Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

Equateur : Agression au couteau lors d'un meeting électoral du président Correa

[Sauf mention contraire, les liens de cet article renvoient vers des contenus en espagnol.]

Dans la soirée du lundi 4 février 2013, dans le canton de Quinindé, province d’Esmesraldas [en français. Province située au nord-est de l'Équateur], un homme a frappé de coups de couteau plusieurs personnes lors d'un meeting du président-candidat Rafael Correa, entraînant la mort de deux participants et en blessant quatre autres.

Le Ministère de l'intérieur a publié l'information sur son compte Twitter (@MinInteriorEC) :

@MinInteriorEC: ATTENTION. Terrible incident à Quinindé lors d'une étape de campagne de Rafael Correa. Plusieurs personnes blessées, et probablement des morts.

Sur ce même compte, des données importantes sur la tragédie ont été publiées :

@MinInteriorEC: ATTENTION. La police équatorienne @PoliciaEcuador a mis en état d'arrestation le suspect ayant poignardé des sympathisants de Rafael Correa à Quinindé. Affaire en cours.

Rafael Correa

Le président de l'Équateur, Rafael Correa
Image de la Presidencia de la República de Ecuador (Présidence de la République de l'Équateur). Source : Flickr (CC BY-NC-SA 2.0).

Le président-candidat Rafael Correa (@MashiRafael) a informé qu'il retournerait à Esmeraldas après l'attentat, quoi qu'il en soit :

@MashiRafael: Tragédie à Quinindé ! Un détraqué poignarde 7 personnes de AP ["Alianza País" - lien en français -, nom de la coallition politique de R. Correa en vue de la présidentielle] qui attendaient le président. Deux morts. Retournons vite à Esmeraldas !

Les médias nationaux équatoriens tel que El ComercioEl Telégrafo et El Universo, ont eux aussi publié l'information. Une vidéo amateur de l'agression au meeting politique est en ligne sur les sites internet des journaux La República et La Hora. De même, Actualidad RT [version espagnole du site d'information russe Russian Today - en français] s'est aussi fait l'écho de l'attentat.

Le président-candidat à sa réélection Rafael Correa (@MashiRafael) a exprimé sa solidarité avec les familles des personnes décédées :

@MashiRafael: J'exprime ma profonde solidarité aux familles des victimes de Quinindé. La vidéo de l'incident est vraiment terrifiante !

Après l'incident, plusieurs internautes ont rapporté leur inquiétude.

Miguel Chancay (@Miguicho34) demande que l'on respecte les victimes de l'attentat.

@Miguicho34: Il est regrettable de voir et de lire qu'autant de personnes approuvent ce qui s'est passé à Quíninde. Ce n'est vraiment pas une posture politique, ayez un peu de respect pour les victimes.

Arturo Barriga (@arturobarriga) critique la manipulation politique de cette tragédie :

@arturobarriga: Je n'arrive pas à croire qu'il y ait des gens à ce point mauvais qu'ils profitent du tragique événement de Quíninde pour promouvoir une candidature ou en accuser une autre.

Quant à Shirley Borja (@ShirleyBorja7), elle demande que l'on prenne conscience de la violence actuelle en Équateur :

@ShirleyBorja7: Face à la démonstration de violence à Quíninde, nous ne devons pas nous laisser entraîner par les provocateurs ou ceux qui incitent à la violence verbale ou physique.

 Pour l'heure, les Équatoriens s'inquiètent de leur sécurité civile et espèrent, après ce terrible incident, que justice sera rendue.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues