Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

Iran : Les tremblements de terre tuent, la télévision diffuse des prières

Deux forts tremblements de terre ont secoué [en anglais] dans le nord-ouest de l'Iran la province de l'Azerbaïdjan oriental samedi (le 11 août 2012), tuant 250 personnes et en blessant environ 1.800. Ils étaient de magnitude 6,4 et 6,3, laissant une trainée de destruction et de souffrance. Les Iranians ont afflué sur Internet pour pleurer les victimes et lancer des appels aux dons de sang et aux secours. Ils ont aussi donné libre colère à leur colère contre la télévision nationale iranienne, qui a diffusé des programmes religieux au lieu de fournir les téléspectateurs en informations sur les séismes et les modalités d'aide.

Source : Campagne Internationale pour les Droits Humains en Iran

Damavandiyeh écrit [en farsi] :

Beaucoup de gens sont encore sous les décombres dans les villages. Toutes les chaînes publiques [en Iran il n'y a pas de télévisions privées] diffusent des programmes religieux, au lieu d'inciter les gens à apporter leur aide. Le représentant du Guide Suprême dans l'Azerbaïdjan Oriental a dit que ce tremblement de terre nous rappelle “au Jugement Dernier'.

Green City (‘Ville Verte') renchérit [en farsi] :

Les gens sont sous les décombres attendant des secours mais les chaînes iraniennes diffusent le programme religieux [Dua'a Jawshan Al Kabir] et une d'elles montre le [slogan] ‘A bas les USA'…

Aandishe médite sur la tragédie, et se demande pourquoi les leçons ne sont jamais tirées des erreurs :

Chacun de nous aurait pu être là-bas… Pourquoi est-ce que nous ne retenons aucune leçon des précédents séismes… honte aux menteurs qui viennent à la télé parler de ce qu'ils ont faits pour accroître la résistance des bâtiments aux tremblements de terre en Iran.

Bidad partage [en farsi] cet état d'esprit :

Toutes les communications téléphoniques sont interrompues, la moitié de la province est détruite, et tout ce dont parle la télévision, c'est de questions religieuses comme le jeûne, au lieu d'informer sur le tremblement de terre.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues