Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Un hashtag homophobe fait des vagues sur Twitter

Le hashtag #SiMonFilsEstGay a fait des vagues sur Twitter dans la journée du samedi 22 décembre. Une incitation homophobe à la violence avec comme principe un humour de très mauvais goût qui consistait à écrire le sort que l’on réserverait à son fils s’il était homosexuel. Certains propos étaient d’une violence remarquable :

@Jow_Breezy_Pgn: #SiMonFilsEstGay je le fais sodomisé par un cheval avec du gros sel !!

 

@Trapsneymo#SiMonFilsEstGay soit je l'egorge soit je le jette dans la seine ou soit je l'abandonne dans une gare super loin

Et  ‏@Kenny_koms a tweeté:

@Kenny_koms: #SiMonFilsEstGay on va a la commune jle change de nom direct

Evidement, le débat sur le mariage pour tous qui divise actuellement la France a été souvent mentionné.

‏@Cardinaurelien un militant UMP a declaré:

@Cardinalaurelien: #simonfilsestgay j'espère qu'il ne pourra pas se marier ! #manifpourtous

En fin d’après-midi, la déferlante homophobe plaçait le hashtag en tête des sujets les plus mentionnés. Les réactions contraires n’ont pas tardé avec de nombreux tweets condamnant les propos homophobes :

capture d'ecran du fil twitter #Simonfilsestgay

‏”@matfouf : Les homophobes sur le hashtag #SiMonFilsEstGay, c'est pitoyable. Oubliez pas que Twitter est public et que vos tweets sont répréhensibles.

 

‏”@ErwanSands: #SiMonFilsEstGay je serais autant heureux que s'il etait hétero ! La sexualité ne change pas la personne qu'on est ! #NB

Et beaucoup ont tenté d’alerter Twitter pour faire censurer le hashtag:

“ @MOMIETTKM: @twitter est il possible de censurer ce hashtag raciste haineux homophobe svp #SiMonFilsEstGay . la liberté d'expression a des limites !”

@thomas_gardize, étudiant en philosophie a même tenté l’expérience de publier des statuts divergents sur twitter  pour tester les réactions.
Il a d’abord annoncé :

@thomas_gardize#SiMonFilsEstGay TT source de conflit. Je vais donc twitter dans les deux sens pour voir les réactions opposées.

Suivi de :

@thomas_gardize #SiMonFilsEstGay je le brûle sur un bucher.

Et ensuite :

@thomas_gardize:  #SiMonFilsEstGay Je serais fier de lui.

Le phénomène rappelle une récente vague  antisémites sur le même réseau social, il s’agissait du hashtag #UnBonJuif  en octobre 2012 qui avait également donné lieu à des propos agressifs.

De nombreux utilisateurs ont d’ailleurs fait l’analogie comme @epelboin qui remarque

@epelboin:  #SiMonFilsEstGay is the new #UnBonJuif ? Triste France :(“

Finalement, rappelons qu’en France, les propos homophobes sont passibles d’amende et de prison. Il est aussi question d’incitation à la violence. C’est sans doute pour cela qu’en fin de journée, beaucoup de tweets concernés semblent avoir été effacés par les utilisateurs.

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.