Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Côte d'Ivoire: Haro des internautes sur le cumul des mandats

Les blogueurs ivoiriens veulent qu'un véritable débat s'installe sur le cumul des mandats des parlementaires en Côte d'Ivoire. Las de voir des députés devenir aussi maires ou président de conseil général, ces internautes invitent les leaders politiques ivoiriens à renoncer au cumul sur les réseaux sociaux et au travers d'une pétition.

Elie NGouan consacre une partie de sa page facebook à cette action et explique les raisons de cette campagne:

Ils étaient Ministres, puis ils sont devenus en plus députés et maintenant ils veulent aussi devenir Maires, Présidents de Conseil Général… On s'est battu aussi contre ce genre de choses alors disons haut et Fort NON AUX CUMULARDS

 

Poster " non au cumul des mandats" par Elie Nguan publié sur facebook

Poster “Non au cumul des mandats” par Elie Nguan publié sur facebook

Ngouan précise cependant qu'il est loin d'être hostile au gouvernement du président A. Ouattara mais qu'il est temps d'appliquer les changements promis:

En temps de guerre, d'attaques, de tentatives de déstabilisation du pays je serai le 1er à défendre le régime de Ouattara, qui est le symbole de la victoire de la démocratie sur la dictature. Mais en temps de stabilité j'attaquerai avec la même énergie ce régime. Je ne cesserai de le critiquer pour qu'il donne aux ivoiriens ce qu'il leur a promis c'est à dire le changement. Je sais que le PR peut réaliser énormément de bonnes choses pour ce pays c'est pourquoi je ne cesserai de lui demander toujours plus, toujours mieux [..] Ouattara, tu es donc prévenu toutes les erreurs et fautes de toi et ton gouvernement seront sévèrement sanctionnés. Sache que vous êtes très attendus sur le sujet du cumul excessif de postes et de mandats.

Les internautes ont aussi lancé une pétition pour sensibiliser les politiciens sur le sujet. Sur Twitter, le mot clé #nonaucumul a été repris par plusieurs utilisateurs twitter ivoiriens pour expliquer pourquoi le cumul était dommageable pour l'avenir de la nation:

@Lord225: On ne construit pa une nation forte en confiant tous les aspects de son developpement a un cercle restreint de personne #civ2010 #nonaucumul

 

@sanders225:  Si tu es député, laisse un autre être maire. Vas pas lui barrer la route #nonaucumul

 

Thomas Kobenan Tah, un leader du PDCI, explique sa position sur le sujet et pourquoi le non cumul des mandats est un sujet important, surtout dans le contexte ivoirien:

Si nous faisons en sorte à plus apparenter les gouvernances de nos Etats à une délibération collective qui implique aussi les individus sans engagement dans l’un quelconque des trois pouvoirs (le Législatif, le Judiciaire et l’Exécutif) et à imposer des règles sur les pratiques politiques de campagne (y compris les précampagnes) avec des possibilités équitables de compétitionner lors des joutes électorales, plus elle deviendra juste et recommandable à des républiques comme les nôtres. Avons-nous d’autre choix que celui-là pour prévenir nos interminables crises, conflits et violences de tous ordres, nos insatiables désirs de vengeance, etc. ?

 

Les leaders actuels au gouvernement ont engagé la conversation avec les internautes, notamment sur twitter. Le Ministre Alain Lobognon explique pourquoi le cumul est parfois nécessaire :

@alainlobog:  #nonaucumul @LaLegende77 @sanders225 Que répondre aux appels de mon Peuple? Dire NON et me griller politiquement? Dire OUI et vous subir?

Il ajoute :

@alainlobog: Vous préférez que mon adversaire politique gagne et m'empêche d'organiser mes meetings? @fielanord @sanders225 ”C'est interdit!”

 

De même, le président de l'assemblée nationale et ancien premier ministre Guillaume Soro pense que le sujet est plus complexe qu'il ne paraît et ne doit pas être traité à la hâte :

@GuillaumeKSoro:  Ne soyons pas dogmatique sur la question.

 

Le ministre Lobognon, tout comme Guillaume Soro, assure cependant qu’il ne cumulera pas les mandats électifs.

Déjà une petite victoire pour cette action citoyenne naissante.

 

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.