Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les Malaisiens se rassemblent pour un “soulèvement citoyen”

Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées pour le ‘Himpunan Kebangkitan Rakyat’ (traduit littéralement par Rassemblement du soulèvement des citoyens) dans la capitale malaisienne, Kuala Lumpur, le 12 janvier 2013. Organisée par la coalition d'opposition Pakatan Rakyat, cette manifestation correspond à une mobilisation accrue à l'approche des élections présidentielles prévues dans le courant de l'année, à une date encore inconnue.

Le rassemblement mettait l'accent sur les revendications du mouvement Bersih (pour des élections libres), la campagne pour l'éducation gratuite et la protection de l'environnement. Le Malaysian Insider cite les chiffres du Conseil du barreau malaisien qui estime le nombre de manifestants présents entre 70 000 et 100 000.

Ils ont été des milliers à se rassembler pour le défilé #kl112. Photo de @fitri34

Nombreux sont les blogueurs malaisiens qui, comme Secret Garden, semblent soutenir cette cause :

Même si je ne peux pas être présente en personne, je suis toujours avec ceux qui se battent pour un gouvernement plus propre et plus juste, aussi bien mentalement que spirituellement.

Le succès sans précédent du rassemblement KL112 montre que notre peuple (dont je fais partie) a enfin pris conscience de la corruption et des manquements du gouvernement.

Grâce aux technologies sophistiquées et à un réseau Internet libre, nous ne sommes plus aveuglés par les médias traditionnels et le gouvernement. C'est pourquoi ce rassemblement a été nommé le “soulèvement du peuple”.

Ipohgal nous livre un résumé des événements de son point de vue :

Beaucoup étaient venus avec du sel, de l'eau minérale et une serviette, prêts à affronter à nouveau le gaz lacrymogène et les canons à eau. Etonnamment, la présence policière était minime et il régnait une atmosphère carnavalesque. Les marchands faisaient de bonnes affaires en vendant des T-shirts, des souvenirs, des snacks et des boissons autour du stade Merdeka.

Entre 50 000 et 60 000 personnes ont réussi à se tasser dans le stade pour passer cette après-midi dans la chaleur à écouter les discours enflammés des représentants des ONG et des partis politiques. Malais, Chinois, Indiens, Eurasiens, Ibans, Dayaks et Orang Asal étaient tous là. Jeunes et vieux, hommes et femmes, ils étaient venus en masse.

C'est réconfortant de voir des inconnus s'asseoir ou se lever ensemble dans la solidarité. Nous étions unis, un peuple et une âme. Nous étions vraiment et fièrement les Anak-anak Bangsa Malaysia (les enfants de la Malaisie). Nous avons applaudi, chanté et acclamé les orateurs d'une seule voix. Tout le monde aidait à faire circuler des bouteilles d'eau minérale et nous avons aussi fait des dons monétaires pour amortir le coût de la location du stade. Oui, nous avons payé les organisateurs pour participer, au lieu d'être payés par eux pour venir.

Vue du Stade Merdeka. Photo de @Fred9Fareed

Certains étaient plus sceptiques, affirmant que l'opposition essayait juste de fomenter une révolution en Malaisie. Aeshah Adlina Karim a par exemple publié des images qui semblent indiquer que certains Malaisiens sont favorables à la révolution suggérée par l'opposition, qui impliquerait un changement de drapeau pour le pays, le soutien de Chin Peng (un ancien leader du Parti Communiste de Malaya, actuellement en exil et qui a demandé sans succès à entrer en Malaisie) et la “légalisation des LGBT”.

Dave Avran, a au contraire pris une position plutôt neutre et légère sur le rassemblement :

Les rassemblements comme celui d'aujourd'hui sont une bonne chose pour la nation. Il y a plein de gens qui s'ennuient et ne savent pas quoi faire le weekend, et qui ont besoin d'une raison pour sortir du centre commercial.

Les manifestants se sont aussi rassemblés à l'extérieur du stade. Photo de @imokman

La manifestation a été très suivie sur Twitter, où les organisateurs avaient fortement mis en avant les mots-clé #KL112 et #HKR112.

@ShakirAmeer: Les policiers étaient très gentils et aimables. Contrôler une foule, ce n'est marrant pour personne. Tirons-leur notre chapeau! #kl112 http://instagr.am/p/UYZzLBKsDI/

@NatAsasi: On est venus, on s'est rassemblés, on est rentrés chez nous :) Bien joué tout le monde! dont @PDRMsia @najibrazak. Vous voyez comme les choses peuvent se passer calmement, pacifiquement? :) #KL112

@wongkahwoh: Rakyat a prouvé que l'on pouvait faire un rassemblement #KL112 pacifique. Le gouv. devrait s'excuser de l'erreur antidémocratique commise pendant #709 #428.

@Bengbros: Je ne suis pas quelqu'un de politisé mais je pense que #KL112, Bersih et toutes ces foutaises, c'est de la blague.

@itsfrankiehere: “Je sais que vous avez le droit de vous réunir pacifiquement. J'ai aussi le droit de ne pas vous soutenir.” #kl112 @abby_abadi112

@tristupe: Si le gouvernement organise un rassemblement, c'est une “rencontre avec le peuple”. Si c'est l'opposition, c'est une “manifestation” et c'est “antidémocratique”. #kl112

@niha_rika94: Il y a de multiples façons de faire remonter nos opinions et nos frustrations auprès du gouvernement actuel sans avoir à défiler dans les rues. #KL112 #HKR

@fahmi_fadzil: Tant de gens, tant d'origines différentes. C'est un tableau extraordinaire et impressionnant. Nous nous approchons de Central Market, la foule devient énorme. #kl112

@julia_ti: Je ne crois pas que le rassemblement / les émeutes #kl112 #hkr112 soient représentatifs du mouvement pour les droits civils.

Plus tôt dans la journée, la chaine Al Jazeera avait montré le clip vidéo suivant. Il s'agit d'une “bande annonce” dramatique utilisant un montage d'extraits de vidéos prises lors des manifestations précédentes:

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.