Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

Tunisie : Un an de prison avec sursis pour avoir critiqué l'armée

Un tribunal militaire de Tunis a alourdi hier [4 janvier] la peine de prison avec sursis infligée à Ayoub Massoudi, un ancien conseiller du Président tunisien Moncef Marzouki, de quatre mois à une année. En septembre dernier, Massoudi avait été condamné en première instance à quatre mois avec sursis sur des charges de “diffamation” de l'armée et de “discrédit du haut commandement de l'armée”, après ses déclarations télévisées au sujet de l'extradition en Libye de l'ex-premier ministre de Muammar Kadhafi, Baghdadi Mahmoudi. En appel, cette condamnation vient d'être triplée.

Ayoub Massoudi, photo via Nawaat

En juillet dernier, Massoudi avait qualifié l'extradition de Baghdadi Mahmoudi de “forfaiture” et reproché à Rachid Ammar [Chef d'état-major des forces armées tunisiennes] et Abdelkrim Zbidi [Ministre de la Défense] de n'avoir pas informé le Président Marzouki de la procédure d'extradition exécutée le 4 juin. Craignant qu'il n'aurait pas un procès équitable en Libye, M. Marzouki s'était opposé à l'extradition de M. Mahmoudi.

Rached Cherif rapporte :

Dans cette affaire, où l’armée est donc juge et partie, le verdict est tombé comme un couperet dans la journée du 4 janvier. Incapable de se désavouer, la justice militaire a alourdi la peine pour la porter à 1 an de prison avec sursis, assortie comme en première instance d’une interdiction de port d’arme et d’une privation de toute distinction honorifique et d’embauche dans la fonction publique.

L'avocat de Massoudi a indiqué [en arabe] au blog Nawaat que l'interdiction de voyager imposée à Massoudi en août 2012 n'a toujours pas été levée :

أشار الأستاذ القلّيل أنّ إجراء تحجير السفر إدانة مُسبقة لأيوب المسعودي من طرف القضاء العسكري، و أكّد أنّ تواصل المنع من السفر رغم صدور حكم إبتدائي جُناحي يقضي برفع تحجير السفر

Me Kelli (l'avocat d'Ayoub Massoudi) a dit que l'interdiction de voyager est une peine antérieure de la justice militaire envers Ayoub Massoudi. Il a précisé que l'interdiction reste en vigueur malgré un verdict en première instance ordonnant sa levée

Par conséquent, Massoudi reste dans l'impossibilité de rejoindre sa femme et ses enfants, qui vivent en France. Le 1er janvier, il a publié sur son blog personnel une lettre adressée à ses deux enfants :

أدري وأنا أكتب هذه الأسطر متى سنلتقي من جديد لأضمكم إلى صدري وأنفض عن قلوبكم غبار أيام الغياب والوحشة؟ لا أدري متى، ولكن… مصير الأحباء أن يلتقوا، طال الزمن أو قصرلا!

En écrivant ces mots, j'ignore quand nous nous reverrons, pour vous embrasser et effacer [la douleur causée] par les jours de séparation et d'absence de vos cœurs. Je ne sais pas quand… mais quel que soit le temps que cela prend, les proches sont voués à se retrouver

Sur Twitter, Malek Khadhraoui s'en prend à la justice militaire :

Le jugement dans l'affaire de Ayoub Massoudi est scandaleux et confirme que la justice militaire est une mascarade #freeayoub

@HamdySdiri pose la question [en arabe]:

الكلام في الجيش ما يجيش؟ #FreeAyoub

L'armée est-elle au-dessus des critiques ?

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues