A Hong Kong, une réforme de la législation sur les sociétés va permettre aux personnes morales de cacher des données importantes les concernant. L'opinion publique regrette que cette décision ait été prise sous la pression de l'administration chinoise (via Asia Sentinel).