Fermer

Faites un don pour soutenir Global Voices !

Nous couvrons 167 pays. Nous traduisons en 35 langues. Nous sommes Global Voices.

Notre réseau compte plus de 800 membres dans le monde entier et nous travaillons ensemble pour veiller sur les réseaux sociaux et publier des informations difficiles à trouver dans les médias traditionnels. Mais nous ne pouvons pas le faire tout à fait seuls. Nos auteurs et traducteurs sont bénévoles, mais nous rémunérons nos éditeurs. Nous faisons appel à vos dons pour couvrir les salaires de notre rédaction centrale, les frais techniques, la formation de nouveaux blogueurs et nos projets pour défendre les libertés numériques.Merci !

>> Dons »
GlobalVoices en En savoir plus »

Etats-Unis: L’interdiction de voyager pour les séropositifs bientôt levée ?

La semaine dernière, le gouvernement américain a amorcé les dernières étapes nécessaires à la levée des restrictions de longue date sur les voyages et l’immigration imposées aux étrangers séropositifs.

Selon l’interdiction en vigueur [en anglais, comme tous les liens de ce billet], les étrangers séropositifs, qu’ils viennent en touristes ou pour affaires, ne peuvent entrer aux Etats-Unis, bien que dans des cas exceptionnels une dérogation puisse être accordée. Cette politique, en place depuis plus de 15 ans, empêche également les immigrants porteurs du virus de devenir légalement des résidents permanents. Cela s’explique par le fait que le département américain de la santé et des services sociaux (HHS) considère le virus comme faisant partie des « maladies transmissibles importantes du point de vue de la santé publique » qui interdit à ces personnes d’entrer aux Etats-Unis. Mais la semaine dernière le ministère en question (HHS) a proposé des réglementations qui excluraient le VIH de cette liste de maladies transmissibles.

De nombreux militants et blogueurs saluent cette initiative car elle enclenche le processus destiné à abroger l’interdiction. Par exemple, Erin écrit sur le blog an aspiring midwife :

« Il a fallu attendre 2009 pour que le gouvernement finisse par abroger une des lois les plus ouvertement discriminatoires appliquées ces vingt dernières années. »

La première étape vers la levée de l’interdiction a en fait eu lieu en juillet dernier lorsque le président George W. Bush a signé un projet de loi comprenant un amendement qui ferait tomber l’interdiction. Mais celle-ci est restée en vigueur car le virus VIH figurait encore sur la liste des maladies transmissibles, permettant aux autorités américaines d’empêcher les séropositifs d’entrer dans le pays. Le mois dernier, par exemple, le militant britannique séropositif Paul Thorn s’est vu refuser un visa alors qu’il tentait de participer à une conférence qui se tenait à Seattle. Cette vidéo replace l’interdiction dans son contexte.

Si divers pays dans le monde ont des restrictions sur le tourisme ou l’immigration pour les séropositifs, les Etats-Unis sont l’un des rares pays à avoir une telle politique restrictive pour la simple entrée dans le pays. Le blog DYM SUM développe :

«Remarque intéressante : seule une douzaine de pays dans le monde, en plus des Etats-Unis, ont encore une interdiction de tourisme en vigueur pour les séropositifs. Il s’agit de l’Irak, la Chine, l’Arabie Saoudite, la Libye, le Soudan, le Qatar, le Brunei, Oman, la Moldavie, la Russie, l’Arménie et la Corée du Sud. Si besoin est, relisez cette liste et réfléchissez à ce qui cloche. »

En réaction à la nouvelle, des bloggeurs partagent leurs expériences en ce qui concerne leurs tentatives d’entrer dans les Etats-Unis ou les stratégies dont ils ont entendu dire qu’elles permettaient d’éviter l’interdiction de voyager. Par exemple, The Evolution of Jeremiah, un blog canadien, déclare:

« Je n’ai jamais eu de difficultés à entrer aux Etats-Unis. Personne ne m’a rien demandé et personne n’avait besoin de savoir. Ce sera une bonne nouvelle pour les voyageurs du monde entier. Espérons que cela entrera en vigueur le plus tôt possible. »

Bobito, commentant un billet publié sur Queerty, explique à quelles autres stratégies les séropositifs ont eu recours :

D’après ce que l’on m’a dit, si le service américain des douanes trouve les antiviraux dans les bagages d’un voyageur, ils ne le laissent pas quitter l’aéroport. Il y a des moyens d’éviter cette situation, comme faire expédier ses médicaments à un ami en Amérique avant de prendre l’avion, et je pense que certaines associations de soutien aux séropositifs leur viennent également en aide à cet égard.

J’ai également lu que s’ils fouillent au hasard les bagages et découvrent des antiviraux, alors ils tamponnent HIV+ sur le passeport du voyageur, rendant impossible toute tentative future de voyager dans les pays qui refusent les porteurs du virus, mais je ne sais plus où j’ai lu cela. »

Un compte-rendu publié en juin par Human Rights Watch décrit les conséquences que peuvent avoir ces politiques sur la santé des migrants séropositifs. Le blog Empowerment for HIV Positive Migrants and Spouses, basé en Malaisie, évoque également en quoi ces restrictions peuvent leur être préjudiciables. Il déclare :

« Les idées fausses et les préjugés sur le VIH dus à un manque d’informations ont encore stigmatisé les gens vivant avec ce virus. Ces personnes qui voyagent dans des pays à restrictions ont tendance à arrêter leur traitement (thérapie antirétrovirale) pour éviter l’interdiction d’entrer. Cette mesure a engendré une résistance au traitement…

…Il faut que tous les pays se souviennent que tous les Etats membres des Nations-Unies ont signé la réglementation internationale en matière de santé, qui ne distingue aucune maladie, pas même le VIH. Cette réglementation doit être la référence dans le plaidoyer pour qu’un traitement soit fourni dans le pays. Les pays influents tels que les Etats-Unis et la Chine devraient prendre les rênes dans ce domaine et être un modèle pour les autres pays quand ils lèveront véritablement les restrictions. »

Maintenant que le HHS a publié ses propositions de réglementation, il va y avoir une période de 45 jours qui prendra fin le 17 août, durant laquelle l’opinion publique va pouvoir s’exprimer. Si les réglementations sont adoptées après cette période, elles devront alors être appliquées. Le délai final d’application n’est actuellement pas connu, mais certains militants espèrent que ce sera le cas d’ici la fin de l’année. Le blog DYM SUM affirme que l’abrogation de l'interdit et l’application des nouvelles réglementations profiteront à tous.

« Cette interdiction a été un moindre sujet de controverse chez certains membres de la communauté gay, lesbienne, bisexuelle, transsexuelle, homosexuelle et en recherche d’identité sexuelle mais elle est incontestablement tout aussi importante pour d’autres sujets qui doivent être abordés. Bien entendu, cela va sans dire que la levée de l’interdiction de voyager pour les séropositifs n’a pas uniquement des conséquences sur cette communauté mais également sur le monde entier. »

Photo d’un avion à l’arrêt prise par Steven Fernandez et publiée sur Flickr.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

 

Régions du monde

Pays

Langues