Amnesty International a lancé une campagne contre l’exécution d'une ressortissante chinoise, Li Yan, qui a abattu son mari en état de légitime défense. Li était maltraitée par son époux depuis leur mariage, en 2009.