- Global Voices en Français - http://fr.globalvoicesonline.org -

Le débat présidentiel au Kenya prend fin à la télévision et continue sur Twitter

Ecrit par Njeri Wangari · Traduit par Francois Vianou Godonou On 16 Février 2013 @ 19:07 | No Comments

In Afrique Sub-Saharienne, Anglais, Billet, Élections, Gouvernance, Kenya, Médias citoyens, Politique, Technologie

Trois semaines seulement avant l'élections présidentielle au Kenya, la technologie continue de faire évoluer [1] le paysage électoral au Kenya et change la relation entre les Kenyans et les nombreux candidats qui se battent pour leur vote.

Le 11 février 2013, des millions de téléspectateurs ont regardé et écouté les huit candidats à la présidentielle s'affronter pendant près de quatre heures au cours du premier débat présidentiel du Kenya. En l'espace de trois heures et demie, le débat a aussi généré plus de 100 000 tweets sous le mot-dièse #KeDebate [2], selon le stratège des médias sociaux Philippe Ogola [3]. Il a estimé que le nombre de tweets pourrait doubler si d'autres mots-dièse concernant l'élection étaient également décomptés.

Les Kenyans ont été invités à envoyer leurs questions via Twitter [4] dans les jours qui ont précédé le débat en utilisant les mots-dièse #Debate254 [5] et #KeDebate13 [6] ainsi que via la page Facebook PresidentialDebate2013 [7]. En fait, le mot- dièse #Debate254 [5] a été tweeté tant de fois dans les heures précédant le débat qu'il est devenu une tendance mondiale [8] sur Twitter jusqu'à ce que la nouvelle de la démission du Pape ait repris le dessus.

The Presidential Debate Poster

L'affiche du débat présidentiel

Les utilisateurs de Twitter ont continué à utiliser ces mots-dièse pour commenter et discuter lors du débat. Les candidats ont abordé une vaste gamme de sujets dont la sécurité, l'éducation, la santé, le taux de mortalité et le tribalisme.

@mituriu [9]: c'est ironique de discuter gratuité de l'enseignement dans une école qui est la plus chère du pays… #KEDebate13

@rombokins [10]: mon point de vue : martha karua [candidate à la présidentielle] a facilement remporté la première mi-temps. suivie de près par linus kaikai [candidat à la présidentielle]. #kedebate13 #debate254

@mbuguanjihia [11]: il n'y a aucune différence entre un pauvre kikuyu, luo, kalenjin etc…la tribu ne met pas de la nourriture sur votre table – @MarthaKarua #Debate254 #KeDebate13

@RichardMugarura [12]: les réponses de tous les candidats sur la sécurité nationale & régionale, révèlent la nécessité d'une solide expérience militaire pour un dirigeant. #KEDebate13

@muthoniBM [13]: aucun candidat n'a bien traité de la santé..#KeDebate13

Quelques heures après le débat présidentiel, les internautes faisaient déjà de l'humour sur certaines des réponses des candidats et ont créé des mèmes. Le blog kenyan de divertissement Ghafla [14] a recueilli quelques uns d'entre eux.

Bien que relativement inconnu avant le débat, le candidat à la présidentielle Mohamed Abuda Dida [15] a émergé comme l'un de ceux dont ont a le plus parlé pendant la soirée. Dida, un ancien enseignant de 39 ans, fait des vagues avec ses réponses et citations percutantes qui, malgré tout leur humour, réussissent à poser des questions très pertinentes que beaucoup ont peur de soulever. Nous avons sélectionné quelques unes de ses citations qui continuent à apparaître dans divers blogs kenyans comme KenyanPost [16], NairobiWire [17] et NairobiDigest [18] :

Un enseignant est comme une vache en lactation.

La société qui a choisi Waititu [Ferdinand Waititu est l'ancien député maire et un aspirant-gouverneur de Nairobi] plutot que Jimnah [Jimnah Mbaru est également un aspirant-gouverneur de Nairobi] est une société problématique.

J'ai juste élargi ma classe de 40 à 40 millions [Dida est un ancien enseignant].

C'est vrai, quand Kanu [La Kenya African National Union est un parti politique qui a régné sur le Kenya pendant près de 40 ans après l'indépendance] …a mangé, nous avons eu des miettes.. ces gens lèchent même les assiettes

Il y a vingt ans, les enseignants étaient très importants mais de nous jours, chaque enfant a un avocat.

Nous ne nous attardons pas sur les faiblesses de chacun d'entre nous…Je ne vous demande pas de voter pour moi, votez pour le meilleur.

Si votre équipe de football ne parvient pas à marquer, vous ne pouvez pas juste changer leur équipement et espérer marquer.

Ses répliques ont généré le mot-dièse #DidaQuotes [19] sur Twitter.

@YthesYaar [20]: Après avoir été au gouvernement pendant des années nous continuons à combattre les puces-chiques [21] et à apprendre à se laver les mains. #DidaQuotes

@gTownPsycho_ [22]: C'est vrai, quand Kanu a mangé, nous avons eu des miettes, aujourd'hui ces personnes lèchent même les assiettes! #DidaQuotes

‏@iddsalim [23]: Certains de ces politiciens sont des adorateurs du diable. Je ne vous demande pas de voter pour moi mais votez pour le meilleur #didaQuotes

‏@blakaende1 [24]: #DidaQuotes Qui a amené cet horaire ? Petit déjeuner, déjeuner, dîner. Si vous voulez être en bonne santé, mangez quand vous avez faim. @KenyaDebate2013

Un second et dernier débat présidentiel est prévu pour le 25 février, quelques jours seulement avant les élections du 4 mars.

The Uchaguzi logo (Image courtesy of www.uchaguzi.co.ke)

Le logo de Uchaguzi (Image avec permission de www.uchaguzi.co.ke)

Pendant ce temps, une surveillance des élections en ligne et une carte destinées à rendre le scrutin plus transparent ont été lancées le même jour que le débat présidentiel. Uchaguzi [25], une initiative conjointe de Ushahidi [26], Hivos [27], Creco [28], Umati [29] et SODNET [30], s'appuiera sur les observations envoyées par des citoyens pour suivre le déroulement du scrutin presque en temps réel, élections qui avaient provoqué violences et fraude [31] dans le passé.


Article printed from Global Voices en Français: http://fr.globalvoicesonline.org

URL to article: http://fr.globalvoicesonline.org/2013/02/16/138474/

URLs in this post:

[1] continue de faire évoluer: http://fr.globalvoicesonline.org/2013/02/03/136546/

[2] #KeDebate: https://twitter.com/search/KeDebate

[3] selon le stratège des médias sociaux Philippe Ogola: http://storify.com/PhilipOgola/kenya-s-presidential-debate-reaches-189m-on-twitte

[4] Twitter: https://twitter.com/KenyaDebate2013

[5] #Debate254: https://twitter.com/search?q=%23Debate254&src=hash

[6] #KeDebate13: https://twitter.com/search?q=%23KeDebate13&src=typd

[7] PresidentialDebate2013: https://www.facebook.com/PresidentialDebate2013?fref=ts

[8]  tendance mondiale: http://www.twee.co/topics/debate254

[9] @mituriu: https://twitter.com/mituriu/status/301047640353808384

[10] @rombokins: https://twitter.com/rombokins/status/301038202922360832

[11] @mbuguanjihia: https://twitter.com/mbuguanjihia/status/301018762046480384

[12] @RichardMugarura: https://twitter.com/RichardMugarura/status/301042051024302081

[13] @muthoniBM: https://twitter.com/muthoniBM/status/301057229002526722

[14] Ghafla: http://www.ghafla.co.ke/news/tv/item/7187-kenyan-s-creative-take-on-the-presidential-debate-this-is-too-funny

[15] Mohamed Abuda Dida: http://izvipi.com/index.php/news/1-latest-news/899-this-man-mohamed-abduba-dida/

[16] KenyanPost: http://www.kenyan-post.com/2013/02/intelligent-quotes-by-mwalimu.html

[17] NairobiWire: http://www.nairobiwire.com/2013/02/dida-unchained-101-abduba-diba-quotes.html

[18] NairobiDigest: http://nairobidigest.co.ke/mwalimu-didas-most-memorable-quotes/

[19] #DidaQuotes: https://twitter.com/search?q=%23DidaQuotes&src=typd

[20] @YthesYaar: https://twitter.com/YthesYaar/status/301588339105071104

[21] puces-chiques: http://fr.wikipedia.org/wiki/Tunga_penetrans

[22] @gTownPsycho_: https://twitter.com/gTownPsycho_/status/301291016701497344

[23] ‏@iddsalim: https://twitter.com/iddsalim/status/301272826030211072

[24] ‏@blakaende1: https://twitter.com/blakaende1/status/301176857125089280

[25] Uchaguzi: https://uchaguzi.co.ke/?

[26] Ushahidi: http://www.ushahidi.com/

[27] Hivos: http://www.hivos.org/

[28] Creco: http://www.crecokenya.org/

[29] Umati: http://www.ihub.co.ke/blog/tag/umati/

[30] SODNET: http://www.aucharter.org/index.php?option=com_content&view=article&id=95&Itemid=58

[31] violences et fraude: http://globalvoicesonline.org/specialcoverage/2008-special-coverage/kenya-elections-aftermath-2008/

Copyright © 2008 en français. All rights reserved.