Afin de donner un coup de pouce significatif à l’emploi des jeunes, le gouvernement décidera, dans les semaines qui suivent, d’une exonération fiscale pour les jeunes Albanais (cotisation de sécurité sociale,  impôt-santé,  impôt sur le revenu) ainsi que d’une dispense des frais de formation pour ces jeunes qui travaillent dans le secteur privé.
Nous tenons nos promesses !

Le 10 février 2013, le premier ministre albanais, Sali Berisha, a fait cette déclaration sur sa page Facebook publique [en albanais].

Trois mille jeunes gens de Durrës, en Albanie, ont rejoint le Parti Démocrate et son Forum de la Jeunesse. Le premier ministre Sali Berisha a assisté à la cérémonie [albanais, anglais] et a symboliquement remis des cartes à trois des présents. Dans son discours, il a promis que “l'Etat allait payer la sécurité sociale, les cotisations sociales et autres charges pour les jeunes pendant leurs trois premières années de travail”.