Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le Bangladesh uni à Shahbag contre les crimes de guerre d'il y a 42 ans

(Liens en anglais et bengali) Goutte après goutte, la place Shahbag à Dhaka la capitale de Bangladesh est devenu un immense océan populaire, réclamant la justice pour les atrocités commises pendant la guerre d'Indépendance de 1971 et la peine de mort contre les criminels de guerre. Selon certaines estimations, près de 500 000 personnes sont réunies à Shahbag.

Dix jours auparavant, le Réseau de Blogueurs et d'Activistes en Ligne (Bloggers and Online Activists Network, BOAN) a appelé à manifester pour réclamer la justice contre les massacres, les violations des droits de l'Homme et les crimes de guerre commis en 1971 dans tout le pays et après que le secrétaire général du parti islamiste de Bangladesh Jamaat-e-Islami Abdul Quader Mollah a été reconnu coupable de crimes de guerre commis en 1971. Le 5 février 2013, ce dernier a été condamné à l'emprisonnement à perpétuité suite aux 344 charges qui pèsent sur lui pour meurtre, viol et incendie par le Tribunal Pénal International du Bangladesh.

Le Bangladesh étant l'un des pays où la peine de mort par pendaison est toujours en vigueur dans le cas de crimes odieux, la majorité de la population s'attendait à ce que Quader Mollah finisse sur la potence. Mais après condamnation à l'emprisonnement à perpétuité seulement, le peuple s'exprime massivement dans les rues et sur Facebook.

Ocean of people in Shahbagh. Image by Firoz Ahmed. Copyright Demotix (11/2/2013)

Un océan populaire à Shahbag. Image de Zakir Hossain Chowdhury. Copyright Demotix (11/2/2013)

Khaled Hossain, poète populaire et professeur à l'Université  de Jahangirnagar, espère le succès du mouvement de Shahbag. Il a écrit sur son mur Facebook :

লোভ থেকে বা লাভের আশা থেকে উত্থিত নয় এ অভিনব চৈতন্যের জোয়ার। সমবায়ী শুভচেতনার এ এক অভাবিতপূর্ব নান্দনিক বিস্ফোরণ। বিজয় ছাড়া আমাদের আর কোনো প্রাপ্য নেই।

Ce mouvement populaire n'est pas dû à la cupidité ni au profit matériel. Il s'agit d'une conséquence esthétique de pensées collectives positives. Nous n'avons rien d'autre à gagner que la victoire.

Le blogueur, écrivain et enseignant Moom Rahaman appelle tout le monde à rallier la place Shahbag :

যে সব তরুণ সুস্থ আছেন, দেশে আছেন, অথচ এখনো শাহবাগে জাননি, তাদেরকে জানাচ্ছি আপনারা ইতিহাস থেকে দূরে আছেন, বর্তমান থেকে দূরে আছেন, ভবিষ্যত থেকে দূরে আছেন। এখনো সময় আছে, আমাদের পাশে এসে দাঁড়ান। এখন যৌবন যার, শাহবাগ যাবার তার শ্রেষ্ঠ সময়।

Tous ces jeunes en bonne santé, qui sont dans la ville et cependant ne se sont pas encore rendus à Shahbag, sachez donc que vous êtes très loin de l'Histoire, en dehors du présent et de l'avenir. Mais il est toujours temps de venir à nos côtés. Vous les jeunes, c'est aujourd'hui le bon moment d'aller à Shahbag.

Tausif Hamim est un jeune homme qui reste toute la nuit à montrer sa solidarité aux manifestations. Vaskar Abedin a partagé le statut de Hamim :

নিয়ম করে তিন বেলা শাহবাগ যাই, স্লোগান দেই, ক্লান্ত হয়ে গেলে নখ দিয়ে চুলের খুশকি খুটি, আশে পাশে তাকাই, মুগ্ধ হয়ে দেখি ল্যাম্প পোস্টগুলো এক একটি ফাঁসি কাষ্ঠ, সেই কাষ্ঠে ঝুলছে কাদের মোল্লার প্রতিকৃতি, স্লোগান দেয়া আপুটার সাথে নতুন করে বর্নমালা শিখি- “স” তে সাকা চৌধুরী, তুই রাজাকার, “গ” তে গোলাম আজম, তুই রাজকার। ক্ষুধা পেলে বাসায় আসি, ভাত খাই, তারপর আবার শাহবাগ যাই, বিকাল গড়িয়ে সন্ধ্যা নামে, ফাঁসির স্লোগান তীব্র হয়, সন্ধ্যা নামলে মিছিলের উপরে মশাল জ্বলে সেই মশালের আলোতে পাপমুক্তির গন্ধ থাকে, এখানে সেখানে উল্টে পড়া মশালগুলো তুলে নিয়ে আমি এক জায়গায় জড়ো করি, পরে থাকা কেরোসিনের উপর ছড়িয়ে দেই খবরের কাগজ, আবার ক্লান্ত হই, ১০ টাকার বাদাম খাই, মোমবাতির আগুনে পোড়াই বাদামের খোসাগুলো।…

Je vais à Shahbag trois fois par jour, je crie des slogans, et quand je suis fatigué, je me gratte la tête, regarde tout autour, découvre avec émerveillement que les lampadaires sont devenus des gibets de potence. L'effigie de Quader Mollah pend sur ce lampadaire. En même temps que les slogans, j'apprends de nouveau l'alphabet – S pour Saka Chowdhury, Tu es un Razakar, G pour Golam Azam, Tu es un Razakar. Quand j'ai faim, je rentre chez moi, je déjeune et je repars à Shahbag. le soir arrive, les slogans deviennent plus virulents pour réclamer la potence, la nuit tombe et les torches brûlent avec une odeur de vengeance. Je recueille toutes les torches utilisées, mets du papier journal sur le kérosène versé. Je deviens de nouveau fatigué, je mange des graines d'arachide à 10 takas et brûle leurs coques avec les bougies allumées. …

In the Picture Lucky Akter shouting slogans. Image by Firoz Ahmed

Lucky Akter crie des slogans. Photographie de Firoz Ahmed. Copyright Demotix (11/2/2013)

Des chaînes TV privées diffusent les manifestations actuelles. Avec ces diffusions, Lucky Akter, une meneuse des manifestants, est devenu populaire avec ses slogans virulents. L'écrivain anglo-bangladais Morshed Akhter écrit:

আজ থেকে ‘লাকী আখতার’ নামের মেয়েটি আমার বোন। আর এভাবেই ‘লাকী'-রা আমাদের বোন হয়ে যায়, হয়ে যায় ‘আত্মার আত্মীয়'।  অফুরান ভালবাসা তোমাদের জন্য।

A partir d'aujourd'hui, la jeune fille nommée ‘Lucky Akter’ est ma soeur. Et c'est ainsi que Lucky est devenu la soeur de tous, la rendant plus familière. Toute mon affection à vous tous.

Shimul Bashar, un journaliste d'une chaîne TV privée a beaucoup d'espoirs pour les manifestations de #Shahbag :

আমি আবার বলছি, শাহবাগের এইসব দিন ইতিহাস হবে। জীবনে এর চেয়ে বড় পাওয়া আমার নেই। মা, আমার চোখে ঘুম আসেনা। আমি শাহবাগের কথা ভাবি। আমার তার মুখ মনে পড়ে।

Je répète que ces jours à Shahbag entreront dans l'Histoire. Je n'ai rien de plus cher dans ma vie. Mère, je n'ai plus sommeil. Je pense toujours à Shahbag. Je me rappelle tous les visages.

De nombreuses personnalités ont soutenu la cause mais le lauréat du prix Nobel, Muhammad Yunus, ne s'est oas encore manifesté. Azad Master a noté ceci :

নন নোবেল বিজয়ী জাফর ইকবাল স্যার আমাগো সাথে তার সহধর্মিণীকে নিয়ে এসে মঞ্চে উঠে তুই রাজাকার বলে স্লোগান দিতে পারেন । কিন্তু নোবেল বিজয়ী ডক্টর ইউণূস সাব রামুর মতো এইবারও মৌন ব্রত পালন করছেন।

Le non-Nobel Dr Zafar Iqbal est venu sur scène avec son épouse pour scander des slogans. Mais le lauréat du prix Nobel, Dr Yunus, est resté silencieux cette fois encore.

School student are protesting. Image by Zakir Hossain Chowdhury. Copyright Demotix (11/2/2013)

Des élèves qui manifestent. Image de Zakir Hossain Chowdhury. Copyright Demotix (11/2/2013)

Saikat Shuvro Aic a demandé au Bangladesh Nationalist Party (Parti Nationaliste du Bangladesh, le parti d'opposition le plus important) sa position sur les manifestations actuelles :

হায় বিএনপি! না আছে গলায় কোনও আওয়াজ, না আছে চোখে কোনও জ্যোতি! ইয়া মাবুদ এলাহী, দলটারে তুমি রক্ষা কর. .

BNP, as-tu toujours ta voix ou ta vue ? O Dieu, protège ce parti.

Beaucoup pensent que les manifestations ont le soutien du pouvoir. D'autres pensent qu'elles reflètent son échec. Mais Bijoy Mazumdar a un avis différent :

রাজনীতির জনতাকে ভুল বুঝবার কোন অবকাশ নেই।
জনতার রাজনীতি মানুষের জন্য। জনতার রাজনীতি অন্যায় , নির্যাতন, শোষণের বিরুদ্ধে। জনতার রাজনীতি ক্ষমতার জন্য নয়, ক্ষমতাকে দুর্নীতিমুক্ত করার জন্য। শাহবাগে যার অন্দোলন করছে, তাদের আন্দোলন কোন দলকে শক্তিশালী করার জন্য করছে না, তাদের এই আন্দোলন ন্যায় প্রতিষ্ঠার আন্দোলন।

এই আন্দোলন বাংলাদেশের তরুণ প্রজন্মের চৈতন্যের ফসল। [..]

কারো কাছে মনে হচ্ছে এই অন্দোলন, শাসক দলের নানাবিধ ব্যর্থতাকে আড়াল করার অপচেষ্টা।

আমার কাছে এর একটা ভিন্ন উত্তর আছে।

এখন থেকে ৪২ বছর আগের অপরাধের শাস্তি দাবী করেছে যে জনতা, সে জনতাই আরেকদিন দেশের সম্পদ লুটপাটের জন্য যারা দায়ী তাদের শাস্তি দাবীতে সোচ্চার হয়ে উঠবে।

এ জনতাই সেই জনতা যারা ১৯৭১-এ উত্তাল হয়ে উঠেছিল, স্বাধীনতাকে ছিনিয়ে এনেছিল, ২০১৩-এ সেই জনতাই আবার সোচ্চার হয়ে উঠেছে, আরেকটি অর্জনের জন্য।

En politique, il n'y a pas de place pour se méprendre sur la volonté du peuple.

La politique populaire est pour le peuple. La politique du peuple est contre l'injustice, la répression et l'oppression. La politique du peuple ne vise pas le pouvoir, elle vise à délivrer le pouvoir de la corruption. Ceux qui manifestent à Shahbag ne le font pas pour fortifier un parti. Ils luttent pour établir la justice.

Ces manifestations reflètent le réveil des jeunes générations (…)

Certains pensent que ces manifestations sont un leurre du parti au pouvoir pour cacher ses échecs dans différents domaines.

J'ai une réponse différente.

Ceux qui s'unissent aujourd'hui en demandant la justice pour un crime commis il y a 42 ans, un jour la même foule élèvera sa voix contre ceux qui maintiennent une corruption endémique.

C'est la même foule qui a élevé la voix 1971 et qui a arraché notre liberté. En 2013, la même foule s'est dressée pour un objectif différent.

Tous les jours, des chants, des poèmes et des sketches sont créés. Le chanteur populaire et membre du Parlement du Bengale Occidental en Inde, Kabir Suman, a apporté son soutien aux manifestations de #Shahbag en créant des chants comme ”Revendications des masses” et “Toute la nuit à Shahbag.”

Tous les jours, de nouveaux comptes Facebook sont créés pour ou contre le mouvement. Ceux qui sont pour les manifestations incluent Shahbag Movement et Projonmo Square et les comptes Voice of Nationalist et Bamboo Castle sont contre.

Les manifestants ont promis d'occuper Shahbag tant que leurs demandes ne seront pas satisfaites.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.