Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Syrie : S.O.S. pour les sites du patrimoine historique

Ce billet fait partie du dossier de Global Voices sur le soulèvement en Syrie 2011- 2012.

A côté du prix croissant en vies humaines, un autre massacre est perpétré contre le patrimoine de la Syrie, un sujet quasiment occulté dans tous les médias.

Ainsi, saviez-vous que six sites dans le pays sont inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO ? Ce sont : l'ancienne ville d'Alep, l'ancienne ville de Bosra, l'ancienne ville de Damas, les villages antiques du Nord de la Syrie, le Crac des Chevaliers et Qal’at Salah El-Din, et le site de Palmyre. Et 12 autres sites historiques sont sur la liste indicative.

Depuis le 30 mars 2012, l'UNESCO lance des appels mondiaux pour sauver les monuments de la Syrie. Irina Bokova, la directrice générale de l'UNESCO, a affirmé :

« Les dommages causés au patrimoine de ce pays sont autant de blessures infligées à l’âme de son peuple et à son identité ».

La cité d'Alep, en particulier, s'est trouvé prise dans les tirs croisés des insurgés et de l'armée du régime, ce qui a amené une fois de plus l’institution onusienne et sa filiale, le Comié du Patrimoine mondial, à sonner l'alarme.

Destruction, déprédations, pillage et trafics illicites … voilà le destin d'un trésor qui avait traversé les millénaires.

Afin de documenter les atteintes à l'histoire de la Syrie, une page Facebook et une chaîne YouTube ont été créées, sous le nom Le patrimoine archéologique syrien en danger, avec des informations en arabe, français, anglais et espagnol.

Aucune indication n'est donnée sur l'identité des animateurs de la page, mais il semble que ce soit un groupe d'archéologues syriens ou expatriés, qui ont travaillé dans ce pays.

Dans une des notes on peut lire ce plaidoyer :

Il n'y a pas grand chose que nous puissions faire pour les aider à sortir de cette situation, à part leur envoyer nos souhaits sincères de paix. Nous pouvons pourtant faire une chose. Les Syriens voient leur patrimoine culturel menacé, et les dommages importants qu'il subit. Tout un pan de leur richesse culturelle collective pourrait être tragiquement perdu. Voici ce que nous pouvons faire pour contribuer à l'effort de protection de ce patrimoine : nous avons tous envoyé le matériel archéologique de nos fouilles aux musées locaux, ou l'avons laissé dans les maisons de nos missions. Beaucoup de ce matériel peut disparaître du fait de l'incertitude dans de nombreuses parties du pays. Aussi, chers confrères, tenons prêts nos inventaires, catalogues et archives, pour permettre de retracer le matériel, s'il venait à disparaître. Quand le temps viendra, cette action contribuera à une meilleure vue de la situation du matériel archéologique mis au jour avant les troubles.

Un exemple de la destruction dans le quartier historique de Bab Al Dreib à Homs :

Destructions dans le quartier historique de Bab Al Dreib à Homs

 

Aussi à Homs, Bab al Turkman :

Destruction d'un autre quartier historique de Homs

Et la célèbre citadelle d'Alep, avant et après :

La très célèbre citadelle d'Alep

Un tas de pierres, voilà ce qu'il advient de la célèbre citadelle d'Alep

Le vieux souk de Midan a aussi souffert de dégâts :

Ce qu'est devenu le vieux souk dans le quartier de Midan à Damas

Sur YouTube, une série de vidéos montre l'étendue des destructions infligées à certains sites historiques. Voici un échantillon :

La Mosquée d'Abou Oubeida al Jarrah à Tell Bysse bombardée :

L'état de la vieille ville d'Alep

Le monastère de Saidnaya touché par un obus :

Le bombardement de Qalaat Al Madiq – Château d'Apamea

On trouvera sur Avaaz une pétition pour sauver le patrimoine culturel de la Syrie.

Note : Toutes les photos proviennent de la page Facebook Le patrimoine archéologique syrien en danger ou de YouTube.

Ce billet fait partie du dossier de Global Voices sur le soulèvement en Syrie 2011- 2012.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.