Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La météorite de Tcheliabinsk ranime les théories russes du complot

La propension de RuNet à amplifier les théories du complot sur les incidents de toute sorte ne sera jamais surestimée. Pourtant, on reste à chaque fois ébahi à quel point ces explications sont souvent reprises par le discours dominant.

En l'espèce, la météorite [GV] qui a propulsé au premier plan vendredi dernier la morose ville de Tcheliabinsk. L'onde de choc n'était pas encore dissipée qu'apparaissait une première théorie du complot, avec les insinuations sur Novaya Gazeta de Ioulia Latynina, de la radio Echo Moskvy, qu'un genre de missile avait explosé dans sa trajectoire d'un site militaire à un autre, et que le caillou de l'espace n'était que la version officielle. (Sean's Russia Blog a traduit les “questions” de Latynina ici [en anglais].)

Sad Keanu and Belochka the Hell Squirrel join Putin atop meteorite contrail. Anonymous image widely disseminated online

Sad Keanu et Belotchka l'Ecureuil d'Enfer ont rejoint Poutine sur la traînée de la météorite. Image anonyme largement diffusée en ligne

L'article, qui commençait par “Certes je ne suis pas spécialiste des fusées,” a promptement été retiré [en russe, comme tous les liens sauf mention contraire] du site internet de Novaya Gazeta, mais pas avant que des captures d'écran et des copies ne soient disséminées dans tout RuNet. Latynina a ensuite présenté des excuses pour sa “paranoïa” dans sa chronique de la radio Echo Moskvy, reconnaissant que la météorite était bien une météorite. Des excuses qui sonnent quand même un peux creux :

[...] как только стало ясно, что там речь идет о килотоннах взрыва, то понятно, что это никакая не ракета, и понятно, что это, действительно, метеорит. [...] Действительно, совпадение. Метеорит летел на Чебаркульский полигон. Ну что? Бывает. [...] Когда у человека возникает паранойя, у него начинаются сразу всякие логические подтверждения этой паранойи.

[...] dès qu'il s'est avéré qu'il s'agissait d'une explosion de kilotonnes, alors évidemment ce n'est pas une fusée, mais effectivement une météorite. [...] Effectivement, une coïncidence. Une météorite volait vers le polygone de Tchebarkoul. Et alors ? Ça arrive. [...] Quand quelqu'un devient paranoïaque, toutes sortes de confirmations logiques de cette paranoïa commencent aussitôt.

Il est intéressant que Latynina semble dire que son idée originelle (une explosion de fusée maquillée en histoire de météorite) était “logique”, et, qui plus est, que si la quantité d'énergie dissipée par la météorite avait été plus faible, elle pencherait toujours pour sa première théorie.

Si les théories excentriques de Latynina sont notoires ainsi que sa compréhension limitée des aspects techniques, tel n'est habituellement pas le cas pour Andreï Makarevitch, la vedette du groupe de rock culte Machina Vremeni, qui a blogué sur Snob.ru en qualifiant la météorite de sujet de conversation “qui tombe à pic” pour détourner l'attention des scandales politiques. Il s'est aussi demandé quel serait le coût de “lancement” d'une météorite.

Autre personne à admettre avec hésitation l'existence de la météorite, Alfred Koch, l'économiste chargé des privatisations russes dans les années 90 et éphémère directeur de Gazprom Media. Pour commencer, Koch a écrit un billet sur Facebook (accueilli par plus de 9000 ‘j'aime') demandant pourquoi la défense anti-aérienne russe n'avait pas détecté et détruit la météorite :

Почему он не был даже засечен? На фига нам такая ПВО? Может и нет никакой ПВО?

Pourquoi n'a-t-elle même pas été détectée ? C'est un bordel la DCA ? Peut-être qu'il n'y a aucune DCA ?

Koch espérait peut-être une opération plus proche de celle décrite par le film Armageddon. Il a ensuite écrit un autre billet :

Над нашей страной произошел взрыв неизвестного объекта. Высота на которой произошел взрыв – 20 км. Мощность – примерно 20 – 30 Хиросим. Теперь самое интересное: не прошло и суток, как это случилось, а поиски остатков объекта – прекращены… Не знаю как вы, а мне кажется, что меня держат за идиота.

Au-dessus de notre pays s'est produite l'explosion d'un objet inconnu. L'altitude à laquelle s'est produite l'explosion est 20 km. Sa puissance : entre 20 et 30 Hiroshimas. Maintenant le plus intéressant : pas même 24 heures ont passé depuis que c'est arrivé, et les recherches des débris de l'objet ont cessé… Vous, je ne sais pas, mais j'ai l'impression qu'on me prend pour un idiot.

On a peine à croire que Boris Nemtsov, une figure de l'opposition et membre du Conseil de Coordination de l'opposition, était sur la même longueur d'onde que Koch pour les “objets inconnus”, avec sa note de hier :

Альфред Кох удивляется, почему прекращены поиски челябинского неопознанного летающего объекта (НЛО) [...] И почему версия Латыниной, что это был не метеорит, а наша ракета нечаянно кем-то запущенная, была забанена даже независимыми СМИ. Мне представляется, что дискуссия вокруг НЛО крайне опасна и невыгодна властям.

Alfred Koch s'étonne de l'arrêt des recherches pour l'objet volant non identifié (OVNI) de Tcheliabinsk [...] Et que la version de Latynina que ce n'était pas une météorite, mais notre fusée lancée par mégarde, ait été bannie même des médias indépendants. J'imagine qu'une discussion sur les OVNI est hautement risquée et inopportune pour les autorités.

Plusieurs commentateurs ont réagi par des liens vers une vidéo sur YouTube intitulée “Avons-nous été sauvés ?”, et pour l'un d'eux :

Вообще-то там заметили сигарообразный объект который сбил и уменьшил тем самым метеорит и затем полетел дальше.

En réalité, on a discerné un objet en forme de cigare qui a touché la météorite et en a réduit la taille,puis a continué son vol.

A diagram. An anonymous image widely distributed online.

Un diagramme montrant la trajectoire de la météorite, de gauche à droite : datcha de Poutine, ventilateur très puissant du KGB, Tcheliabinsk. Image anonyme largement diffusée en ligne.

Pourquoi certains répugnent-ils autant à accepter comme telles les explications simples d'événements certes exceptionnels ? Le blogueur Vladimir Golishev prend du recul et attribue  le désir de compliquer à la peur de l'aléatoire :

что хуже: метеорит или ракета?
по-моему, ракета как-то превычней, понятней, тривиальней
подумаешь, с курса сбилась – врезала по людЯм!
первый раз что ли?!
вполне штатная ситуация для неуклонно поднимающейся с колен расеи
а вот ежели вправду метеорит – тогда, действительно, страшно

qu'est-ce qui est pire : une météorite ou une fusée ?
pour moi, une fusée c'est un peu plus usuel, compréhensible, banal
tu parles, elle a dévié – a tapé dans des gens !
comme si c'était la première fois ?!
situation très embêtante pour la Russie qui se redresse sans relâche
et si c'est vraiment une météorite, alors effectivement ça fait peur

3 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.