Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Quino, le dessinateur de “Mafalda” récompensé par le prix espagnol Prince des Asturies

Mafalda

Mafalda dans le métro de Buenos Aires. Image Flickr de l'utilisateur xomorrito. CC BY-SA 2.0

Tous les liens de ce post renvoient vers des pages en espagnol, sauf indication contraire.

Le Prix Prince des Asturies récompensant en Espagne Joaquín Salvador Lavado Tejón dans la catégorie Communication et Humanités est peut-être passé inaperçu ailleurs. C'est parce que le célèbre dessinateur argentin de 81 ans est mieux connu sous le nom de Quino, l'homme qui a créé l'idéaliste et pessimiste petite fille Mafalda [Ces quatre liens sont en français].

La Fondation Prince des Asturies a annoncé le 21 Mai à Oviedo en Espagne qu'elle attribuait le prix à Quino pour sa création de la bande dessinée Mafalda ainsi que pour ses dernières réalisations.

Le blog du Magazine AdriBosch, en annonçant la nouvelle, a partagé quelques informations sur Quino et sa célèbre bande dessinée.

Este prestigioso galardón llega el mismo año en que se celebran los 50 años del gran personaje de historieta.
Quino dibujó a Mafalda durante nueve años, entre 1964 y 1973. “Pero nunca terminé de aprender a dibujarla; tenía que calcarla”, contó hace poco.
Mafalda es la tira latinoamericana más vendida en el planeta y en las cinco décadas que cumple no perdió vigencia: siguen en pie todos (o casi todos) los temas contra los que se indignaba la niña contestataria.

Cette prestigieuse récompense arrive l'année du 50ème anniversaire de ce grand personnage de bande dessinée.
Quino a dessiné Mafalda pendant neuf ans, entre 1964 et 1973. “Mais je n'ai jamais su comment la dessiner, je devais la décalquer”, a-t-il déclaré il y a peu de temps.
Mafalda est la bande dessinée latino-américaine la plus vendue sur la planète et elle n'a jamais perdu sa pertinence au cours de ces cinq décennies : tous (ou presque tous) les problèmes qui ont mis cette petite fille non conformiste en colère sont toujours d'actualité.

Pendant ce temps, Biblioblog FL-UNC a félicité Quino :

Felicitamos a Quino !!! ganador del premio Príncipe de Asturias. [...] La distinción consta de una escultura diseñada por Joan Miró y 50.000 euros, además de un diploma y una insignia representativa.
[...]
El Jurado del prestigioso Premio Príncipe de Asturias, una especie de Nobel de la cultura en español, tuvo todos los logros en cuenta para premiar a Quino.
La palabras del jurado fueron que Mafalda es “una niña que percibe la complejidad del mundo desde la sencillez de los ojos infantiles”. La define como como “inteligente, irónica, inconformista, contestataria y sensible. Sueña con un mundo más digno, justo y respetuoso con los derechos humanos.

Nous félicitons Quino !!! lauréat du Prix Prince des Asturies [...]. Le prix consiste en une sculpture conçue par Joan Miró et 50 000 euros, plus un diplôme et un insigne représentatif.
[...]
Le prestigieux Jury du Prix Prince des Asturies, considéré comme un Prix Nobel de la Culture en espagnol, avait en tête toutes les réalisations de Quino en le récompensant.
Les mots du jury on été que Mafalda est “une petite fille qui perçoit la complexité du monde au travers de la simplicité d'un regard d'enfant”. Elle est définie comme étant “intelligente, ironique, non-conformiste, rebelle et sensible. Elle rêve d'un monde plus digne, juste et respectueux des droits de l'être humain.”

Margrafic a cité Quino décrivant Mafalda:

“una niña que intenta resolver el dilema de quiénes son los buenos y quiénes los malos en este mundo”, algo en lo que hoy en día andamos todos metidos. Un premio muy merecido.

[C'est] “une petite fille qui essaie de résoudre le dilemme de qui sont les mauvais et les méchants dans ce monde”, en quoi nous sommes aujourd'hui tous concernés. Un Prix très mérité.

Depuis l'Espagne, le site Internet La utopía del día a día a demandé au célèbre personnage :

Ya nos contarás como os sentís tu padre Quino y tú recogiendo el premio “Príncipe de Asturias”. Yo opinaría que…

Tu vas bientôt nous raconter ce que ton père Quino et toi avez ressenti en recevant le Prix ” Prince des Asturies”. Je dirais que…

Twitter a débordé de messages de félicitations et de voeux presque immédiatement après l'annonce du prix et de nombreux utilisateurs ont republié certaines des bandes dessinées de Mafalda.

Tout cela sort d'un crayon :) Nous sommes très contents pour le Prix Prince des Asturies de Quino.

Quino, créateur de Mafalda, Prince des Asturies. Félicitations !

Bien sûr, Quino n'est pas seulement Mafalda (même si cela aurait suffi). En voici un sur la crise et sa sortie. ;)

La dernière bande dessinée de Mafalda, publiée le 25 Juin 1973, comme décidé par Quino.

Cette année, Quino a également reçu la Légion d'Honneur, la récompense la plus importante en France, où son travail est très apprécié. Le créateur de Mafalda a été honoré au Salon du Livre, où une large assistance lui a réservé une ovation.

1 commentaire

  • […] Le célèbre dessinateur argentin, 81 ans, est le créateur de l'idéaliste et pessimiste fillette Mafalda, qui a fait le tour de la terre.. …  […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.