Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

Iran : Deux activistes kurdes encourent la peine de mort

Deux jeunes kurdes iraniens, Zaniar (ou Zanyar) et Loghman Moradi sont sur le point d'être envoyés à la potence selon de nombreux sites web d'actualités [farsi] iraniens et des organisations des droits de l'homme [anglais]. Ils sont accusés du meurtre du fils d'un imam sunnite local, originaire de la ville de Malayer, et auraient reconnu les faits après neuf mois de détention, privés de sorties et de visites. Ils ont tous deux affirmé a posteriori que leurs aveux auraient été faites sous la contrainte et la torture [anglais] y compris des menaces de viol de la part de leurs interrogateurs.

Une lettre ouverte [farsi] a été publiée sous le nom de Zaniar Moradi implorant les “jeunes” du monde pour sa vie, soulignant que lui et son cousin sont innocents et qu'ils “méprisent la mort”.

Campagne Facebook

Un groupe Facebook nommé ‘Sauvez Zaniar et Loghman‘ [anglais] a été lancé pour soutenir les deux hommes.

Jamal demande aux lecteurs de s'impliquer et d'aider dans ce commentaire Facebook [farsi] :

Vous humains ! Il faut faire quelque chose. Stoppons la machine criminelle de ce régime islamique fou, cannibale, assoiffé de sang et fasciste. Le monde entier doit s'enflammer contre ces crimes organisés. S'il vous plaît, rejoignez-nous. Nous acceptons tout matériel pouvant être utilisé dans ce but. S'il vous plaît, aidez-nous en faisant passer l'information et en faisant connaître la page à d'autres.

Voici une caricature soutenant la campagne Facebook : “Chaque ‘j'aime’ est un ‘non’ à l’exécution”:

Chaque ‘j'aime’ est un ‘non’ à l’exécution - Campagne Facebook pour sauver deux Kurdes iraniens. Caricaturiste : Mana Neyestani, Mardomak

Le message d'un père

Le père de Zaniar utilise YouTube pour demander aux organisations internationales de faire pression sur le régime iranien pour annuler l’exécution de son fils et d'autres prisonniers politiques. Il dit dans cette vidéo que Zaniar a été torturé.

 ”Aveux arrachées

Pour le blogueur iranien Mohammad Ali, il ne fait aucun doute que les aveux initialement faits par Zaniar et Loghman ont été orchestrés et arrachés par les agents de la République Islamique. Le blog de Mohammad Ali intitulé ‘Faryaad-e Alborz‘ [Rugissement du Mont Alborz] [farsi] dit :

La vie et la mort d'êtres humains ne sont pas entre les mains d'autres humains. D'après les nouvelles que nous avons entendues du régime fasciste au pouvoir en Iran, l'incarcération de prisonniers innocents n'est pas rare. Les détenus ont été soumis à une telle pression par la force et l'abus physique qu'ils ont avoué des crimes qu'ils n'ont pas commis.

Indubitablement, Loghman et Zaniar Moradi ont été forcés à confesser le meurtre après neuf mois de torture, d'abus et de menaces de viol.

L'auteur du livre Faryad-e Alborz [farsi] demande finalement :

Je ne sais pas s'il existe un comité international des droits de l'Homme. Car ils ne font que parler et parler et parler. Qu'ont-ils fait en Iran ? Oh, vous membres des organismes responsables du respect des droits de l'homme, quel prisonnier a été sauvé par le pouvoir de votre lame des attaques, des coups et blessures et d'une exécution ?

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues