Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

“Haut les mains ! c'est un hold-up !”: Les manifestations continuent en Espagne

Cet article fait partie du dossier de Global Voices sur l'Europe en crise.

Le week-end passé les Madrilènes sont descendus en foule dans les rues exprimer leur fureur contre le Premier Ministre Mariano Rajoy après de nouvelles allégations de corruption. Jeudi, le quotidien national El País a publié [en espagnol] des images de registres où M. Rajoy et d'autres dignitaires du Parti Populaire émargent à des paiements illégaux (#lospapelesdebarcenas [en espagnol]). Les manifestants ont convergé devant le siège du PP tout le week-end.

Lundi, le Parti Socialiste espagnol, dans l'opposition, a réclamé la démission de Rajoy. Celui-ci persiste à dire que les accusations sont “totalement fausses” et nie avoir reçu de tels paiements. Il a rejeté les appels à sa démission et affirme que son parti est le mieux placé pour faire traverser au pays ses difficultés économiques actuelles.

Voici une collection de photos des événements du week-end par l'auteur du présent billet.

<strong>Presidente Delincuente</strong><br />Our President the Crook<br />Photo by Anna Williams

Presidente Delincuente
Président délinquant
Photo Anna Williams

<strong>Por un Jaguar, Yo "mato"</strong><br />For a Jaguar, I'd "kill" - a reference to Health Minister Ana Mato, who is alleged to be part of the scandal.<br />Photo by Anna Wiliams

Por un Jaguar, Yo “mato”
Pour un Jaguar, je “tue” – allusion à la Ministre de la Santé Ana Mato, soupçonnée de participation au scandale.
Photo Anna Wiliams

<strong>¡No falta dinero sobran ladrones!</strong><br />There's not a lack of money, there are too many thieves!<br />Photo by Anna Williams

¡No falta dinero sobran ladrones!
L'argent ne manque pas, il y a trop de voleurs !
Photo Anna Williams

<strong>¡Chorizo!</strong><br />Thief!<br />Photo by Anna Williams

¡Chorizo!
Voleur !
Photo Anna Williams

¡<strong>Manos arriba esto es un atraco!</strong><br />Hands up! This is a robbery!<br />Photo by Anna Williams.

¡Manos arriba esto es un atraco!
Haut les mains ! C'est un hold-up !
Photo Anna Williams.

Cet article fait partie du dossier de Global Voices sur l'Europe en crise.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues