Sur le blog Egyptian Chronicles, Zeinobia affirme [en anglais] que la police égyptienne continue à torturer. Elle relate l'histoire de Sayman Mehana, qui a été brutalisé, arrêté et selon ses dires agressé sexuellement par des policiers.

Elle rappelle les raisons pour lesquelles les Egyptiens sont descendus dans la rue le 25 janvier 2011 :

Cette révolution a commencé par une manifestation contre les brutalités de la police, comme une revendication de dignité ; les gens ont tendance à oublier, surtout la police et l'actuel gouvernement.

Zeinobia a partagé la vidéo du témoignage de Mehana :