Les organisations et initiatives visant à surveiller le bon déroulement des élections ukrainiennes, qui avaient lancé un site web participatif permettant de dénoncer les fraudes (plus d’informations à ce sujet ici, en anglais), rapportent [en ukrainien] que celui-ci a été victime d’une attaque en déni de service le jour du scrutin :

[…] les sites web mis en place pour surveiller les élections par diverses organisations font l’objet d’attaques en dénis de service. Maidan, OPORA, ElectUa.

Le site Watcher.com.ua indique [uk] que les sites des partis de l’opposition, Frontzmin.ua [uk], Tymoshenko.ua [uk] et grytsenko.com.ua [uk] ont subi le même traitement.