De multiples sources rapportent que Michel Djotodia, Président par intérim de la République Centrafricaine abandonnera le pouvoir demain (9 janvier) alors que son pays est secoué par de violents conflits intercommunautaires. Bien que le ministre de la Communication vienne de démentir la démission du président, Simon Koitoua, de Bangui, est d'avis qu'elle est inéluctable à cause de ses récentes décisions malavisées concernant de l'armement :

Le chef de la transition aurait approuvé et validé un montage financier colossal lié à l’achat d’armes via le Soudan et Tchad malgré l’embargo imposé sur les armes en destination de la Centrafrique