Le blog Makaila a publié un communiqué de presse de plusieurs associations militant pour le respect des droits humains au Tchad, intitulé “Que la lumière soit faite sur les crimes de guerre au Tchad”, relevant aussi que:

Par ailleurs, les organisations précitées saisissent cette opportunité pour déplorer et condamner la confusion de pouvoirs au Tchad qui se matérialise par la transformation de la justice en un instrument de répression et/ ou de règlement de compte des leaders d’opinion y compris les syndicalistes, les journalistes et les défenseurs des droits de l’homme.