A propos de la lenteur du déploiement de soldats africains au nord du Mali, Ousmane Gueye, sur le site Mondoblog, dénonce :

Si l’euphorie jubilatoire des populations libérées doit être appréciée à sa juste mesure, il convient d’y voir le signe évident d’un échec des pays africains…..Tous ces chefs d’Etat qui s’agitaient – et continuent de le faire – n’ont pu exécuter le moindre geste salvateur pour estomper l’avancée des Islamistes.