Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

Des chercheurs demandent la fin de la politique de l’enfant unique en Chine

La politique de l'enfant unique en Chine est inébranlable, a annoncé un haut responsable du planning familial le 14 janvier 2013. La ministre chargée de la Commission Nationale de la Population et de la Planification Familiale Wang Xia a indiqué [en anglais] :

Cette politique doit être une mesure à long-terme, et son principal objectif est de maintenir un faible taux de natalité et d’être progressivement améliorée.

 

Le débat sur le maintien de cette politique a été lancé récemment en Chine, alimenté en partie l'année dernière par la répulsion de la population face à des cas d'avortement forcés. En juillet 2012, 15 chercheurs ont demandé la mise en place d'une politique des “deux enfants”, en novembre 2012, plus de 30 économistes ont exhorté à l’abandon de la politique de l’enfant unique. Cette annonce, qui a mis fin aux spéculations d’une fin proche de la politique de l’enfant unique, a déclenché un nouveau débat houleux sur les réseaux sociaux chinois [ces liens sont en anglais].

A screenshot of a report about single children as "little emperors" in China (from youku)

Une copie d’écran d’un reportage sur les enfants uniques, les “petits empereurs” en Chine (de youku)

Sur Sina Weibo, c’est devenu le sujet le plus discuté les 16 et 17 janvier. D’après le sondage de Weibo, plus de 12 000 utilisateurs ont maintenu qu’il était temps de mettre un terme à la politique de l’enfant unique alors que seulement 5 000 soutiennent toujours la mesure.

Les partisans affirment que la Chine a déjà une population importante, et que sans la mise en place de cette politique, il y aurait trop de monde. L’éditeur en chef du Global Times Hu Xijin [en chinois] a pris les devants :

支持坚持计划生育大格局,同时支持部分、逐渐放开一些具体政策。中国的高生育率得以控制住,这是了不起的社会成 就。我不希望后代们生活在20亿人口甚至30亿人口的中国…我周围的很多双独已经开始生2个孩子了, 祝贺他们。但这不意味计划生育的终结。

Je soutiens la politique de l’enfant unique et suis en même temps en faveur d’un assouplissement progressif de certaines politiques dans certains domaines. Le contrôle du taux de natalité élevé de la Chine est un grand succès. Je ne veux pas que les générations futures vivent dans un pays avec une population de 2 ou 3 milliards de personnes. Des jeunes couples autour de moi, tous formés de deux enfants uniques ont déjà été autorisés à avoir deux enfants. Je les félicite. Mais cela ne signifie pas la fin de la politique de l’enfant unique.

En revanche, les partisans semblent ignorer les problèmes démographiques actuels engendrés par la politique de l’enfant unique. De nombreux chercheurs et économistes affirment que la politique de l’enfant unique a généré de nombreux problèmes sociaux sur le long terme, incluant un vieillissement rapide de la population et un déséquilibre entre les sexes. Ils affirment également que les Chinois n’auraient pas eu beaucoup plus d’enfants sans cette politique.

Le cofondateur de Ctrip Liang Jianzhang [en chinois] a appelé à une réforme urgente de la politique :

僵化的生育政策导致倒金字塔的人口结构,为中国经济发展埋下了巨大的隐患,引发各种社会问题,改革刻不容缓!

Cette politique rigide a conduit à une structure en pyramide inversée de la population, à des risques non anticipés sur le développement économique de la Chine et à divers problèmes sociaux. La réforme de cette politique ne doit pas être retardée !

Liang a également écrit un commentaire sur la version chinoise du Wall Street Journal expliquant pourquoi le maintien d’un faible taux de natalité n’est plus nécessaire.

Le professeur Wu Bihu de l’université de Pékin a plus amplement expliqué :

因为计生委有行政编制、准生寻租、超生罚款等利益链,国家不应被计生委绑架。强制人流谋杀生命、独生子女社会问题、性比例失衡、老龄化、城市化育子成本蹿升出生率下降等,都已预示计划生育政策可以洗洗睡了。

Il y a une chaîne d’intérêts impliqués au sein de la Commission nationale de la population et de la planification familiale, comme cela concerne beaucoup d’emplois et des amendes importantes pour un second bébé. En revanche, l’Etat ne doit pas être pris en otage par la Commission nationale de la population et de la planification familiale. Les avortements forcés, les problèmes sociaux de l’enfant unique, le déséquilibre dans la répartition des sexes, une population vieillissante, le déclin du taux de natalité dû à la hausse du coût de l'éducation des enfants, tous ces éléments indiquent que la politique de l’enfant unique doit être abandonnée.

Yuan Li [en chinois], rédacteur en chef du Wall Street Journal China a fourni quelques chiffres révélateurs appuyant la déclaration du professeur Wu :

计生委成立于1981年,有50万全职雇员和600万兼职员工,每年征收的罚款达数百万美元

La Commission Nationale de la Population et de la Planification Familiale a été créée en 1981. Il y a maintenant un demi million d’employés à temps plein et 6 million d’employés à temps partiel. Ils reçoivent des millions de dollars d’amendes chaque année.

L’économiste Mao Yushi [en chinois] a fait écho à ces propos :

其实,取消计划生育全国几十万的计生干部都要失业。这是生死存亡之战。

En réalité, l’abolition de la politique signifie que des milliers de cadres perdraient leur emploi. C’est le combat de la vie et de la mort.

Le sociologue Yi Fuxian [en chinois] analysait sur son blog:

现在很多人认为城市化可以保证中国经济继续高速增长。本文从人口结构分析,中国不可能重现日、台、韩当年那种经济奇迹。中国现在经济放缓并非偶然。城市化也是生育率跳跃性下降的过程,中国需要果断停止计划生育。

Beaucoup de personnes pensent que l’urbanisation peut garantir la croissance économique continue de la Chine. Du point de vue de la structure de la population, il est impossible que la Chine connaisse le miracle économique connu par le Japon, Taiwan et la Corée. Le ralentissement de l’économie de la Chine n’est pas accidentel. Le processus d’urbanisation a également résulté en un déclin des naissances. La Chine doit immédiatement stopper cette politique.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues