Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Laos : Où est Sombath Somphone ?

‘Retrouvez Sombath Somphone’

Sombath Somphone, économiste et formateur sur le développement laotien, a été vu pour la dernière fois le 15 décembre 2012. Un mois après sa mystérieuse disparition, ses amis et partisans du monde entier demandent au gouvernement laotien d'intensifier les recherches pour le retrouver.

Sombath Somphone a été vu pour la dernière fois à Vientiane dans la soirée du samedi 15 décembre alors qu'il rentrait chez lui au volant de sa jeep. Sa famille et ses amis ont tout de suite averti la police, fait le tour des hôpitaux et informé les ambassades, mais personne ne savait où était Sombath.

Deux jours plus tard, des images sur CCTV (chaîne d'information chinoise) montraient Sombath arrêté par la police et enlevé.

Sombath a créé le Centre Participatif de Formation au Développement au Laos et son travail d'une vie entière sur l'éducation et le développement local a été reconnu par le prix Ramon Magsaysay qui lui a été décerné en 2005. Ce prix est l'équivalent asiatique du Prix Nobel pour le leadership communautaire.

Sa femme, Ng Shui Meng, pense que le mot “activiste” n'est pas approprié pour parler de Sombath. Elle explique la philosophie sur laquelle s'appuient ses nombreux projets :

La théorie du développement que défend Sombath est celle d'un développement équilibré et durable. Sombath ne s'est jamais opposé au développement économique, mais il est pour un développement économique qui s'équilibre avec le bien-être spirituel, l'amélioration sociale et la protection de l'environnement et de la culture.

L'enlèvement de Sombath a été révélé par des images de CCTV :

Yong Chanthalangsy, l'Ambassadeur du Laos aux Nations Unies à Genève, a fait paraître une déclaration au nom de son gouvernement sur l'affaire Sombath :

Le gouvernement laotien est très préoccupé par la disparition de M. Sombath Somphone et suit de très près l'enquête en cours pour que la  lumière soit faite sur l'affaire.

Pour ce qui concerne cette affaire c'est l'agence de protection légale qui a toute autorité pour protéger et maintenir l'ordre social et qui a pour obligation de faire la vérité afin que les coupables soient assignés en justice et que justice soit rendue à Mr Sombath et sa famille dans le respect de la loi.

Thomas Wanhoff demande pourquoi la police n'a pas réussi à arrêter les ravisseurs de Sombath :

On se demande encore pourquoi la police n'a pas réagi quand ils ont vu que l'on volait la voiture de Sombathe et qu'on le forçait à entrer dans une autre voiture. Les officiers de police auraient été informés s'il avait été kidnappé.

Sombath, “le formateur des formateurs”

La nouvelle de l'enlèvement de Sombath a provoqué de vives réactions dans le pays et à l'extérieur du Laos. A l'étranger, les responsables gouvernementaux et la société civile s'unissent pour demander au gouvernement laotien de tout mettre en oeuvre pour retrouver Sombath. En Thaïlande, plus de 60 groupes ont signé une pétition en faveur d'une campagne pour retrouver Sombath :

Nous, organisations de la société civile thaïlandaise, insistons auprès des autorités laotiennes concernées pour que toute mesure soit prise en ce qui concerne la disparition de M. Sombath. Nous attendons d'être informés sur les actions immédiates et nécessaires entreprises pour rechercher où il se trouve et connaître les causes de sa disparition.

Enfin, et tout particulièrement, nous espérons que M. Sombath est en sécurité et reviendra pour terminer sa mission. Ce sera un encouragement non seulement pour ceux qui partagent la même mission, mais aussi pour tous ceux qui s'engagent pour l'amélioration pour tous du monde dans lequel nous vivons.

Dans un article du New Mandala, Simon Creak et Keith Barney se demandent si la disparition de Sombath est liée à son engagement pour la protection du droit à la terre pour les paysans :

On ne peut que faire le rapprochement entre la disparition de Sombath et sa participation au très controversé AEPF (Forum des Peuples d'Asie et d'Europe qui s'est tenu à Vientiane en novembre dernier), et son soutien aux intervenants en faveur des droits des paysans qui ont été privés de leurs terres et de leurs ressources. Comme l'a fait remarquer la femme de Sombath publiquement, les responsables gouvernementaux faisaient partie du Comité National d'Organisation de l'AEPF, et l'évènement dans son ensemble n'aurait pas dû être corrompu.

Harrison George analyse l’impact de la disparition de Sombath sur les réseaux laotiens de la société civile :

L'évènement a provoqué une paralysie totale. Personne au Laos ne peut deviner qui sera le suivant. Personne ne sait où est la ligne à ne pas franchir.  Certains ont quitté le pays, certains “font le canard” et changent de domicile régulièrement en espérant mettre encore de la distance avec les forces de sécurité. Et tout le monde se la ferme.

1 commentaire

  • [...] Et tout le monde se la ferme. »Ecrit par Mong Palatino. Traduit par Marie AndreSourcePrint PDFTagged LaosTweetVoir aussi L’économie de l’Asie Pacifique sera [...]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.