Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Indonésie : Global Forest, une application pour détecter les incendies de forêt et réduire la pollution de l'air

Page d'accueil du logiciel Global Forest, pour détecter les feux illégaux

Le brouillard annuel dans la région du Sud-Est asiatique est principalement causé par les incendies des forêts et aux plantations de palmiers à huile dans l'ouest de l'Indonésie. La pollution atmosphérique a également affecté Singapour et la Malaisie [fr] qui se trouvent à proximité de la province indonésienne de Riau, le point de départ des incendies de forêt.

Afin de permettre aux pompiers de répondre rapidement au déclenchement des incendies des forêts et aux incidents provoqués par le feu, un outil pour le suivi en ligne des feux a été développé en utilisant des informations en temps réel.

Le logiciel pour la détection des feux de forêts, Global Forest Watch-Fires (GFW-Fires), utilise ”des données fournies en temps réel par le système de satellites de la NASA, une imagerie satellitaire à haute résolution, des cartes détaillées de la couverture des terres et des concessions pour productions industrielles importantes tels que l'huile de palme et de la pâte de bois, les conditions de la météo et des données sur la qualité de l'air pour détecter les incendies en cours.”

Le logiciel peut permettre aux gens de mieux lutter contre les feux nuisibles avant qu'ils ne deviennent hors de contrôle et exiger qu'on ne demande des comptes à ceux qui auraient pu les avoir allumés illégalement.

L'outil a été développé par le World Resources Institute [Institut des Ressources Mondialesfr] DigitalGlobe [fr], le gouvernement indonésien, Google, et  Esri (Environmental systems research institute) [fr].

Capture d'écran de la carte en ligne montrant des foyers d'incendie de forêt en Asie du Sud-Est

Capture d'écran de la carte en ligne montrant des foyers d'incendies de forêts en Asie du Sud-Est

Dans une interview avec FutureGov, Andika Putraditama du World Resources Institute a expliqué la spécificité et l'importance de la plate-forme GFW-Fires :

Bien qu'il y ait eu d'autres outils de surveillance des incendies dans le passé, le système GFW-Fires est unique parce qu'il combine sur une plate-forme unique des données, tels que les points chauds, la direction du vent, la forme et les caractéristiques des terres ainsi que des concessions [licences forestières].

Le logiciel GFW-Fires devrait réduire le temps qu'il faut aux pompiers pour répondre aux foyers de feu de vingt heures en moyenne à deux à quatre heures.

Satellite image showing a burning palm oil plantation.

Image satellite d'une plantation de palmiers à huile en feu

Nigel Sizer, James Anderson et Josh Winer ont débattu de l'utilisation de l'imagerie Digital Globe dans l'identification de la cause des feux de forêt et de la terre:

L'accès à  Digital Globe, avec ses images à très haute résolution fournies par satellite nous donne un aperçu rare de la localisation et de l'ampleur des incendies. … Vous pouvez même voir la taille des arbres individuellement et identifier leurs espèces … Même les flammes des feux actifs peuvent être clairement vues avec leurs panaches de fumée et le brouillard qui en résulte.

Espérons que cet outil qui est maintenant opérationnel et disponible sous forme d'open data, permette de réduire considérablement la propagation des incendies de forêt et la pollution des brouillards de feux qui ont déjà causé beaucoup de dégâts à l'environnement, l'économie et la santé de millions d'habitants de la région.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.