Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

Un mouvement pour « Respecter la Constitution » en Ethiopie

[Les liens mènent vers des pages en anglais ou en amharique] Un groupe de jeunes blogueurs et militants éthiopiens à Addis-Abeba s’est uni avec des internautes éthiopiens pour exiger que leur gouvernement commence à respecter la Constitution éthiopienne. La campagne #RespectTheConstitution (RespectezLaConstitution) sur Facebook et Twitter informe sur la façon dont le gouvernement éthiopien viole sa propre constitution.

 

La bannière Facebook disant: «Respectez la constitution" [amh]. Crédit photo: Facebook page Respectez la Constitution

La bannière de la page Facebook  «Respectez la constitution” [amh]. Crédit  : page Facebook Respectez la Constitution

Sur Facebook, le groupe a créé deux pages : une pour le groupe et une pour l’évènement, qui comptent de plus en plus de membres. La campagne a appelé le parti au pouvoir à ne pas instiller la peur parmi les Éthiopiens mais plutôt à inciter les citoyens à dire « non à la peur inconstitutionnelle ». Befeqadu, un contributeur de Global Voices en Amharique a posté le message suivant qui a été très partagé sur Facebook :

ፍርሐት ሕገ-መንግሥታዊ አይደለም፤ የአንድን አገር የሰብኣዊ መብት ጥሰት ባሕል እና ታሪክ መንሰራፋት የሚያረጋግጥ እውነታ እንጂ! ፍርሐት አርቆ አሳቢነትን ይገላል፣ ብሎም የተሻለ ነገን የመፈለግ እና የማለም አቅም ያሳጣል። ፍርሐት እንቅፋት ነው፣ ፍርሐት መንፈስን ሰብሮ ሐሳብና ምናብ ያሳጣል፤ ነጻነት ግን ፈቃድ ላይ የተመሰረተ ነው፣ ነጻነት ያበረታታል፣ ነጻነት ሰላማዊ ነው፣ ነጻነት ይታገሳል፣ ነጻነት ፍቅር ያቃል፣ ነጻነት ከሁሉም ይልቃል፣ ነጻነት ማለቂያ የለውም/ዘላቂ ነው፡፡ ራዕይ የሌለው ሕዝብ ይባክናል ይባላል፡፡ ኢሕአዴግ ሕዝቡን በፍርሐት ግድግዳ በማጠርና ሐሳብን በነጻ የመግለጽ ተፈጥሯዊ መብታችንን በመገደብ ሕዝባችንን እያባከነው ነው፡፡ ሕገ-መንግሥቱን በማክበር እና ኢሕአዴግም እንዲያከብረው በመጠየቅ ኢትዮጵያን እናድን፡፡ ሕገ-መንግሥቱ ይከበር.

La PEUR est anticonstitutionnelle et témoigne de la culture profonde et de l'histoire des violations flagrantes des droits humains dans notre pays. La peur tue l'imagination et inhibe le potentiel d'aspirer et d'envisager un avenir meilleur. La peur limite et décourage. La peur paralyse l'esprit et bouleverse les idées et les idéaux. La liberté permet, la liberté inspire, la liberté est pacifique, la liberté tolère, la liberté aime, la liberté transcende, la liberté soutient. Ils disent que sans vision le peuple périt. Le FDRPE envoie la nation vers la mort en créant un mur de la peur et en confisquant notre droit inhérent à la liberté de parole et d'expression. Sauver l’Ethiopie en respectant et exigeant du FDRPE de #RespectezLaConstitution ! ሕገ-መንግሥቱ ይከበር!

Des musulmans éthiopiens après la prière du vendredi ont manifesté dans le calme. Leur manifestation était baptisée “27″ comme l'article de la Constitution éthiopienne sur la liberté de religion, de culte et d’opinion. Ils ont fait des photos de cette manifestation pacifique.

Les musulmans éthiopiens protestaient le 7 Décembre 2012 à la mosquée Grand-Anwar contre l'ingérence du gouvernement dans leurs affaires. Le numéro 27 fait référence l'article de la Constitution éthiopienne sur la liberté de religion dans Crédit photo Dimtsachin Yisema sur Facebook

Les musulmans éthiopiens manifestaient le 7 cécembre 2012 à la mosquée Grand-Anwar contre l'ingérence du gouvernement dans leurs affaires. (Le numéro 27 fait référence à l'article de la Constitution éthiopienne sur la liberté de religion). Crédit photo Dimtsachin Yisema sur Facebook

Sur Twitter le mot clé #RespectezLaConstitution a fait le buzz. CPJ’s Africa Media program observait :

@africamedia_CPJ: la twittosphère #Ethiopienne buzze avec #RespectezLaConstitution, faisant écho aux manifestations pour la liberté de culte et autres libertés #FF@BillGates

Presque toutes dispositions et articles de la Constitution étaient transformés en tweets.

Kirubel Teshome tweetait :

Les libertés de penser, de parler et de s’exprimer sont les denrées les plus frappées par l’inflation et sont les plus chères en #Ethiopie aujourd’hui. #RespectezLaConstitution !

Daniel Beyene :

@DanielBeyene: Les médias ont le droit de librement rendre compte et de critiquer l'action du gouvernement #MediaLibre #RespectezLaConstitution #Ethiopie

KweschnMedia :

@KweschnMedia: Art. 29:5 « les média d’état doivent être organisés de manière à refléter les opinions divergentes » #RespectezLaConstitution

Mahlet Solomon :

@MahletSolomon: 8 décembre, FDRPE marquera les 18 ans de l’adoption de la constitution alors qu’il y des milliers de personnes en prison pour avoir usé de leur droit #RespectezLaConstitution

La section commentaires est fermée

Régions du monde

Pays

Langues