Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Libye : le bilan s'éleverait à 6 000 victimes, les Etats-Unis considèrent une intervention

Ce billet fait partie de notre dossier sur les événements en Libye en 2011 [en anglais]

Il a été publié sur Global Voices en anglais le 4 mars

[Liens en anglais ou en arabe] Différentes associations pour les droits humains ont publié des bilans faisant état de plus de six milles victimes en Libye, alors que les forces armées pro-Kadhafi poursuivent leurs offensives sur les villes tenues par la rébellion avec des frappes aériennes.

La plupart des combats semblent avoir lieu dans et autour la ville de Brega, alors que des informations indiquaient [au 4 mars] que des révolutionnaires anti Kadhafi auraient réussi à repousser l'offensive et à progresser vers la capitale Tripoli.

Men at the refugee camp "Shusha" on the Libyan-Tunisian border. Image by Amine LANDOULSI, copyright Demotix (03/03/2011).

Des hommes dans le camp de réfugiés "Shusha" sur la frontière entre la Libye et la Tunisie. Photo Amine LANDOULSI, copyright Demotix (03/03/2011).

Des photos prouvent toujours plus que Kadhafi et ses hommes commettent des atrocités et des informations sur ces violations filtrent sur les médias sociaux. Voici une photo extrêmement crue qui circule en ligne, de manifestants abattus par des batteries anti-aériennes.

Des milliers de réfugiés affluent toujours à la frontière tunisienne, où des camps de réfugiés temporaires ont été ouverts par l'agence pour les réfugiés de l'ONU (UNHCR) pour offrir un refuge aux ressortissants étrangers, principalement des Égyptiens.

Voici une vidéo non montée des combats qui se sont déroulés dans les banlieues de Brega. Des avions de chasse pro-Kadhafi peuvent être entendus, passant au-dessus de la ville.

Les blogueurs en Libye continuent à mettre à jour leur blogs, malgré les risques pour leur sécurité personnelle.

Depuis Tripoli, From the Rock demande à l'Occident de lever les sanctions qui s'opposent actuellement au transfert de fonds nécessaires pour que les Libyens ordinaires puissent vivre :

Si vous pensiez que les deux dernières semaines étaient difficiles, le futur ne semble pas moins tragique, car en raison du gel massif des avoirs libyens, je crains que la Banque centrale ne puisse plus couvrir le moindre retrait des citoyens libyens, ce qui va déboucher sur une crise  du pouvoir d'achat. Les salaires peuvent ne pas être versés s'il n'y a pas de liquidités et cela va provoquer une panique générale.

S'il y a quelqu'un qui écoute, s'il vous plait, dégelez ces avoirs !

Khadija Teri décrit la vie à Tripoli, alors que les pro-Kadhafi se préparaient pour la bataille à venir :

Nous avons traversé la ville en voiture pour voir ce qui se passait. Des femmes avec des sacs à provisions se hâtaient, avec une expression d'inquiétude sur le visage. Les homme portant des écharpes vertes au cou étaient occupés à planter des drapeaux verts ; des camionnettes avec les autocollants de compagnies pétrolières sur la carrosserie mais sans plaques d'immatriculation était garées aux rond-points, glaces et portes ouvertes, qui laissaient voir des hommes en uniforme armés de mitraillettes à l'intérieur.  Il y avait une foule énorme au port, qui attendait de pouvoir monter à bord d'un navire qui allait les évacuer et les mettre en sécurité. Des batteries anti-aériennes étaient placées en différents endroits sur la route de la côte. Le temps était très beau, mais personne n'y faisait attention. L'atmosphère était étrange, on aurait dit qu'on nous surveillait ou qu'on nous suivait.  On avait la sensation que quelque chose allait arriver – on se sentait en danger.

J'en ai assez de rester à la maison. Les enfants veulent retourner à l'école. Aujourd'hui, j'ai dit à une amie : “Je veux que les choses reviennent à la normale”. Elle a ri et répondu : “Les choses n'ont jamais été normales en Libye !’

My Enchanting Sereeb écrit avec passion, depuis l'étranger, tandis que les hommes de Kadhafi continuent à perpétrer des atrocités :

Les villes de Misrata et Az-Zawia sont toujours assiégées et les médicaments se font rare ; hier, les mercenaires de Kadhafi ont bombardé Al-Brega, l'un des plus grands champs pétrolifères de la Libye.

Je viens de parler à mon frère à Benghazi et il m'a dit : “Il n'y a pas de retour en arrière possible ; nous ne voulons qu”une chose, que Kadhafi et ses fils quittent la Libye et arrêtent ce bain de sang. Pas de dénégations, pas de réconciliation avec ce régime criminel. Nous n'incitons pas à la violence, mais nous sommes prêts à mourir pour notre liberté. Nous en avons assez de ce régime cruel : ils ont terrorisé pendant 42 ans, ça suffit. Nous voulons vivre en paix et construire notre pays. Il n'y a pas de guerre civile en Libye et il n'y en aura pas ; cette guerre est entre les Libyens et Kadhafi et ses mercenaires. Ou nous vivons dignement, ou nous mourrons. Il n'y a pas de RETOUR EN ARRIÈRE”.

Ma vie s'est arrêtée en ce moment ; je suis malade ; je suis traumatisé mais je suis sûr d'une chose ; moi aussi je suis prêt à mourir pour notre liberté.

Un fou est en train de mettre à feu et à sang un pays entier et à tuer autant de personnes qu'il peut et le monde regarde, analyse, s'inquiète du prix du pétrole et des Oscars ! Pas étonnant que je sois malade depuis des jours. J'ai besoin de rejoindre ma famille en Libye.

Sur Twitter, les utilisateurs libyens s'efforcent de tenir le monde informé alors que les violences se poursuivent :

@FreeLibyan87 #Libyens se souviennent du sang de nos martyrs nous devons finir ce que nous avons commencé. C'est notre devoir de réaliser leur rêve d'une #LIBYE libre.
@ShababLibya Les régions libérées de #Libya c'est à dire Benghazi sont plus propres qu'elle ne l'ont jamais été en 42 ans, les jeunes s'occupent de tout.
@Libya_United Des avions dans le ciel de Tripoli aujourd'hui ! http://twitpic.com/45o5zs http://twitpic.com/45o6ho #Tripoli #Feb17
@ShababLibya A L'INSTANT : on dirait que des bombes explosent à Benghazi, explosions, pas évident savoir à cause de quoi, mais elles sont très proches  #Libya

Pendant ce temps, la possibilité d'une intervention militaire des États-Unis est accueillie avec peu d'enthousiasme, que ce soit par les Libyens ou les Américains sur Twitter.

@Tripolitanian Allez, la #Libya! Les US ou ONU ou les autres ne le feront pas pour vous. VOUS devez faire réussir cette révolution. Vous en êtes capables.

@Tripolitanian Avec l'implication des US dans affaires actuelles de #Libya, j'ai peur que la Libye ne devienne le prochain #Iraq

@Tripolitanian les #Libyens préfèreraient l'imposition par la Ligue arabe d'une interdiction de survol au-dessus #NATO #Libya

@libya_Horra Aime pas que les médias occidentaux se mettent à nous appeler #rebels.. Nous sommes des révolutionnaires, ceux qui ont dit assez. Nous méritons d'être LIBRES !! #libya #feb17

@TrablesVoice dernier plan de Kadhafi est de dire à tous les libyens que les US arrivent pour envahir Libye pour le PÉTROLE, il fera ce qu'il faut pour qu'ils viennent.

@Tripolitanian Regardez comme les Chinois ont été clairs sur la situation en  #Libye, ils veulent ce qui est mieux économiquement pour eux, c'est à dire #Kadhafi

Tweets des Américains :

@jane4today Nous en Amérique aimons beaucoup jouer avec les mots “héros” & “liberté”. Vous nous avez montré leur véritable sens #Libya #Tripoli #Feb17 Que dieu soit avec vous.

@chlai88 #libye ressemble plus à  #iraq qu'à la Bosnie. Intervention militaire prématurée de occident devient une révolution de celui-ci, plus que celle des Libyens

@wwwwwhatt ils (US) ont eu la capacité d'y mettre fin (Kadhafi) hier,  il y a 10 ans, 20 ans, ils ne l'ont pas fait hier ou aujourd'hui… Pour le dire autrement, je ne voudrais pas qu'un tueur en série vienne me sauve d'un voyou dément.

@nirrosen Interdiction de survol de la Libye est une bonne idée, et peut-être en instaurer une sur l'Afghanistan aussi pour que les US arrêtent de tuer des enfants afghans ?

@nist Gates a tort : l'interdiction de survol (si limitée à l'est de la Libye) ne nécessite pas des frappes contre les batteries anti-aériennes de Tripoli. Les US devraient agir maintenant.   #eastlibya

@robertastrupp Libye: il faut faire ce qui est le MIEUX pour les US & Israël. C'est n'importe quoi de croire que les musulmans de Libye nous remercierons. Rappelez-vous de Lockerbee !

Les souvenirs de la Bosnie ou du Rwanda hantent à nouveau la communauté internationale alors qu'elle fait face à la tâche difficile d'éviter une catastrophe humanitaire en Libye.

Nombreux sont ceux qui sont sceptiques devant une intervention britannique ou américaine dans un état arabe d'importance stratégique, étant donné les antagonismes historiques, mais le monde doit décider s'il doit permettre la mort de milliers de personnes comme un sacrifice nécessaire pour libérer la Libye d'un dictateur impitoyable.

Ce billet fait partie de notre dossier sur les événements en Libye en 2011 [en anglais]

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.