Trois troncs en travers de la route semblent avoir déclenché la bousculade qui a provoqué la mort de 60 personnes et en a blessé 49 durant les célébrations du Nouvel An à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Le fait que la zone n'était pas suffisamment éclairée pourrait avoir contribué à cette terrible tragédie.

Israel Yoroba à Abidjan donne des informations sur la bousculade survenue alors que la foule s'était rassemblée pour regarder les feux d'artifice célébrant la nouvelle année. Un hashtag #drameplateau a été lancé pour donner des informations en temps réel et suggérer des façons d'aider les survivants. Il s'agit de la troisième tragédie de ce type depuis 2009 en Côte d'Ivoire.