Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Doutes sur l'efficacité des fonds européens en Slovaquie

La Commission Européenne a dévoilé ses plans [en slovaque] concernant les priorités de financement [lien en français proposé par le traducteur] pour la Slovaquie pour la période de programmation budgétaire 2014-2020 [en anglais]. Le principe général ne change pas, l'argent des contribuables européens sera toujours utilisé pour des projets compatibles avec les objectifs de la bureaucratie centrale.

L'un des problèmes avec les financements de l'Union Européenne, c'est qu'ils sont souvent utilisés pour des projets inutiles et improductifs.

Par exemple, si un village a besoin de réparer un trottoir et souhaite utiliser les fonds européens, il est indispensable d'inventer une petite histoire à l'appui. C'est à dire, le développement du tourisme régional. En d'autres termes, en plus de la réfection du trottoir, il sera indispensable de dépenser les financements européens pour des panneaux et une carte des quelques rues du village- ce dont en réalité personne n'a besoin. Si les villageois sont assez intelligents, ils peuvent, par exemple aussi utiliser les fonds européens pour rénover une vieille librairie: tout ce qu'ils ont à faire, c'est de la renommer “Office du Tourisme” et y laisser quelques brochures, au cas où des touristes viendraient effectivement pointer leur nez.

Pour obtenir des fonds, il faut comprendre et remplir les documents appropriés. Il est aussi possible de confier cette mission à un cabinet de consultants, qui s'occupera de la paperasserie lui-même.

Sur la période 2004-2010, la Slovaquie a dépensé [en slovaque] 90 centimes pour chaque euro perçu pour ses projets financés par l'Union Européenne (elle reçoit 6,5 milliards d'euros,  verse 3,9 milliards au budget de l'UE et cofinance les projets à hauteur de 2 millions d'euros). En 2011 la Slovaquie a versé [NdT: site du Parlement Européen en français] 576,3 millions d'eurosà l'UE et a reçu 1,79 milliards d'euros en financements européens.

Sur les 27 000 projets présentés, environ 16 500 ont été rejetés; les pertes liées se montant environ à 600 millions d'euros [en slovaque].

Un autre problème est la distorsion du milieu entrepreneurial. Lorsqu'une entreprise reçoit des financements pour construire une ferme-auberge, ses voisins qui ont le même business plan ne reçoivent rien.

Martin Barto, ancien vice-gouverneur de la Banque Nationale Slovaque a déclaré à propos des financements européens:

Je vois les fonds européens comme une stratégie du noyau dur de l'Union Européenne pour acheter les hommes politiques des nouveaux États membres et leur imposer de poursuivre l'intégration selon les principes de ce groupe.

Ci-dessous une sélection de commentaires de citoyens slovaques recueillis sur le site du journal sme.sk [en slovaque] :

 

LSD1979:

tellement de ressources et une redistribution selon des règles douteuses, tout ça ne finira pas bien. Peut-être qu'on va se servir, peut-être qu'on va payer plus, nous taxerons tout le monde davantage et nous accorderons des exonérations aux grandes entreprises, ce système est appelé “Peut-être que c'était, peut-être que ça sera” et de cette façon, ça finira.

vw resurrection:

Il vont prélever [des taxes] des entreprises normales et des employés, et verser l'argent aux copains conformément à des règles corrompues [...]. Le meilleur moyen pour la Commission Européenne serait d'abolir immédiatement les financements européens et laisser chaque État réduire les impôts du montant qu'ils ont versé pour contribuer aux financements européens.

Marky_Barky:

donne, donne, donne et ici nous volerons à peu près tout…

 

deon_:

Et qui donnera l'argent à Bruxelles? Franchement, y a-t-il quelqu'un qui croit encore que l'argent tombe du ciel ? Nous paierons tout, non pas en une fois, mais avec les intérêts.

 

zappa:

Les gouvernements compétents des États européens devraient pouvoir fonctionner sans l'aide des fonds et des subvenions de l'Union Européenne [...] Au moins il n'y aurait plus d'excuse pour personne et le potentiel de chantage de ces fonds serait nul.

Et encore quelques-uns ici [en slovaque] :

boris_a:

Les fonds européens ne sont qu'un moyen de transférer l'argent à des entreprises privées sans laisser la possibilité à la population de contester que des entreprises soient soutenues par le budget de l’État.

Ça ne sert à rien de prendre conscience que les fonds européens viennent des impôts collectés par les États, qui sont initialement envoyés à Bruxelles, et qui ensuite reviennent sous forme de fonds européens, qui légalisent le soutien financier aux entreprises privées. Alors que Bruxelles interdit les aides directes du budget de l’État aux entreprises, en réalité elle les soutient grâce aux fonds européens.

Shaolin:

[...] sur 90 centimes laissés à Bruxelles, nous récupérons 1 euro. Le bénéfice se perd dans la corruption, l'investissement inefficace etc…Si cet argent était placé, alors nous aurions de meilleures retombées, et les meilleures retombées seraient que l'argent reste dans l'économie [nationale] et elle seule dirait où les billets sont utiles.

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.