Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Australie: Les militantes de l'allaitement maternel manifestent pour le droit d’allaiter en public

[Les liens renvoient vers des pages en anglais] En Australie, les militantes de l'allaitement maternel ont pris d’assaut les médias sociaux et les rues pour protéger le droit à l'allaitement en public. Deux manifestations ont eu lieu après l’éviction de Liana Webster, une mère qui allaitait dans une piscine publique le 12 janvier 2013. Comme le rapporte la presse locale :

Les mères de la Sunshine Coast (“la côte ensoleillée”) ont organisé un allaitement en masse afin d'envoyer un message clair, à savoir qu'allaiter un enfant en public est leur droit. Les mères et leurs enfants ont convergé vers le Centre de loisirs aquatiques de Bribie Island hier en une manifestation pacifique.

La deuxième manifestation a eu une audience de télévision nationale après les commentaires du présentateur d’une émission matinale.

Environ 50 femmes et enfants se sont rassemblés devant les studios de la chaine télévisée Seven Place Martin à Sydney ce matin, pour protester contre les commentaires faits par l’animateur de télévision David Koch sur l'allaitement.

Vous pouvez voir le premier incident de Seven Sunrise ici. Le soutien en ligne pour l'allaitement en public se mesure sur l'évènement Facebook Sunrise Nurse-in et un autre connexe organisé par Liana Webster, Le droit d’une mère à allaiter – Quand, où, comment. Sunrise Nurse-in a expliqué que la manifestation n'était pas une vendetta :

Je voulais juste rappeler à tout le monde, que cet événement n'est pas une campagne de haine contre David Koch, plutôt un exercice pédagogique. J’aimerais vraiment que son attitude à l'égard de l’allaitement change.

The Little Leaf fait un bon résumé des questions, suite à l'appel de David Koch d'être « plus discrète ». Son point de vue :

Peu importe que les commentaires de Kochie soient bien intentionnés ou bénins dans son propre esprit. Apparemment ce qu’il a dit était contre l'allaitement en public. Ses suggestions que la femme doit être « discrète » ou « un peu chic » confirment le point de vue erroné que l'allaitement doit être caché.

Le 21 janvier, Seven Sunrise a mis en ligne la vidéo d'un entretien avec une militante de l'allaitement, Amy Ahearn, alors que la manifestation se déroulait à l'extérieur. Il y a eu plus de 2 200 commentaires dans l'après-midi. Ce commentaire et d’autres identiques montrent que ce n'est pas un débat à sens unique :

Comment ose-t-elle infliger sa poitrine à un public qui ne s’y attend pas. La femme qui allaite doit tirer son lait et utiliser un biberon hors de chez elle …. Et vous tous qui dites « si vous ne supportez pas, ne regardez pas » … quand je m'accroupis et fais mes besoin dans votre coin de jardin, si vous ne supportez pas, ne regardez pas

Le groupe anti-sexiste Destroy the Joint a activement soutenu Liana Webster. Leur mission : « Cette page est pour les personnes qui sont malades du sexisme contre les femmes en Australie, que ce soit notre premier ministre ou n'importe quelle autre femme ». Ils ont fait un collage de photos de supportrices qui allaitent, qui a près d'un millier de « j’aime » pour l’instant.

Nurse in Destroy the Linot

Collage de photos d’allaitement. Crédit photo page Facebook Destroy the Joint

Mia Freedom, éditrice de Mamamia, un site féminin populaire, poussait les gens à aller manifester.

Ce n'est jamais une mauvaise chose de rappeler aux gens l'ancien temps, lorsque les hommes étaient des hommes et des femmes étaient la plupart du temps …… invisibles. Lorsque la seule représentation des seins qui était acceptable était le genre sexy. Lorsque l'idée d'une femme utilisant sa poitrine pour nourrir son bébé était …. Vous savez …. dégueu. Vive les … seins.

Le débat a fait aussi le buzz sur Twitter. Allez sur le mot-clic #kochie pour vous en rendre compte.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.