Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Hong Kong, Chine : Quel avenir pour leurs relations ?

2012 est le quinzième anniversaire du retour de Hong Kong à la mère patrie, mais  les Hongkongais montrent peu d'enthousiasme à l'idée d'une célébration. Une enquête réalisée par l'Université de Hong Kong en décembre 2011 montre que le nombre de personnes interrogées qui se considèrent comme citoyens de Hong Kong est deux fois plus important que celles qui se considèrent comme des chinois.

Depuis la réunification s'est imposée l'idée que le soutien de la Chine favorisait le développement de Hong Kong. Ce fut assez évident lorsque la Chine apporta sont aide en 2003 pendant l'épidémie de grippe aviaire et pendant la crise financière de 2009. Aujourd'hui, de récentes  divergences avec le gouvernement central chinois sur des affaires d'ordre social et culturel remettent en question ce postulat.

Portrait comique du Professeur Kong Qingdong, par un dessinateur de Hong Kong : Cuson Lo

On a vu pendant ce mois de janvier des centaines de manifestants devant le luxueux magasin Dolce & Gabbana qui autorisait la prise de photos devant le batiment uniquement aux touristes chinois de l'intérieur et l'interdisait aux résidents de Hong Kong. On a vu aussi éclater des disputes entre des voyageurs de Hong Kong et des touristes de l'intérieur qui mangeaient dans un train. La fureur publique s'accentua encore lorsqu'un professeur de l'université de Pékin (Kong Qingdong) jeta de l'huile sur le feu en traitant les gens de Hong Kong de “chiens errants“.

Ces derniers mois la “une” de la presse de Hong Kong ne cesse de parler d'invasion de la ville par les continentaux. Les hôpitaux locaux sont pleins à craquer de femmes enceintes venant du continent pour y accoucher et obtenir un passeport pour leur progéniture. L”affaire des laits en poudre frelatés qui a secoué la chine a vidé les stock de lait en poudre pour bébé de Hong Kong. Les résidents locaux, alors que des millions de Chinois visitent chaque année leur ville, constatent surtout leur mépris des lois et des règles de civilité.

Des internautes de Hong Kong ont réalisé l'année dernière un

clip vidéo

qui a pour titre : “Un monde de criquets” et compare les chinois de l'intérieur à des criquets qui aimeraient “faire la queue”, cracher en public, crier dans les restaurants, les boutiques et les hôtels et vont complètement épuiser les ressources de la ville. On peut trouver à l'adresse suivante une version du clip avec des sous-titres en anglais.

Le sentiment majoritaire chez les chinois du continent est que sans l'aide économique de la Chine Hong Kong n'existerait plus depuis longtemps. Pourtant beaucoup de Hongkongais estiment maintenant que l'invasion des continentaux a fait plus de mal que de bien à leur ville. Il y a des secteurs comme le commerce de détail, le monde des finances et l'immobilier qui ont grandement bénéficiés de l'apport des continentaux, mais l'inflation et la bulle immobilière qui en est résulté a fait souffrir la population. Le secteur public de la ville de Hong Kong n'est pas encore prêt à affronter une arrivée massive de continentaux. La peur d'une érosion des valeurs traditionelles de l'état de droit à Hong Kong est manifeste.

Ce sentiment est désormais dominant au sein des blogueurs de Hong Kong. La ville doit affronter le double défi d'une opposition  résidents/continentaux et riches/pauvres.

Alice Poon, ex agent immobilier travaillant pour Asia Sentinel, est l'auteur de “Terre et classe dirigeante à Hong Kong où elle analyse l'écart de valeurs entre le continent et Hong Kong et le fait que seule une frange étroite de l'économie peut bénéficier du développement de relations plus étroites avec le continent.

C'est entre le rejet ou l'acceptation de certaines valeurs universelles comme l'état de droit, la démocratie, l'égalité et la liberté que se situe le fossé le plus infranchissable. Les continentaux ne ressentent pas ces valeurs comme étrangères par du fait de leurs limites mêmes mais parce qu'il ont vécu sous un système politique qui leur a inculqué que n'étant pas des valeurs chinoises, elles ne sont pas bonnes pour eux. Tout ce dont ils doivent se préoccuper est la marche de l'économie et le moyen de gagner de l'argent. La morale est sans importance, la corruption est tolérée. Il ne manque pas évidemment d'intellectuels en chine qui ont refusé le lavage de cerveau et qui reconnaissent les valeurs universelles, mais malheureusement la plupart d'entre eux ont été remercié par l'exil politique ou l'incarcération.

Il va sans dire que les promoteurs et leurs acolytes (entrepreneurs, agents immobiliers etc..) accueillent bien volontiers les touristes de l'intérieur, immigrants ou commerçants, surtout ceux qui deviennent propriétaires de grandes galeries marchandes. Les petits commerçants eux même voient leurs bénéfices proportionnels à l'intérêt que portent les chinois de l'intérieur aux produits qu'ils vendent. Ils se désolent comme les autres hongkongais devant l'invasion incontrôlée..

Stanley5’s Blog nous explique qu'à long terme l'afflux de capitaux et de touristes chinois pourrait avoir des effets délétères sur l'économie de Hong Kong.

正正是因為「自由行」、中資企業來港上市,以及給境外人士投資地產 ,搞到香港白白失去產業轉型的機會。現在香港只有金融、地產與旅遊服務業,大量人才與資金被吸過去,地價租金又被推高,以至製造業消亡,其他產業也一蹶不振,就連我最愛的港產片也快要消失了。我經常說:論出口品牌,韓國有SAMSUNG,台灣有 HTC,新加坡也有CREATIVE,香港有什麼?山寨機?莎莎?屈臣氏?米蘭站?

Du fait de la dépendance d'Hong Kong vis à vis des touristes du continent, du grand nombre d'entreprises chinoises qui y sont installées et des investissements chinois dans l'immobilier, ce pays a perdu toute opportunité de se développer de lui même. Aujourd'hui il ne peut que stimuler son industrie financière, l'immobilier ou le secteur touristique, ce qui absorbe une grande partie de ses ressources et capacités. La bulle immobilière mène à la faillite le secteur industriel. D'autres productions comme mes films favoris made in hong kong sont en voie de disparition. Comme je l'ai déjà dit quand on parle de marques, la Corée du sud a Samsung, Taïwan a HTC, Singapour a Créative….Hong Kong a quoi ? Des contrefaçon de téléphones, SA SA, Watson, Milan Station…les trois derniers sont évidemment des détaillants ou revendeurs ….

但令我討厭的是,現在不少來自大陸的所謂「遊客」,其實並非來旅遊,也非欣賞香港,而是為了「辦貨」、帶水貨,賺兩地貨幣的匯率差價,還有不少人是挪用公款、洗黑錢 (例如 D&G 要保護的人)。但最難頂的是他們部分人的惡劣舉止與財大氣粗。你叫我要包容,我告訴你,他們很多人根本就沒有「自由行」的資格!

Ce qui me choque, c'est que beaucoup parmi ces soi-disant touristes de l'intérieur ne viennent pas pour voyager mais pour acheter des produits qu'ils revendent avec profit en Chine. Et qui plus est un grand nombre le font avec ”de l'argent sale” (comme ceux qui agissent avec la bénédiction des controversés établissements Dolce & Gabbana ). Ce qui me dégoute le plus est leur attitude grossière ; on me dit qu'il faut être tolérant mais je réponds que la plupart d'entre eux ne peuvent être qualifiés de touristes.

portrait de @leungmantao

Pour certains pays, l'abondance en resources naturelles se révèle une calamité, pour Hong Kong, la proximité du “pouvoir s'achat chinois” est une forme de calamité. Hong kong est un des pays du monde où l'inégalité des revenus est la plus élevé. Ici on trouve les troisièmes plus chères galeries marchandes du monde alors que plus de 100 000 personnes vivent dans des “cage homes” de 6 pieds sur 2 ( 1,80m sur 0,60m). Pendant que la ville s”enrichissait de plus en plus, elle abandonnait dans la pauvreté un grand nombre de ses résidents. Leung Man, un éminent sociologue attire notre attention sur le déclin de Venise comme un avertissement pour l'avenir de Hong Kong.

想當年威尼斯衰落之後,只能憑觀光賺錢;但遊客一多,物價便升,地租更是貴得離譜,於是漸漸逼退老居民,終於鬧到今日這步田地,好端端一座輝煌千年稱霸地中海的貿易大城只剩下可憐的六萬個倖存者。至少在飲食上,如今我能看到香港「威尼斯化」的迹象,「價廉物美」變得愈來愈難,又貴又不好吃的地方反而日益增多;要是肯一擲千金,選擇倒是不少。眼見茶餐廳「餐蛋麵」那兩片餐肉愈切愈薄,北上定居的人群愈去愈多,你叫香港人怎能不生氣?怎能不感到危機四伏?

Après son déclin, Venise n'a su compter que sur le tourisme comme source de revenu mais plus le nombre de visiteurs a augmenté plus les prix des services et de l'immobilier se sont envolés faisant fuir ses propres habitants. Aujourd'hui, dans cette glorieuse cité qui régna sur la méditerranée pendant près de mille ans ne résident plus que 60000 personnes. A voir l'évolution de ses restaurants,   Hong Kong pourrait bien suivre le même chemin. Il devient de plus en plus difficile d'optimiser ses ressources en mangeant bon marché et de plus en plus facile de trouver des lieux” trop …. luxueux”. Evidemment, si on veux payer, on a encore beaucoup de choix, mais comment ne pas se mettre en colère et se sentir menaçé lorsque le morceau de viande dans votre bol de nouille devient de plus en plus mince et que de plus en plus de gens émigrent vers le continent !
Ceci dit, pour le blogueur Grey Reporter, on peut en vouloir à la Chine à cause des problèmes sociaux, mais il se pourrait bien que cette situation soit surtout la conséquence d'un échec de la politique menée par le gouvernement de Hong kong.

香港作為一富裕城市,但貧富差距之驚人,基層生活的匱乏,以至中產的生活質素也好不到那裡。公義、多元性、市容、環保、文化創意…等都跟真正富裕城市相去甚遠,這一切和內地人也沒有

Le haut niveau d'inégalité sociale d'une ville aussi prospère que Hong Kong est choquant. Les classe sociales les plus défavorisées ne voient pas satisfaites leurs besoins élémentaires et la classe moyenne n'est guère mieux servie. En matière de justice, planification urbaine, protection de l'environnement, culture et innovation, Hong Kong se situe bien derrière d'autres villes que l'on peut tout juste qualifier de riches….Tout ceci n'est pas la faute des chinois du continent !

政府無長遠計劃鼓勵主流港跟少數族裔以至新移民共融,也沒有魄力去長遠解決香港的醫療人手不足,房屋及各項福利如教育學額不足等問題,仍是採取頭痛醫頭,腳痛醫腳,以及自生自滅的方式。於是,造成資源不足所出現的民粹意識,不深究政府的規劃缺失,把矛頭指向「外來者」爭資源。

Le gouvernement n'a aucune stratégie à long terme visant à faciliter l'intégration des groupes minoritaires ou des immigrants du continent dans la société civile de Hong Kong. Il n'a pas non plus d'approche globale et anticipatrice pour faire face au manque de moyens concernant la santé, le logement et l'éducation. Il affronte les problèmes au coup par coup et quand la gestion publique menace de s'effondrer, il laisse s'exprimer les voix populistes qui tournent leur colère vers les étrangers qui détournent ce qui leur revient de droit.

Grey Reporter conclut en espérant que les citoyens ordinaires d'Hong Kong réalisent enfin qu'il sont victimes comme la plupart des habitants du continent d'un système politique profondément injuste issu d'une collusion entre ceux qui détiennent la richesse et ceux qui ont le pouvoir, qu'ils sont dans le même bateau et partagent enfin l'espoir d'en finir avec cette injustice .

其實香港人和內地人有著共同命運,就是對抗中共強權及與之勾結的富豪權貴,結束專制和不公義的執政狀況。相比之下,一些內地人的「不文明」舉動算不了甚麼。畢竟如果認為香港是一個包容的社會,便應該抱以寬容及「循循善誘」的態度。要知道,三、四十年前的香港也「文明」不了多少(現在也不見得香港人人文明守禮),大家還不是如此走過來。

En finir certes avec le fonctionnement autoritaire du parti communiste chinois et cette collusion détestable mais aussi relativiser cette histoire de comportement grossier de certains chinois en privilégiant la tolérance et la patience dans cette société qui se dit inclusive, ouverte. La population de Honk Kong n'était pas forcément meilleure il y a trente ou quarante ans , elle n'est pas forcément un exemple aujourd'hui , nous sommes tous embarqués vers un même destin.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.