 220 ont été vendus.

Fauna sur le site chinaSMACK a diffusé une traduction de commentaires d'internautes chinois. Voici un échantillon :

Cette stupide bande de perdants ont tout manipulé et spéculé sur le marché immobilier jusqu'en Afrique ?

[Le directeur du service de recherches Afrique de l'Académie Chinoise des Sciences Sociales] He Wenping  a dit : “Voici un projet qui profite à tous et favorise la croissance économique africaine” == On a déjà entendu ça !

Chez nous, le pays continue à nous taxer, à retarder le départ en retraite pendant qu'il gaspille l'argent à l'étranger! Bravo la Chine, nous sommes fiers !

Ce quartier résidentiel est supposé améliorer les conditions d'existence des personnes. Je ne sais pas si c'est le cas, mais ici on l'utilise surtout pour nous exploiter, [et avec usure] !

C'est une bande d'hommes d'affaire sans scrupules qui après avoir escroqué les gens en Chine, sont arrivés en Afrique faisant perdre la face au peuple chinois.

Un internaute conteste pourtant l'utilisation du terme “ville fantôme” :

BBC ! Cette fois tu as tout faux, une “ville fantôme” pour la Chine est un endroit où l'on ne rencontre pas âme qui vive, or en Angola, dans ce nouveau quartier résidentiel, on trouve quand même quelques personnes qui y vivent ; alors comment peut-on l'appeler “ville fantôme” ????

Le peuple angolais aura-t-il accès à ces appartements construits avec l'argent et les ressources naturelles du pays ?

 

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues