Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran: “Laissez tomber la Syrie, pensez plutôt à nous”

Les forces de sécurité à Téhéran le 3 octobre 2012, Source: Greencity

Aucune boutique n'était ouverte [en anglais] jeudi 4 octobre 2012 dans le Grand Bazar de Téhéran, au lendemain de la grève entamée par les commerçants pour protester contre la glissade de la monnaie nationale mercredi. Les internautes iraniens ont publié plusieurs vidéos des rassemblements protestataires de mercredi, de la présence des forces de sécurité dans les quartiers du Bazar, et des boutiques fermées. Kalmeh, un site web d'opposition rapporte que plusieurs manifestants ont été arrêtés mercredi.

“Laissez la Syrie tranquille, pensez plutôt à nous”

Les gens ont scandé “Laissez tomber la Syrie, pensez plutôt à nous” place Toopkhone à Téhéran. L'Iran a déclaré à plusieurs reprises son soutien au régime syrien, et de récentes dépêches d'actualité ont fait état d'un transfert par l'Iran de 10 milliards de dollars à la Syrie. Une provocation au moment où les Iraniens pâtissent des effets d'un marasme financier né des sanctions internationales contre l'Iran.

Les forces de sécurité dans le Bazar de Téhéran

“Le dollar doit baisser”

2 commentaires

  • [...] d'éviter l'escalade Syrie: raids aériens intensifs à Homs, manifestations à Alep et Damas Iran: “Laissez tomber la Syrie, pensez plutôt à nous” Des obus tirés de Syrie tuent cinq civils en Turquie, qui étudie sa riposte Syrie: au moins 40 [...]

  • [...] 18 Gardes républicains tués Syrie: après sa riposte, la Turquie assure ne pas partir en guerre Iran: “Laissez tomber la Syrie, pensez plutôt à nous” Les révolutionnaires de l'oubli Morin sur la position de la Russie dans le conflit syrien [...]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.