Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Obama soutient l'accord bipartisan sur la réforme de l'immigration

[Sauf mention contraire, les liens renvoient vers des pages en espagnol.]

La semaine dernière, le président Barack Obama [en français] a promis lors de son investiture [en français] de réformer l'actuel système d'immigration des Etats-Unis. Ce mardi 29 janvier, il a apporté son soutien à l'accord bipartisan (Parti Démocrate et Parti Républicain) visant à régulariser près de 11 millions de sans-papiers, même si certaines mesures peuvent être perçues comme problématiques ou onéreuses pour les immigrés.

Le sénateur Charles Schumer, accompagné de John McCain à gauche et de Bob Menéndez à droite, présente le projet de réforme du nouveau système d'immigration. (capture d'écran d'une vidéo sur YouTube)

Le soutien du président Obama à cette réforme de l'immigration advient après qu'un groupe composé de huit sénateurs des deux partis, à la tête duquel figurent les Républicains John McCain et Marco Rubio et les Démocrates Bob Menéndez et Charles Schumer, a lancé la veille une proposition visant à renforcer les mesures de sécurité aux frontières, vérifier le statut migratoire des travailleurs et permettre aux étudiants de pousuivre leurs études universitaires. Même si certains dans le camp républicain ne cachent pas leur scepticisme, cet accord commun pour réviser les lois sur l'immigration est une initiative sans précédent, dans la mesure où le climat conflictuel entre les deux doctrines sur l'immigration a conduit à éloigner, ces dernières années, la question de la réforme de ces lois.

L'accord en question manque cependant de détails plus précis concernant les moyens de renforcer la sécurité frontalière et les modalités d'obtention de la citoyenneté pour les immigrés résidant déjà aux Etats-Unis.
Quant à cette dernière, les sénateurs doivent prendre une décision concernant le plan proposé par M. Rubio, lequel n'augmentera pas le quota de visas disponibles pour les résidents permanents – visas souvent nommés “cartes vertes” [soit approximativement l'équivalent d'un titre de séjour].

Bien que la nouvelle mesure migratoire s'applique à tout individu dépourvu de documents en règle, indépendamment de sa nationalité ou de son ethnie, la communauté hispanique est profondément au coeur de ce projet sur l'immigration. Le cadre choisi par Obama pour annoncer son soutien à cette réforme – une école dans laquelle la majorité des élèves est d'origine hispanique – en est un exemple révélateur. Lors de sa présentation, il a crié le fameux “Yes, we can” [en anglais]. Car ce sont bien les Hispaniques qui se sont vus très touchés par les mesures anti-immigration [en français], comme la loi S.B. 1070 de l'Etat d'Arizona et la loi HB56 de l'Etat d'Alabama, comme dans d'autres Etats. Parallèlement, c'est pourtant depuis ces mêmes Etats que s'est initiée la proposition de modifier les lois sur l'immigraiton, comme l'illustre l'exemple des DREAMers [en anglais], ces étudiants sans-papiers au comportement exemplaire. Leur lutte se solda par une victoire importante en obtenant leur inscription au Programme d'action différée [en français].

Quelques utilisateurs sur Twitter se révèlent optimistes :

@GuilleCanoFdez: Les mesures sur l'immigration changent aux Etats-Unis (accomodements pour les étudiants). Bientôt le bout du tunnel !

@CamiloDeGuzman: Il y a dans la chair même des Etats-Unis l'héritage des immigrés en quête de vie, de liberté et de bonheur #ReformaMigratoriaEEUU

@CeciliaRamirezH: Le président Obama parait très déterminé pendant son discours et décidé à résoudre les enjeux de l'immigration aux Etas-Unis !

@hapinto2: Les sénateurs font connaitre leur projet bipartisan sur la réforme de l'immigration – Ayons bon espoir qu'il soit mis en oeuvre cette fois-ci. http://uni.vi/1RBzwt  #USA

@ElPrimoQueBuena: Une lueur d'espoir !  :) http://ow.ly/hcGEB

@preatyligthia: Une réussite majeure pour tous les Latinos résidant aux Etats-Unis, l'accord sur l'immigration auquel est parvenu le Sénat de ce pays !

D'autres, comme Juan Manuel Benítez (@JuanMaBenitez), se montrent plus sceptiques :

@JuanMaBenitez: Si la réforme sur l'immigration aboutit, le nombre de régularisations sera bien en-deçà de 11 millions. Il faut s'attendre à de sévères conditions d'obtention #reformamigratoriaEEUU

D'autre part, cet élan vers la réforme de l'immigration a été accueilli positivement au-delà des frontières des Etats-Unis, comme l'indique Eduardo del Río (@E_del_Rio):

@E_del_Rio: Le Mexique salue le débat sur la réforme intégrale de l'immigration aux Etats-Unis. http://ow.ly/hfbLT

Cependant, Human Rights Watch dans sa version espagnole (@hrw_espanol) prévient que si le Congrès n'agit pas tout de suite et retarde la révision des lois sur l'immigration, cela mettra en danger les droits de l'homme :

@hrw_espanol: Si le Congrès ne s'emploie pas à protéger les droits fondamentaux, les pires abus pourraient être commis  #inmigracion http://tinyurl.com/9wnxs96

D'autres, comme Eduardo Suárez (@eduardosuarez), ont mis l'accent sur les points soulevés par la déclaration des sénateurs :

@eduardosuarez: Rubio rappelle que le problème des frontières n'est pas seulement un problème d'immigration mais aussi de criminalité. #reformamigratoriaEEUU

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.