Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Australie : Les réseaux sociaux utilisés pour la recherche d'une jeune femme disparue

 

Mise à jour 3 octobre 2012 :

Le samedi 29 septembre 2012, 30 000 personnes ont pris part à une Marche de la paix le long de Sidney Road, à Melbourne Brunswick, où Jill Meagher a été vue pour la dernière fois vivante. Après l'annonce de son décès, de nombreuses pages de Facebook titrées “R.I.P Jill Meagher” (Repose en paix) sont apparues.

Une page a été “aimée” plus de  300 000 fois et celle-ci a illustré un spectacle émouvant.

Peace march
“La Marche de la paix d'aujourd'hui, Jill aurait été fière”, sur la page “R.I.P. JIll Meagher (hommage à elle)”

Deux questions juridiques sont également apparues. La police a du négocier avec Facebook pour demander de supprimer des pages FB outrancières, avant qu'elles ne soient finalement retirées. On craignait également qu'elles puissent compromettre un procès équitable.

Sur une question plus générale, les procureurs généraux de l'Etat doivent débattre des implications juridiques des médias sociaux sur la loi, avec des appels à des restrictions.  Madeleine Ross, sur B&T, un site consacré à la publicité  au marketing et aux médias, expose quelques uns de ces problèmes :

Les avocats spécialistes du droit des médias sont intervenus aujourd'hui pour défendre les médias sociaux au beau milieu d'un débat national enflammé sur le pouvoir grandissant de Facebook et de Twitter.

…La mort de l'employée de ABC Jill Meagher à Melbourne la semaine dernière a aussi provoqué un débat quand Facebook a refusé de supprimer deux pages contenant des commentaires haineux et violents destinés au meurtrier présumé de Meagher.

…La confusion autour de ce qui est et probablement devrait être illégal sur les médias sociaux semble germer en substance de l'écart entre la façon dont les gens perçoivent le média : c'est à dire, devraient-ils être considérés comme un forum pour des discussions publiques et ouvertes, qui reflètent les bavardages quotidiens qui ont lieu en face à face, ou alors les pages Facebook et Twitter devraient-elles être considérées comme des moyens de publication ?

 

—————————————————————————————————————-

 

Cette semaine, Melbourne a connu ce qui est peut-être la plus vaste et la plus triste campagne sur réseaux sociaux de son histoire à la suite du viol présumé, de la disparition et de l'assassinat de Jill Meagher. Ci-dessous, un extrait de l’hommage rendu à Jill par ses amis et les membres de sa famille :

Ses amis, ses collègues ainsi que le public ont rendu hommage à Jill, employée d'ABC, sur les réseaux sociaux.

… Tom, le mari de Mme Meagher, a remercié les anonymes pour leur soutien “salutaire”

Jill travaillait pour la radio ABC 774 appartenant au groupe Australian Broadcasting Corporation. Originaires d'Irlande, elle et son mari Tom étaient arrivés en Australie il y a trois ans. Après sa disparition dans les premières heures du samedi 22 septembre, la campagne “Aidez-nous à trouver Jill Meagher” a été lancée sur Facebook.  Elle a suscité une attention extraordinaire : entre le jour de son lancement et le vendredi 28 septembre, cette page a reçu 122 253 mentions “j'aime” et a été citée par 133 998 profils.

Beaucoup de tweets ont été postés à #jillmeagher accompagnés d'affiches “disparue”, comme celui-ci publié par Mel Campbell :

@incrediblemelk: Partagez cette affiche s'il vous plaît : Jill Meagher, disparue à Brunswick dans la nuit de vendredi. pic.twitter.com/dqO8c1Ig 23 Sep 12

L'avis de recherche de Jill Meagher. Source: page Facebook Missing Jill Meagher

D'autres pages Facebook comme Missing Jill Meagher (Jill Meagher a disparu) ont également vu le jour. Certaines cherchaient de l'aide pour l'identification de la vidéo du groupe CCTV rendue publique par la police. La plupart des visiteurs de ces pages ont essayé de se rendre utiles, mais il y a eu des trolls, inévitables, sur les sites Facebook et Twitter. Ils ne méritent pas d'être cités ici, mais “Pouvons-nous s'il vous plaît arrêter de blâmer la victime?” décrit certains des moyens par lesquels “les soit-disant détectives maison ont utilisé les réseaux sociaux pour partager leurs théories débiles, mal informées sur ce qui aurait pu se passer”.

Nick Bryant, un correspondant BBC à l'étranger ayant travaillé en Australie pendant plusieurs années, a tweeté un sentiment partagé par la plupart des habitants de Melbourne après que la mort de Jill a été annoncée :

@NickBryantOz: J'ai rarement entendu un programme aussi émouvant et plein de dignité. - @774melbourne honore la mémoire d'un des siens. http://www.abc.net.au/melbourne/programs/listenlive.htm 28 Sep 12

 

Des avertissements ont été lancés sur la mise en accusation de l'assassin présumé à propos des conséquences négatives involontaires que les commentaires postés sur les réseaux sociaux pouvaient avoir. Matthew Knott de crikey.com a écrit :

La famille et les anciens collègues de Jill Meagher ont demandé aux utilisateurs des réseaux sociaux de ne pas publier de déclarations préjudiciables sur l'homme accusé du viol et du meurtre de l'employée d'ABC par crainte qu'ils puissent avoir une incidence sur le procès à venir.

Le professeur Sarah Joseph du Centre Castan pour les Droits de l'Homme de l'Université de Monash a posté des conseils qui ont été retweetés de nombreuses fois dans les heures suivant leur affichage :

‏@profsarahj: A propos de #ABC774 @hamishfitz: Il est très important de ne pas donner lieu à un “lynchage numérique”. Faites-vous discrets les amis, vous compromettez le procès ! 28 Sep 2012

Helen Dale qui blogue sous le pseudonyme Skepticlawyer (‘avocat sceptique') a écrit sur son compte Facebook :

Souvenez-vous des points suivants s'il vous plaît (c'est ce qu'aurait dit mon avocat) :

1. La présomption d'innocence, quelle que soit la conviction du ministère public.

2. L'affaire est maintenant en instance. Ne spéculez pas là-dessus.

3. Si vous voyez une page Facebook ou un forum en ligne qui souhaite le décès, la mutilation ou le viol en prison de l'accusé, rapportez-le à Facebook ou aux propriétaires du site.

4. Retour au point numéro 1.

Ces avertissements ont été rappelés par la police de Victoria sur Twitter :

@VictoriaPolice: S'il vous plaît rappelez-vous que les commentaires mettant en péril la présomption d'innocence peuvent aussi compromettre un procès #JillMeagher #RIPJillMeagher 28 Sep 2012

Espérons que les gens suivront ce conseil.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.