Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Des manifestants retiennent prisonnier le personnel de la compagnie QMM à Madagascar

Bill, sur Madagascar Tribune, annonce que des manifestants ont retenu prisonniers les employés de la compagnie Rio Tinto QMM le 11 janvier dans le sud de Madagascar. Les forces de l'ordre ont dispersé les manifestations avec du gaz lacrymogène et libéré le personnel, la police a procédé à l'arrestation d'une douzaine de manifestants. La direction de QMM Rio Tinto menace de quitter le pays après cet incident. Le FMI de son côté a décidé de quitter Madagascar en raison des difficultés à travailler sur place [liens en français et en anglais].

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.