Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

Nelson Mandela, une icône qui transcende les différences en Afrique

Le jour de ses 94 ans, le monde entier célèbre Nelson Mandela et les internautes d'Afrique francophone ne sont pas en reste. Dans le contexte actuel de crise pour de nombreux pays de la région et pour un continent toujours en quête de véritable leadership, Nelson Mandela reste l'icône absolue de la renaissance africaine sur tout le continent. Les blogueurs francophones ont salué la vie de celui qu'on nomme affectueusement Madiba et les leçons à tirer de son combat :

Une icône au delà des barrières géographiques et linguistiques

Si l'histoire de Nelson Mandela résonne encore auprès des jeunes africains 22 ans après sa libération, c'est aussi une indication que son combat reste encore d'actualité pour beaucoup qui aspirent à un avenir plus ouvert dans un contexte économique qui limite encore l'épanouissement de leurs capacités. De nombreux internautes de différents pays francophones ont tenu à lui rendre hommage :

Au Sénégal, Babacar du Gri Gri News souhaite un joyeux anniversaire à Madiba :

 Toute l'équipe de rédacteurs de notre magazine en ligne Panafricain souhaite un joyeux anniversaire à Nelson Mandela à l'occasion de ses quatre vingt quatorze ans.Intiment nommé “Madiba”, Nelson Mandela est le symbole de de l'Afrique du sud et de toute l'Afrique pour sa lutte contre l'apartheid avec l'ANC

A Madagascar, l’Association Liberty 32 cite Mandela et ajoute :

Education is the most powerful weapon which you can use to change the world” N. Mandela.  Alors, allons éduquer les jeunes, les citoyens et pourquoi pas nos dirigeants?

Cammile Chauvet du Naif WebZine explique pourquoi cet anniversaire revêt d'une importance particulière :

Les hommes naissent.Les hommes vivent.Les hommes meurent. Les mauvais ouvriers ont droit à l’oubli. Ceux qui œuvrent encore. Ceux qui ont œuvré doivent être toujours présents dans nos pensées et dans nos actes, nous devons en permanence les vénérer, et Nelson Mandela est de ceux que nous devons vénérer… Disons que c’est Notre deuxième «Père»

Nelson Mandela in Johannesburg, Gauteng, on 13 May 1998 from the Wikimedia Commons

au Togo, Renaud Towe appréhende déjà l'après Nelson Mandelapour l'ANC :

à partir de 1996, Thabo Mbeki prend la gestion quotidienne du pays et en décembre 1997 la présidence de l’ANC. Mandela lui laisse progressivement le pouvoir, en douceur, ce qui contribue à la stabilisation politique du pays. Il quitte complètement la tête de l’État le 16 juin 1999, date anniversaire des évènements de Soweto (..) (Cependant) le manque de cohésion sociale, les injustices, les inégalités économiques entre Blancs et Noirs persistent, malgré l’apparition d’une classe moyenne noire. Cette situation déclenche une certaine colère parmi les dirigeants noirs, particulièrement ceux de l’ANC, à présent divisé entre les adeptes de la coexistence pacifique avec la minorité blanche et les partisans du règlement de compte, des nationalisations, des saisies de fermes (..) Le rêve d’une « Nation arc-en-ciel » n’est plus véritablement la priorité au sein de l’ANC.


54to1 rend hommage à Mandela et à la notion d’Ubuntu 

Un homme qui transcende  les clivages idéologiques

La capacité de Mandela à dépasser les clivages politiques et à faire  honneur à sa fonction d'homme d'état semble être l'héritage qui a le plus marqué les blogueurs africains:

Au Congo-Brazzaville,  Mingwa Mia Biango publie l'intégralité en français du discours d'investiture de Mandela en 1994 et ajoute :

Président d’une Afrique du Sud assumant sa diversité, il alternera, au fil de son mandat, les succès et les échecs mais saura, à l’issue de celui-ci, ne pas s’accrocher au pouvoir et céder la main, donnant ainsi un dernier exemple à d’autres leaders du continent.

En Côte d'Ivoire, Ben Ismael sur l'Intelligent d'Abidjan s'émerveille de la capacité de Mandela à dépasser les idéologies et rassembler :

 Nelson Mandela était le véritable exemple de l'opposition politique, apaisée. Ce grand animateur des ”agoras” de l'ANC, en compagnie de Olivier Tambo, n'a jamais voulu prendre le pouvoir politique, ni à la tête de l'ANC, ni à la tête de l'Etat Sud-africain par les armes, jusqu'à son emprisonnement. Même prisonnier, Nelson Mandela avait mené une opposition civilisée, face au ”pouvoir blanc” sud-africain dont la gouvernance se reposait sur le développement séparé, ou l'apartheid. Excellent opposant, Nelson Mandela parlait aux Blancs sud-africains avec politesse, courtoisie. Même réputé grand combattant, il avait le respect pour ses adversaires et avait fait sa spécialité, la liberté des noirs sud-africains.

Events RDC de conclure les hommages à Mandela en disant :

Il n’ya pas de meilleur hommage que nous puissions rendre à l’héritage de Madiba que le développement de notre nation dans une société civile active qui roule de façon désintéressée, retrousse ses manches et fait une différence

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues