Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

Bahreïn : La démocratie et l'islam peuvent-ils coexister ?

Des internautes de Bahreïn se sont interrogés lors d'une conversation sur Twitter sur la possibilité d'adoption des concepts démocratiques dans les sociétés islamiques.
Anas Al Shaikh semble nourrir des doutes sur le sujet. Il écrit :

@Anas_Al_Shaikh: Il existe, dans les sociétés islamiques, une réelle difficulté à séparer le domaine politique de celui religieux et c'est pourquoi la démocratie ne l'emportera pas même si nous écrivons les meilleures constitutions et si nous acceptons la transition pacifique du pouvoir.

: Cependant, Fearless Ba7rainia ne partage pas cet avis

@fearlessbahrain: La démocratie est la solution et le remède à ces problèmes, si des lois sont établies, les gens évolueront en conséquence et naturellement. La société civile est le salut du peuple.

Le journaliste Abbas Busafwan, quant à lui, est convaincu de la possibilité de trouver une     solution. Il répond à Anas Al Shaikh

@abbasbusafwan: Quelle conclusion douloureuse ! Il peut s'agir d'une simple généralisation alors que l'expérience turque peut apparaître comme un succès

: Et Anas Al Shaikh de répondre

@Anas_Al_Shaikh: La Turquie n'a pas mis en balance les champs politique et religieux.  Preuve en est : il existe des droits pour les homosexuels et je les ai vus moi-même manifester rue Taksim.

: Et Ahmad al-Haddad de répliquer

@DiabloHaddad : La Turquie d'aujourd'hui n'est pas la Turquie d'Ataturk. La Turquie d'aujourd'hui est une Turquie renvoyée à l'époque pré-Ataturk par le célèbre Erdogan.

: Abbas Busafwan répond en plaisantant

Je pense que l'Arabie saoudite est un bien meilleur exemple de démocratie : Choura, droits de l'Homme, liberté de la presse, équilibre entre les domaines politique et religieux

De même, Abu Youssef ne voit pas d'un bon oeil le mélange entre le politique et le religieux

@xronos2: Je suis d'accord avec toi. Il ne faut pas mélanger la religion et la politique car les deux ne s'entendent pas et nous deviendrions un régime répressif tel l'Iran

Abu Karim conseille d'améliorer l'existant plutôt que d'importer un modèle occidental qui ne  correspond pas à la culture

مشكلتنا اننا نريد تطبيق النظريات الغربية على مجتمعاتنا بدل البحث عن ما يوجد لدينا وتحديثه

@AbuKarim1: Notre problème est que nous voulons l'application de théories occidentales dans nos sociétés au lieu de chercher, avec ce que nous avons déjà, les moyens de nous moderniser.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues